background preloader

Création d'entreprise

Facebook Twitter

Planète Auto-Entrepreneur, le portail pour réussir en autoentrepreneur. Créer son entreprise. Les MOOCs pour l'emploi. La comptabilité du micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) | AFE, Agence France Entrepreneur. Les 10 étapes clés de la création d'entreprise.

Apprenti manager. Voilà, ça y est. Jusqu’ici, les managers, c’était les autres. Vous les regardiez faire, en vous demandant comment vous vous y prendriez, vous-même, plus tard… Et aujourd’hui c’est vous ! Vous allez prendre un poste de manager, de nouvelles responsabilités pour lesquelles vous pouvez vous sentir prêt ou non. Vous ressentez peut-être le besoin de vous former, de vous préparer, d’acquérir des (bonnes) pratiques, de travailler votre posture : et pourquoi pas placer quelques repères sur la route qui se dessine devant vous. Car vous allez manager demain, pour la première fois. La découverte in situ Comme l’adolescent qui s’apprête à donner son premier baiser, comme la mère dont l’accouchement approche, celui qui va manager va, avant tout, (se) découvrir. Nous le voyons dans les accompagnements de manager, en coaching et en formation : c’est, souvent, une fois effectués ses premiers pas que le manager découvre ce qu’il a besoin d’apprendre, ses points forts et axes de progrès.

Le risque ? Manager débutant - Eviter les écueils. Aujourd’hui, c’est officiel, vous prenez en charge la direction de l’équipe. Méritée, espérée, inattendue ou crainte, cette nomination vous coiffe d’une casquette nouvelle et charge votre mission quotidienne de responsabilités différentes. Les yeux se rivent sur vous. L’entreprise pourra probablement vous aider à incarner les différents rôles qui vous incombent dorénavant, par des séminaires d’intégration, programmes « on-boarding », mentorat ou autres coachings.

Parfois, vous serez seul à prendre en main les commandes et devrez par vous-mêmes chercher les outils d’un management efficace. La solitude du manager débute déjà à ce niveau : par quoi commencer pour construire sa réputation de « bon manager » ? Mark Twain nous rappelle que « Tout ce dont nous avons besoin pour réussir dans la vie est l’ignorance et la confiance ». D’abord l’ignorance. Difficile à admettre parfois pour asseoir sa légitimité face à des collaborateurs, exigeants, impatients, d’une indulgence souvent relative.

L’idée ne suffit pas ! - Le Nouvel Entrepreneur. Création d'entreprise Quand on souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat, une bonne idée est loin d’être suffisante pour réussir. Il y a de nombreux aspects à prendre en compte pour s’assurer de la viabilité de votre projet. Avoir l’idée du siècle n’est pas un gage de succès. C’est l’une des premières choses qu’un entrepreneur doit avoir en tête. “Cela représente 5 % à 10 % de la réussite d’une entreprise”, souligne Dominique Restino, fondateur du Moovjee et vice-président de l’Agence France Entrepreneur (AFE, anciennement APCE). Prendre du plaisir à entreprendre Pour que le projet se développe correctement et accède à la rentabilité, le créateur doit aussi se sentir en total accord avec son projet. Répondre à un besoin Autre aspect essentiel avant de vous lancer : vous assurer que le marché existe.

Ne pas chercher l’innovation à tout prix Un conseil qui vaut aussi bien pour les créateurs d’entreprise se lançant sur des projets aux modèles économiques déjà éprouvés que sur des innovations. Répertoire du socio-financement : $ € Beaucoup de gens ont de l’argent à investir. En considérant les gains ridicules et inéquitablement répartis proposés par les banques, les profits faramineux qu’elles enregistrent, les payes astronomiques de leurs dirigeants, leurs scandales autant financiers qu’éthiques et finalement les contradictions dans lesquels ce système financier pseudo-règlementé s’embourbe, on en conclut qu’il vaut aussi bien confier une partie de son argent directement à des projets que l’on valorise personnellement que de faire confiance à un système et à des gens qui ne le méritent plus.

C’est l’idée du financement collectif (crowdfunding), maintenant propulsé par Internet et qui s’étend malgré les freins règlementaires. Il existe maintenant une alternative. Faire se rencontrer l'offre et la demande Les sites de financement collectif essaient de mobiliser les bailleurs de fonds autour des porteurs de projets. Projet d’études ou de recherche : motivation directe La valeur de son réseau Prêts Certification. Trouvez votre statut juridique. Vous avez choisi 2016 pour vous lancer dans la création d'entreprise ? Une des premières étapes dans cette passionnante aventure qu'est l'entrepreneuriat sera le choix d'un statut juridique pour votre société. Pas toujours facile de s'y retrouver dans la jungle des statuts en France, vous trouverez ici une infographie publiée par la CCI Paris Île-de-France pour rapidement vous orienter vers le cadre juridique idéal.

