background preloader

QG11 - A quelles condi° l’org° du travail favorise-t-elle la coo

Facebook Twitter

L’organisation du travail :
- Définition des postes de travail
- Analyse et répartition des tâches

La communication opérationnelle

Certes, l’organisation du travail vise à rationaliser et répartir les tâches dans une logique de performance, mais la communication opérationnelle, en légitimant ces choix auprès de chacun, crée les conditions véritables de mise en œuvre par la coopération.


A travers l’analyse de supports de communication opérationnelle (tableaux de répartition des tâches, fiches de description de poste, lettres de mission, notes de service) l’élève est capable de :
- identifier les critères de répartition des tâches ;
- discuter de l’efficacité, sur le fond et la forme, de la communication opérationnelle ;
- proposer l’utilisation de supports adaptés pour communiquer les modalités de répartition des activités.

Tiers-lieux de travail et coopération : quels liens ? Handicap: des stéréotypes qui freinent l'accès à l'entreprise. Depuis 1987, les entreprises de 20 salariés et plus ont l'obligation légale d'employer au moins 6% de travailleurs handicapés. Pourtant, "seulement 3,1% des salariés des entreprises françaises sont en situation de handicap et cela fait plusieurs années que ce taux n'évolue pas", selon un baromètre de la Fondation Malakoff Médéric, publié lundi à l'occasion du lancement de la première Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées et 19e française.

"La situation en Europe est disparate, les pays du nord privilégient plutôt l'autonomie et ceux du sud la solidarité. Il faut concilier les deux", a souligné Emmanuel Constant, président de l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt). Note d'espoir, 33% des entreprises de plus de 20 salariés assurent avoir l'intention de recruter au moins une personne handicapée dans les 12 mois. Quelque 50.000 entretiens s'étaient tenus pendant la Semaine 2014. Guide Sante Securite au Travail. Une organisation du travail de plus en plus individualisée.

Depuis les années 1990, les horaires de travail des Français ont beaucoup évolué. Deux grandes tendances parallèles ressortent : diminution du temps de travail et fragmentation accrue de la semaine au travail. En dix ans, l'organisation du travail des Français a beaucoup évolué. Plusieurs grandes tendances ressortent: réduction effective du temps de travail hebdomadaire depuis 2002, augmentation du travail le week-end, accroissement des horaires irréguliers et imprévisibles… Cette nouvelle souplesse se traduit par une différenciation accrue des rythmes entre chaque catégorie socioprofessionnelle.

C'est en tout cas le constat dressé par l'étude d'Olivia Sautory et Sandra Zilloniz, publiée dans la revue Économie et Statistiques datée du 29 octobre. Les deux auteurs ont travaillé à partir de données datant de 2010. Un quart des personnes en emploi, dont un tiers de non-salariés, suivent un rythme de semaine longue avec des journées de près de onze heures de travail hors week-end. Travail : les conditions de la coopération. Au travail, pas de confiance sans méfiance. Et si la philosophie de Paul Ricœur pouvait servir à penser les conditions d’une bonne coopération ? Dans un dessin de Peanuts, Lucy, avec son habituelle expression sarcastique, maintient droit à terre le ballon de rugby que le pauvre Charlie Brown va essayer d’envoyer entre les poteaux.

Peut-il avoir confiance en elle ? Plutôt que de confiance, il faut parler, avec Georg Simmel (1858-1918), d’un continuum confiance-défiance que les acteurs sociaux peuvent parcourir dans les deux sens ; ou, plus précisément, d’un état de « suspension temporaire » (« Aufhebung ») du doute raisonnable concernant autrui. Accorder sa confiance est un acte de foi tout à fait réversible. Cette « suspension » dépend de quatre variables : • la mémoire des épisodes passés et de l’expérience des acteurs dans des situations similaires, parfois avec les mêmes partenaires (Charlie sait d’expérience qu’il ne déplaît pas à Lucy de l’humilier) ; [ lire la suite... ]

L’Inria, l’entreprise la plus soucieuse de ses salariés. Glassdoor, qui cherche à se construire une notoriété en France, dévoile son premier classement des entreprises françaises attentives au rythme de vie de leurs salariés. Le site communautaire a choisi d’observer les seuls collaborateurs des entreprises hexagonales référencées sur Glassdoor, afin d’analyser leur satisfaction quant au respect de leur vie privée dans leur cadre professionnel.

Et surprise c’est l’établissement public de recherche Inria qui reçoit le plus de retours positifs avec une note 4,4 sur 5 devant EDF (4.3), Airbus Group (4.2) Natixis (4.1) et Amadeus (4.1). Des appréciations excellentes au regard de la notation moyenne reçue par les 400.000 entreprises référencées sur Glassdoor à travers le monde qui se situe à 3.3 (sur une échelle de 5 points, 3 est une note satisfaisante et 1 constitue la pire des appréciations). Quel est donc le secret de l’Inria ? Top 20 des entreprises françaises pour l’équilibre vie professionnelle/vie privée 1. Les nouvelles méthodes de travail qui vous attendent. Donner aux collaborateurs davantage de marge de manœuvre dans leur façon de travailler et de s’organiser est une tendance qui devrait s’imposer.

