background preloader

La santé et sécurité des élèves

Facebook Twitter

La santé des élèves. Redéfinir la politique éducative sociale et de santé La politique éducative sociale et de santé en faveur des élèves est en cours de refondation.

La santé des élèves

Des orientations générales sont redéfinies s’appuyant sur la loi du 8 juillet 2013 et en cohérence avec le projet de loi de santé publique. Les principes Une définition précise du champ de la promotion de la santé à l’école : un environnement scolaire favorable à la santéla mise en œuvre de programmes d’éducation à la santédes examens médicaux et des bilans de santé aux âges clés de la scolarité et pour la scolarisation des élèves ayant des besoins particuliersla détection le plus tôt possible des problèmes de santé ou des carences de soins pouvant entraver la scolaritél’accueil, l’écoute, l’accompagnement et le suivi individualisé des élèves. Élèves malades : l'École à l'hôpital ou à domicile.

Environ 11 000 élèves par an sont scolarisés dans les établissements hospitaliers et sanitaires.

Élèves malades : l'École à l'hôpital ou à domicile

La continuité de leur parcours doit être assurée quelle que soit leur situation si leurs conditions d’hospitalisation le permettent. Le Cned et des associations peuvent venir en appui des enseignants publics. Le lien entre l’éducation nationale et les hôpitaux Les services déconcentrés de l’Éducation nationale organisent la scolarisation des enfants et adolescents hospitalisés temporairement selon les situations locales. La plupart des hôpitaux sont en lien avec un ou plusieurs établissements scolaires.

Loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Article 125 I. - Dans les conditions prévues à l'article 38 de la Constitution, et dans un délai de douze mois à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement est autorisé à prendre, par ordonnances, à Mayotte, dans les territoires des îles Wallis-et-Futuna et des Terres australes et antarctiques françaises et, en tant qu'elles concernent les compétences de l'Etat, en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie, les mesures législatives nécessaires à : 1° L'extension et l'adaptation des dispositions de la présente loi ; 2° L'actualisation des dispositions du code de la santé publique intéressant les ordres des médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens ;

Loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé

Circulaire n°98-151 du 17 juillet 1998 : Assistance pédagogique à domicile. INTÉGRATION DES ENFANTS MALADESAssistance pédagogique à domicile en faveur des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période NOR : SCOE9801935C RLR : 501-5 CIRCULAIRE N°98-151 DU 17-7-1998 MEN DESCO B4 Réf. : L. n° 89-486 du 10-7-1989 (RLR 501-0) ; C. n° 92-194 du 29-6-1992 ; C. n° 93-248 du 22-7-1993 (501-5) Texte adressé aux recteurs et aux inspecteurs d'académie ; aux directeurs des services départementaux de l'éducation nationale o Le droit à l'éducation, garanti à chacun en vertu de l'article 1er de la loi d'orientation sur l'éducation du 10 juillet 1989, concerne bien entendu les enfants et les adolescents atteints de troubles de la santé, quelle que soit leur situation : hospitalisation dans un établissement de santé, soins de suite et de réadaptation, soins à domicile.

Circulaire n°98-151 du 17 juillet 1998 : Assistance pédagogique à domicile

Ce principe a conduit à assurer un suivi scolaire au sein des grandes structures hospitalières, notamment au niveau de l'enseignement du premier degré. I-3 Le partenariat. Circulaire n°91-303 du 18 novembre 1991 : Scolarisation des enfants et adolescents accueillis dans les établissements à caractère médical, sanitaire ou social. Circulaire no 91-303 du 18 novembre 1991 (Education nationale : Ecoles) Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d'académie et aux directeurs des services départementaux de l'Education nationale.

Circulaire n°91-303 du 18 novembre 1991 : Scolarisation des enfants et adolescents accueillis dans les établissements à caractère médical, sanitaire ou social

Scolarisation des enfants et adolescents accueillis dans les établissements à caractère médical, sanitaire ou social. Références : Loi no 75-620 du 11 juillet 1975 modifiée relative à l'éducation. Le plan particulier de mise en sûreté (PPMS) Le guide d'élaboration du PPMS Télécharger tout le guide d'élaboration du PPMS à destination des directeurs d'école, des chefs d'établissement et des équipes pédagogiques Télécharger les fiches : Les textes de références Le dispositif du plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS) a été créé par la circulaire n°2002-119 du 29 mai 2002.

Le plan particulier de mise en sûreté (PPMS)

Afin de prendre en compte les évolutions, la circulaire interministérielle (ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, ministère de l'intérieur et ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie) n° 2015-205 du 25 novembre 2015 en redéfinit les objectifs et les modalités. La vie scolaire : santé et assurances scolaires. La santé à l'école Les vaccinations obligatoires Pour la fréquentation scolaire, la vaccination contre les maladies suivantes est obligatoire : diphtérie, tétanos, poliomyélite (souvent associés à la coqueluche).

La vie scolaire : santé et assurances scolaires

D'autres sont vivement recommandées : rougeole, oreillons, rubéole (ROR).Soyez vigilants sur les dates de rappel. Le calendrier des vaccinations, sur le site du ministère de la Santé Les visites médicales. [Sida Info Service] 119. Infosuicide.org. Info-dépression.fr. Formation Éducation sécurité routière. IVG : informations sur l'interruption volontaire de grossesse - Ministère de la Santé. Internet - Planning Familial. Les 200 militant.e.s réuni.e.s en Congrès à Grenoble les 2 et 3 avril derniers ont tracé la feuille de routes pour les trois prochaines années et réaffirmé les "fondamentaux" du Planning.

Internet - Planning Familial

A la sortie de l'ESPE de Grenoble les mines souriantes de mililitant.e.s ne trompaient pas : ce 29ème congrès a sans aucun doute été un beau succès pour le mouvement. Tout le monde a reconnu la qualité des débats, l'excellente organisation, et le consensus autour des valeurs qui animent depuis toujours le projet politique du Planning: inclusivité, défense des libertés et refus du tout sécuritaire, attention aux publics les plus précaires et confiance en l'autonomie des personnes.

Les motions d'actualité reflètent la richesse des échanges et les positions politiques du Planning sur les enjeux présents et à venir. Le Planning appelle toutes les énergies féministes à se mobiliser pour faire avancer ensemble la bataille pour l'égalité. Le kiosque Infos sida et toxicomanie. Page d'accueil - tabac-info-service.fr. Drogues Info Service.

INFOS - SIDAWEB » SIDAWEB. Il s’attaque au système de défense de l’organisme (système immunitaire).

INFOS - SIDAWEB » SIDAWEB

L’infection par le virus se caractérise par un déficit immunitaire, c’est-à-dire que l’organisme perd une partie de ses capacités à lutter contre les infections. Contrairement à une cellule, le VIH ne dispose pas de capacités à se reproduire par ses propres moyens : pour ce faire, il a besoin d’une cellule hôte. 1 – Composition du VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine ) est un retrovirus à action lente (lentivirus) composé d’un noyau contenant un matériel génétique (brin d’ARN), des enzymes virales et des protéines.

Son apparence est celle d’une petite sphère d’environ 0,1 micron soit environ 10 fois plus petite qu’une bactérie.