background preloader

Articles

Facebook Twitter

Quel modèle pour lancer son entreprise sociale ? Selon les chiffres du gouvernement français, depuis 2000, l’emploi dans le secteur de l’économie sociale et solidaire a augmenté de 24 %, pour représenter au moins 10 % du PIB. Une autre étude précise que cette montée en puissance devrait se poursuivre. Le secteur social a en effet été largement encouragé ces dernières années, comme l’illustre l’entrée en vigueur au 1er janvier 2016 de la loi dite ESS, pour Économie sociale et solidaire, qui réforme notamment le statut juridique des entreprises sociales. Malgré ces avancées, des freins à une accélération de l’ESS subsistent, en particulier la difficulté d’élaborer puis de mettre en œuvre un business model social viable.

Ce dernier doit permettre d’atteindre les objectifs premiers de création de valeur sociale, sans pour autant compromettre l’apport d’un flux de revenus stables généré par une activité commerciale. Prioriser la dimension sociale Mais les entreprises sociales peuvent aussi être à but lucratif. Quel modèle pour lancer son entreprise sociale ? La pandémie invite à redéfinir la notion de valeur en marketing. Les exemples d’entreprises épinglées pour le non-respect de la sécurité sanitaire des salariés ont été nombreux depuis les débuts de la crise et notamment lors du confinement. Ils représentent une opportunité pour les chercheurs et praticiens de s’interroger sur leur conception de la création de valeur. Face aux défis sociaux et environnementaux actuels, il devient critique de penser celle-ci à un niveau sociétal, afin que disparaissent les modèles d’affaires où la création de valeur pour certaines parties prenantes entraîne sa destruction chez d’autres.

Une vision restreinte au client final En marketing, la valeur est un thème central, très tôt mis en avant comme étant la justification même de toute activité marketing. Dans cette perspective, la satisfaction client forme le Graal de toute stratégie. Cette acception classique et dominante entretient deux problématiques majeures : Considérons le cas de l’entreprise de livraison à vélo Deliveroo. Une perspective multi parties prenantes. Quels sont les plus grands désastres marketing de l'histoire ? - 1min30. Créer son entreprise : 12 idées et tendances pour se lancer en 2020, Le Lab/Idées. 1. Urgence écologique Tribunes enflammées de Greta Thunberg, actions de Youth for Climate et Extinction Rebellion, l'urgence climatique est la thématique qui s'est imposée en 2019 accélérant la prise de conscience environnementale.

Selon un sondage Harris Interactive réalisé en août 2019, 72 % des Français indiquent avoir accru leur intérêt pour ces enjeux écologiques au cours des derniers mois. Un boulevard pour les start-up telles qu'Uvé et ses sacs à dos design et équipés de capteurs solaires pour recharger les appareils électroniques. Autre secteur d'avenir : la mobilité décarbonnée, comme avec Startbolt, service de flottes de vélos, scooters et trottinettes électriques pour les entreprises. « L'avenir des villes est dans le partage de moyens de mobilité et la création d'acteurs capables d'agréger plusieurs moyens de mobilité, à la fois propres et appropriés au nombre de passagers, à la distance, indique Matthieu Lattes, associé White Star Capital, fonds de capital-risque. 2. 3. 4. Qu’est-ce qu’un modèle économique ? | Mentorys. Pour un dirigeant d’entreprise, il n’est pas rare de témoigner des bénéfices que lui apporte l’analyse de son modèle économique. Tout le monde s’accorde sur la pertinence de cette démarche pour les grandes sociétés, mais son utilité est trop souvent questionnée pour les PME/TPE.

Cet outil est pourtant parfaitement adapté aux petites entreprises qui veulent développer leur rentabilité rapidement. Qu’est-ce qu’un modèle économique ? Un modèle économique décrit la manière dont une entreprise créé de la valeur pour ses clients. 1. Quelle est l’utilité d’un modèle économique ? Un modèle économique permet à la fois la clarification et l’action : un modèle économique nous offre une vision globale de l’entreprise en identifiant les points clés sur lesquels le dirigeant peut et doit agir pour développer son avantage concurrentiel.

Exemple : Internet a considérablement impacté le modèle économique des agences de voyage. 2. Un modèle économique : pour quels résultats ? Le lancement d’un nouveau produit – M'SIEUR. Quels produits ou quels services développer pour quels besoins ? Dans le cadre de leur développement, les entreprises sont amenées à lancer de nouveaux produits, comme nous l’avons vu précédemment, pour alimenter leur croissance (diversification marketing pour une stratégie de spécialisation ou lancement d’un nouveau métier pour la stratégie globale de diversification) ou pour répondre aux contraintes des cycles de vie d’un produit (obsolescence, modèle concurrent plus performant etc). Mais le lancement d’un produit présente un risque pour l’entreprise. Elle va en effet allouer des ressources à la production et la commercialisation, dont elle doit s’assurer d’un retour sur investissement. Pour cela elle doit s’assurer de la pertinence du produit par rapport au marché.

Elle doit donc pouvoir répondre à ces questions simples : quel besoin? Quel consommateur? Combien de clients potentiel? Dans les grandes fonctions de l’entreprise, c’est alors qu’intervient la fonction marketing. Le produit. Qu'est-ce que le Benchmarking ? Le Benchmarking est une démarche bien spécifique destinée à comparer son entreprise, son organisation et ses processus avec ses partenaires et, dans le meilleur des cas, avec ses concurrents. Le but est bien d'identifier les bonnes pratiques qu'il s'agira de déployer en interne. Mais la démarche ne peut fonctionner qu'à condition de définir au préalable une métrique adéquate. Voyons tout cela. Le Benchmarking en pratique Définition Le benchmarking peut être défini comme une démarche de comparaison utilisée essentiellement pour évaluer la performance des processus d'une entreprise, vis-à-vis d'un pair ou d'un concurrent jugé comme référent, dans une logique de quête des "bonnes pratiques" après définition d'une métrique.

Cette étude, particulièrement complète lorsqu'elle s'effectue dans les règles de l'art, permet ainsi de qualifier les processus, d'en préciser les avantages et les faiblesses et d'identifier les voies d'amélioration continue. Les applications du Benchmarking Référence du site. Le marketing en pratique : comment structurer une démarche ?

Comment mettre en place une démarche marketing simple et efficace ? Quelles sont les principales étapes à suivre ? Voici un processus adapté aux entreprises qui désirent aller à l’essentiel tout en adoptant un minimum de méthode et de structuration. Quelles que soit les approches et pratiques des entreprises, l'idée est toujours la même : analyser, planifier, agir et suivre. La phase de réflexion marketing étant scindée en deux : l'étude de marché et la définition de la stratégie. La démarche marketing se compose de 5 étapes : Ce dossier est référencé dans : Marketing. Consommateur déconfiné, demandez le profil!