Car tout le monde y gagne. Ce vendredi matin, Julie Rieg, directrice des études du cabinet de prospective Chronos, n’est pas allée au bureau. Elle a travaillé tard la veille et a troqué son temps de trajet contre trois quarts d’heure de sommeil supplémentaire : elle travaillera sur ses dossiers, mais de chez elle. Dans quinze jours, cette parisienne d’adoption a prévu de partir se ressourcer en Alsace, sa région d’origine, pendant une semaine… Pas besoin de poser de vacances : là encore, elle étélétravailleraé. Julie est peut-être le parfait exemple de ce qui nous attend demain. Un mode de fonctionnement et d’organisation flexible, adapté aux contraintes professionnelles et personnelles de chacun. Télétravail généralisé. Lieux annexes ou partagés. Les risques du métier : les sous-traitants sont-ils des Snowden en puissance ? - Les Echos. Politique Loi Macron : le recours au 49-3 se confirme Le gouvernement, qui « veut aller vite », compte de nouveau utiliser l’article 49-3, pour le vote, en seconde lecture, de la loi Macron.

Une DOSSIER Loi Macron : un texte fourre-tout pour doper l’économie Professions réglementées, travail le dimanche, justice prud’homale, épargne salariale, transport par autocar... avec son projet de loi pour l'activité et la... Analyse de la séance Cac 40 : un répit, mais pour combien de temps ? La fermeté du pétrole et la possible rencontre Tsipras-Hollande-Merkel ont permis au Cac 40 de mettre un terme à sa série baissière de quatre jours. Les épiceries solidaires (France) Resume_methode_participative.pdf. Mettre en place un plan de communication efficace. Considérée comme essentielle par les salariés, la communication interne fait l'objet de nombreuses critiques de leur part.

Ainsi, la moitié des répondants à l'enquête en ligne menée par JDN Management la juge mauvaise dans leur entreprise. C'est en effet une démarche qui ne s'improvise pas et qui nécessite d'être bien structurée. Voici donc les questions à se poser (et leurs réponses) pour élaborer un plan de communication efficace. Quand communiquer ? Une bonne communication ne vaut que dans la durée.

"Une entreprise doit élaborer un plan annuel dont l'objectif est de relayer sa stratégie, susciter l'adhésion de ses salariés, créer du lien et développer une culture commune", note Jean-Marc Décaudin, co-auteur de La Communication interne (Dunod). Et cela doit se décliner dans sa communication au quotidien. Comment segmenter ses salariés pour mieux communiquer ? Faut-il tout dire à tout le monde ?

Que dire ? La forme que prend le message peut être adaptée en fonction de la cible. Formation sensibilisation à la prévention des risques psychosociaux : Obea, conseil en management. Programme 1- Terminologie autour des risques psychosociaux • Le champ psychosocial de la santé mentale et physique au travail : stress épuisement professionnel, harcèlement moral, risque suicidaire…• Etat des lieux en France sur les RPS : données chiffrées et démarches de prévention 2- Cadre juridique de la prévention des RPS • Cadre réglementaire de la santé sécurité au travail • Obligations et responsabilités de l’employeur 3- Etre vigilant face à l’apparition de risques psychosociaux • Contexte de changement, conditions de travail et émergence de risques psychosociaux• Les facteurs de risques et leurs impacts• Les indicateurs de risques 4- Prévenir les risques psychosociaux.

Cinq méthodes pour sensibiliser vos salariés à la sécurité. 01Business le 01/07/13 à 14h00 Par Matthieu Bennasar, manager pôle conseil chez Lexsi (sécurité IT). Mot de passe sur un Post-it visible de tous, courriel ouvert alors qu'il contenait un virus… L'imprudence est la première cause des problèmes de sécurité informatique. Et elle peut coûter cher à votre société : vol d'informations au profit de la concurrence, défaillance du système pénalisant votre activité, détournement de votre marque… Sans compter l'utilisation de vos ressources informatiques pour mener une cyberattaque qui exposera votre responsabilité.

Chaque salarié est lui-même susceptible d'être victime d'une escroquerie en ligne visant à vider son compte ou à voler ses identifiants numériques. Le danger est d'autant plus grand que des outils automatiques permettent désormais à n'importe qui de pirater. Sous prétexte qu'ils servent aussi bien à se protéger qu'à attaquer, ils sont disponibles sur des sites ou des forums de hackers référencés par Google. 1. Soignez la forme. 2. 3. 4. Na-travail-239.pdf. Comment favoriser le travail en équipe dans l'entreprise. Quand tout va bien, assister ses collègues est un geste naturel. Mais dès que l'activité baisse et que l'ambiance se détériore, les gens se replient sur eux. Exit les coups de pouce, les renvois d'ascenseur, c'est chacun pour soi.