Les critères à prendre en compte pour la structure juridique La nature de votre activité Le choix du statut juridique de votre entreprise dépendra de la nature de votre activité. Autre élément important, le fonctionnement de l'entreprise sera différent et plus ou moins contraignant si vous choisissez l'entreprise individuelle ou la société. S'associer ou non ? Entreprendre à plusieurs au sein d'une société, c'est rassurant au début. Les statuts particuliers Concernant les professions libérales, on en distingue deux types. Forme juridique de l'entreprise : les questions d'argent. Création d’entreprise : quel statut choisir. 1 – Créer une entreprise individuelle L’entreprise individuelle (EI) est une entreprise en nom propre, détenue par une personne physique, l’entrepreneur.

Celui-ci cotise au régime social des indépendants (RSI). En 2014, 70 % des créations d’entreprise étaient des entreprises individuelles, dont 51 % sous le statut d’auto-entrepreneur. Sous ce statut, vous avez le choix entre deux régimes fiscaux et sociaux : le régime réel (chiffre d’affaires supérieur à 32 900 € par an pour les prestations de services ; 82 200 € pour l’achat-revente de marchandises) ;le régime de la micro-entreprise auquel sont assujettis les micro-entrepreneurs (nouveau nom des auto-entrepreneurs) pour les chiffres d’affaires inférieurs aux plafonds ci-dessus. À noter : il est possible de passer d’un régime à l’autre. Avantages : la facilité de constitution. Le coût reste limité. Inconvénients : la responsabilité illimitée. « Patrimoines professionnel et personnel sont confondus. Quel régime adopter ? Petits échanges quotidiens entre RP, CM, Dircom & journalistes… Quand le rp conseille à son client de mettre un embargo en fonction du fuseau horaire du média… Le RP: Vous pouvez passer l’info demain 6h AM La rédac: euh mais vous venez de nous dire que TechCrunch passe la news ce soir.

Le RP: Pour la France l’embargo est demain 6h AM La rédac: bonne com! Quand on essaie de nous refiler le CP d’une news déjà publiée chez notre confrère… La rédac: il est sur quoi votre CP? La RP: sur mon ordi, pourquoi? Quand on nous dit que le photographe booké par l’agence nous fournira les photos. Quand on nous envoie une invitation pour un event dejà passé… Quand on nous annonce qu’il n’est pas possible de faire de photo pendant la conférence de presse. Comme chaque vendredi la levée de fonds de 18h30. Quand on nous file une exclu qui a fuité comme par hasard… Quand on nous propose une interview sous embargo sans nous dire de quoi il s’agit tant que nous ne sommes pas ok.

Quand on s’aperçoit que le CP de levée de fonds a été envoyé à 400 journalistes en même temps. 100 conseils utiles pour créer son entreprise ! 1ère partie. Après avoir recensé les principales questions sur la création d’entreprise qui nous sont posées sur Le coin des entrepreneurs, nous vous proposons ce guide des 100 conseils utiles pour créer son entreprise. Ce guide, composé de 6 parties, vous apporte des réponses ainsi que des renvois vers des publications pour de plus amples informations.

Voici la première partie du guide des 100 conseils utiles pour créer son entreprise : 1. Quitter son emploi et créer son entreprise Pour quitter son emploi actuel et créer son entreprise, plusieurs solutions se présentent à l’entrepreneur : Démissionner et se lancer à l’issue du préavis ;Négocier avec son employeur une rupture conventionnelle, ce qui permet notamment d’être éligible au dispositif ACCRE ;Prendre un congé pour création d’entreprise. Lorsque vous prenez cette décision, il convient d’étudier avec attention l’éventuelle clause de non-concurrence qui vous relie à votre employeur. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15.

Pas de panique ! Site national des Chambres d'agriculture. Portail artisanat, création entreprise artisanale, actualité artisanat. Accueil - APCE, agence pour la création d'entreprises. Création d'entreprise : êtes-vous un entrepreneur ? 100 Conseils. Télétravail : un guide pour se lancer NetPME. Déclaration de création d'une association - Votre compte Association. Grâce à cette démarche, déclarez la formalité relative à la création de votre association. Vous pouvez également demander la publication au Journal Officiel des Associations et Fondations d'Entreprise (JOAFE). Cette procédure de publication au JOAFE ne s’adresse pas aux associations dont le siège social est situé en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française ou à Wallis et Futuna Cette procédure obéit aux articles de la Loi du 1er juillet 1901, et à son décret d'application (décret du 16 août 1901).

Prévoyez environ 20 minutes pour réaliser cette démarche. Connectez-vous sur Votre Compte Association Remplissez le formulaire Joignez les pièces justificatives demandées Suivez l’avancement de votre dossier sur Votre Compte Association Le délai moyen de prise en compte de votre démarche est de 5 jours ouvrés. Quels documents joindre à ma déclaration ? Afin de mener à bien votre démarche, nous vous invitons à vous munir dès à présent des documents suivants, au format numérique (PDF) : Parcours France, L'Expertise Régionale. Business plan : les 60 questions à se poser pour l'élaborer. Pour créer votre activité, vous allez avoir besoin d'argent. Pour en trouver, il vous faudra convaincre votre banquier ou des investisseurs en leur présentant un business plan crédible.