La solidarité est rarement spontanée. Or c'est bien le rôle du manager d'instaurer un esprit de coopération véritable et durable dans l'équipe. Pour y parvenir, il a intérêt à s'appuyer sur les aidants et à se focaliser sur les égocentrés peu prompts à seconder leur prochain. 1. Les non-aidants tracent leur route. 1/ Parlez à tous en réunion pour délivrer un message fort : "Les résultats ne sont pas merveilleux, voilà le plan d'action que j'ai élaboré, j'aimerais que tout le monde s'entraide, c'est vital pour le service". 2/ Voyez en face à face les forte têtes : "Paul, j'ai besoin que tu passes un coup de main à Loïc, parce que tu as une vraie expérience du sujet avec un bel esprit de synthèse". 2.

De votre côté, choisissez la transparence. 3. 4. 5. L'organisation du travail a-t-elle vraiment changé? Censé réconcilier efficacité productive et autonomie des salariés, le toyotisme accentue en fait l'intensification du travail. De ce point de vue, il est un perfectionnement du fordisme plus que son dépassement. Cependant, les principes du toyotisme peuvent aussi déboucher sur une organisation qualifiante du travail, faisant de l'apprentissage un facteur essentiel de l'efficacité. 1.

Les méthodes modernes d'organisation du travail s'appuient sur la rationalisation extrême des activités pensée par Frederick Taylor. Le taylorisme , ou organisation scientifique du travail taylorienne, repose sur une division verticale du travail entre les opérateurs chargés de l'exécution des tâches et un bureau des méthodes chargé de définir, sur la base de l'expérimentation, la meilleure manière de réaliser chaque opération. Accès réservé. Le management conserve ses secrets. L'art de diriger et d'organiser une entreprise conditionne sa réussite.

Le management a donc largement inspiré les auteurs depuis Taylor. Sans qu'ils parviennent à dégager un modèle universel. La réussite ou l'échec d'une entreprise est, pour une part sans doute décisive, imputable à la capacité de ceux qui la dirigent à organiser le travail, à stimuler les hommes, à prendre les bonnes décisions au bon moment, sur la base des bonnes informations. Alfred Chandler, un historien américain spécialiste de l'analyse des grandes entreprises, voit dans la façon de diriger et d'organiser une entreprise -ce que l'on appelle habituellement le management- la clé de la réussite des entreprises.

Il ne suffit pas, en effet, de procéder aux bons investissements dans la production et dans la distribution. Accès réservé. Un siècle de management. D'Henri Fayol à Michael Porter en passant par Mary P. Follett ou Peter Drucker, les grandes figures du management ont apporté, chacune à sa façon, leur pierre à l'organisation du travail et de l'entreprise depuis le début du XXe siècle. Le XXe siècle restera comme le siècle du management", écrivait Henry Mintzberg en 1989. C'est en effet dans les années 10 que paraissent les deux ouvrages fondateurs du management moderne: Les principes du management scientifique, de Frederick Taylor, en 1911, et Administration industrielle et générale, d'Henri Fayol, en 1916. Depuis, les problématiques des grands auteurs du management se sont beaucoup complexifiées, faisant notamment intervenir de plus en plus la psychologie.

La question de l'organisation du travail et de l'entreprise ne se posait guère en effet avant l'apparition de la manufacture, qui ne se généralise progressivement qu'à partir du XVIIIe siècle. Accès réservé. Chris Argyris: quand l'entreprise apprend. Ce fils d'immigrés grecs aux Etats-Unis s'est attaché à améliorer le management en travaillant sur la façon dont les personnes apprennent dans l'entreprise et sur la manière d'adapter les organisations en fonction de cet apprentissage. L'entreprise est souvent présentée selon un schéma simpliste: les dirigeants fixent les règles et les objectifs, mettent en place l'organisation et évaluent les résultats. Et la réalisation est assurée par des employés, encadrés par une hiérarchie. La réalité est moins linéaire.

Chris Argyris - comme Michel Crozier ou James March - a analysé cette réalité et proposé des méthodes pour améliorer le management. Accès réservé. Alternatives Economiques Education. A quelle conditions l'organisation du travail favorise-t-elle la coopération ? Censé réconcilier efficacité productive et autonomie des salariés, le toyotisme accentue en fait l'intensification du travail. De ce point de vue, il est un perfectionnement du fordisme plus que son dépassement. Cependant, les principes du toyotisme peuvent aussi déboucher sur une organisation qualifiante du travail, faisant de l'apprentissage un facteur essentiel de l'efficacité. L'art de diriger et d'organiser une entreprise conditionne sa réussite. Le management a donc largement inspiré les auteurs depuis Taylor. Sans qu'ils parviennent à dégager un modèle universel. D'Henri Fayol à Michael Porter en passant par Mary P. Ce fils d'immigrés grecs aux Etats-Unis s'est attaché à améliorer le management en travaillant sur la façon dont les personnes apprennent dans l'entreprise et sur la manière d'adapter les organisations en fonction de cet apprentissage.

Animer une réunion de travail. Différentes phases d'une réunion de travail. Conduire et accompagner les changements. La minute management : Comment favoriser le travail en équipe dans l'entreprise.