Non une simple compilation de chiffres, mais le résumé de votre réflexion qui atteste de votre préparation et de votre capacité à relever le défi. Pour l'établir, posez-vous les bonnes questions. Définissez le marché sur lequel vous allez intervenir. Analysez votre offre, appréciez votre environnement concurrentiel, déterminez les ressources dont vous aurez besoin pour atteindre vos objectifs. Connaître son marché 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20.

Etes-vous prêt à passer à l'étape suivante? > Feu vert pour l'étape suivante. > Feu rouge pour l'étape suivante. Avoir le profil adapté et le soutien de ses proches 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28. > Feu vert pour l'étape suivante. >Feu rouge pour l'étape suivante. Former une équipe 29. 30. 31. 32. 33. 34. 35. 36. 37. 38. 39. 150 modèles de business plan à télécharger. Comment calculer vos besoins de financement en fonction de votre projet de création d'entreprise ? Comment évaluer les investissements nécessaires pour se lancer, chiffrer les charges et les produits d'exploitation dans votre budget prévisionnel ?

Nous vous proposons différents modèles de business plan élaborés à partir d'exemples concrets. Les tableaux financiers présentés en accès gratuit sont ceux d'un business plan classique et exigés lors des demandes de subventions ou financements auprès de banques et investisseurs, tels : chiffre d'affaires, investissements, charges, compte de résultat, financements, trésorerie, soldes intermédiaires de gestion, etc. Vous pouvez également choisir un modèle de business plan plus complet payant. Chaque modèle de business plan acheté permet de visualiser, sur l'application en ligne, les tableaux financiers de l'activité et d'en éditer votre version personnalisée au format PDF.

Accrobranche Parcours d'aventure dans les arbres. Agence de design Apiculteur. Travailler à son compte : les 7 questions à se poser avant de se lancer ! - Evolution & Portraits métier, RH. Depuis l'avènement du statut d'auto-entrepreneur, les créations d'activités indépendantes n'ont jamais été aussi nombreuses. Bien que régulièrement menacé de disparition, ce statut permet de franchir le cap sans risque ou presque : il est moins taxé et surtout, en cas de chiffre d'affaires nul, on ne paye pas de cotisations. Cependant, malgré une apparente facilité, se mettre à son compte doit être précédé par une réflexion personnelle.

Il faut anticiper plusieurs facteurs : l'activité va-t-elle marcher ? A combien puis-je estimer mes revenus ? Suis-je capable de travailler seule et sans la garantie qu'apporte le salariat ? Bref, avant de voler de ses propres ailes, il faut se poser quelques questions essentielles. 1- Quelle est ma motivation ? Si la question peut paraître simpliste, il est pourtant primordial d'y répondre pour identifier clairement les raisons qui vous poussent à vous installer à votre compte. 2- Suis-je capable de travailler seule ?

4- Combien vais-je gagner ? La création d'entreprise pas à pas. Entreprendre - 1/9 - La méthode. Le guide de la création d'entreprise en 2015. Ca bouge dans la création d'entreprise. Notre pays que l'on dit endormi fourmille de bonnes idées et de talents prêts à s'exprimer dans tous les domaines. Dans les espaces de coworking de France et de navarre, une nouvelle génération d'entrepreneurs arrive aux avant-postes. Jeunes, 38 ans en moyenne, ils et elles oeuvrent dans la high-tech et l'économie du partage, tutoient le monde entier via Internet ou réinventent la vie de quartier en créant leur emploi et, un jour peut-être, le vôtre.

Une génération de créateurs connectés, habitués au travail en réseau, fans du marketing de l'émerveillement et de l'expérience produit. Mais qui ne dédaigne pas l'artisanat traditionnel ou le commerce à la papa. Ils n'ont jamais été aussi nombreux : 500.000 cette année, en croissance régulière. Selon une étude récente du Club des Entrepreneurs, 86% des 18-27 ans voient la création d'entreprise comme une opportunité de s'épanouir, de mieux gérer son temps, de donner du sens à son travail. . André Mora. Les outils du créateur : Sélection des meilleurs sites internet. Financer son entreprise. Découvrez le monde des start-ups. Avoir l'audace d'entreprendre. Rédiger correctement un Cahier des Charges. Ici, nous allons voir comment rédiger un CDCF correct en programmation, avec pour exemple le langage C. Bien entendu, la démarche est similaire pour tous les langages. Quelques explications Quelles sont les particularités des CDCF en programmation ?

Il y a quelques différences entre un CDCF pour un objet et un CDCF pour un programme. Que mettre dans le CDCF d'un programme ? Comme dans un CDCF «normal», il ne faut pas mettre de solution de conception, mais uniquement ce que doit pouvoir ou non faire le programme. Il faudra lister étape par étape ce qui se passe lorsque l'utilisateur fait quelque chose (appuyer sur une touche, cliquer avec sa souris, donner un coup de marteau sur son unité centrale [dans ce cas, il faudra afficher un message d'erreur, si c'est encore possible :D ] ). Qu'est-ce qu'un algorithme ? C'est exactement ce que vous êtes en train de faire. Vous pouvez aussi, si vous réalisez des fenêtres, mettre les images nécessaires ainsi que ce qu'elles représentent. Comment financer son projet solidaire.