background preloader

Circulaire de missions

Facebook Twitter

MENE1708402C. Cette circulaire abroge la circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 définissant les missions des « personnels exerçant dans les CDI », B.O. n° 12 du 27 mars 1986. Conformément à l'arrêté du 1er juillet 2013 relatif au référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au sein d'une équipe pédagogique et éducative dont ils sont les membres à part entière. À ce titre, ils partagent les missions communes à tous les professeurs et personnels d'éducation. Ils ont également des missions spécifiques. Ils ont la responsabilité du centre de documentation et d'information (CDI), lieu de formation, de lecture, de culture et d'accès à l'information.

Ils forment tous les élèves à l'information documentation et contribuent à leur formation en matière d'éducation aux médias et à l'information. La mission du professeur documentaliste est pédagogique et éducative. [APDEN] Jean-Marc Huart nous a invités à exprimer notre avis sur la réflexion en cours au sujet du projet de nouvelle circulaire. Florian Reynaud a pu exposer nos réticences sur un certain nombre de points. Après avoir pris connaissance des deux projets de circulaire, nous regrettons le peu d’évolution entre ces deux versions, ce qui a pu étonner Jean-Marc Huart pour qui, au contraire, de nombreuses modifications ont été apportées.

Pour notre part, il s’agit surtout de déplacements de paragraphes, avec un projet insuffisant qui nous a amenés à estimer que nous ne pouvions pas proposer d’amendements. Nous avons précisé avoir opté pour la rédaction d’une circulaire de mission, à partir de la circulaire de 1986, qui respecterait l’évolution de la profession et répondrait aux enjeux qui se sont faits jour régulièrement depuis 30 ans, tout en considérant les éléments positifs du référentiel des compétences professionnelles de 2013. Des doutes sur l’avenir de la mission d’enseignement M. M. Projet de circulaire de mission : quand l'expérience nourrit la vigilance. Analyse des enjeux d'une nouvelle circulaire de mission à la lumière des textes et des projets précédents. Le projet d'écriture d'une nouvelle circulaire de mission abrogeant celle de 1986 a connu de nombreux avatars, de 2001 à aujourd'hui. Ces documents sont autant de strates qui permettent à l'observateur de déceler, parmi les réorganisations du texte, le choix des termes ou le moindre déplacement de virgule, les véritables enjeux de l'entreprise.

On ne peut tout simplement pas comprendre ce qui se joue aujourd'hui - et demain si le texte paraît - si on ne garde pas en mémoire les tâtonnements d'hier. Un rapide retour sur l'histoire des projets de circulaire pouvant ainsi aider à construire sa réflexion, nous établirons notre analyse sur un ensemble de sept textes de mission, incluant aussi bien les textes réglementaires en vigueur (1986, 2013) que les projets connus (2002, 2011) ou déviés (2007) ou enfin des rapports intégrant des propositions de circulaire (2001, 2004)1.

Conclusion. [APDEN] circulaire de mission. Nous nous garderons de communiquer ce projet, respectant ainsi la demande formulée par le Ministère. Nous tenons cependant à commenter ce texte qui, s’il est amené à évoluer de manière significative, ce qui est souhaitable, n’en reflète pas moins dans sa version initiale les perspectives que l’institution envisage pour le métier. Nous jugeons très inaboutie cette première proposition, pour les élèves comme pour la profession, et nous n’y proposerons par conséquent pas d’amendements, dans la mesure où la structure nous parait devoir être entièrement repensée. Un cadre problématique : la politique documentaire La centration de ce document de travail initial sur la politique documentaire laisse peu de place à une structuration de la mission selon plusieurs axes, quand bien même ceux-ci apparaissent de manière formelle dans le document.

Ce cadre est préjudiciable pour deux raisons. Un enseignement fragile et menacé La partie relative à la formation ne laisse d’ailleurs pas d’inquiéter. [APDEN]EMI pourquoi apden quitte le groupe de travail. Dans le cadre de l’application de la réforme des cycles 3 et 4 et le contexte de la Refondation de l’École de la République, l’A.P.D.E.N. a été sollicitée, notamment en lien avec son action au niveau international, pour participer à un groupe de travail piloté par M. Reverchon-Billot, IGEN EVS en charge de la Documentation. Ce groupe de travail, autour de l’éducation aux médias et à l’information (EMI), a pour fonction de proposer des documents d’accompagnement pour l’application des programmes de l’EMI dans le cycle 4, ainsi qu’un référentiel pour sa mise en œuvre dans le cycle 3. Son second objectif relève de l’organisation de la conférence inscrite dans le plan national de formation (PNF), qui se tiendra à Lyon les 9 et 10 janvier 2017, avec pour intitulé « Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information ».

A l’issue de la deuxième réunion de ce groupe de travail, nous avons décidé de mettre un terme à cette tentative de collaboration. Professeur documentaliste, c'est un métier ! La réunion du GT dédié à la réactualisation de la circulaire de missions – initialement prévue le mardi 8 novembre - est reportée au mercredi 16 novembre. Nous diffusons ce nouveau projet (en pièce jointe) afin de vous permettre de nous faire part de vos remarques et/ou propositions. Pour rappel, lors du précédent GT le SNES-FSU a défendu le métier et la qualification des professeurs documentalistes : enseignants, organisateurs des ressources pédagogiques et acteurs de l’ouverture sur l’environnement.

C’est dans ce sens qu’il a proposé des ré-écritures et des amendements. Le Ministère ne veut pas entendre les revendications de la profession ? Malgré des améliorations syntaxiques et grammaticales, une structure du texte en 3 axes (pour nos 3 missions et conformément à ce que nous avions demandé), le nouveau projet de texte reprend de manière quasi-identique le projet du 27 septembre. Projet Circulaire de missions - 7 novembre 2016. [APDEN] De maigres modifications L’essentiel des changements, entre les deux versions, se résume à un déplacement de paragraphes, et à la fusion des axes qui concernaient la politique documentaire (axe 2 de la version 1) et la gestion (axe 3).

Une seule partie est ainsi conservée, sous un intitulé renvoyant à la politique documentaire. Le professeur documentaliste n’en serait à présent plus seulement maître d’œuvre, mais également concepteur. Le principe d’une validation obligatoire par le conseil d’administration est conservé. Parallèlement, la politique documentaire telle qu’entendue ici englobe toujours l’ensemble des axes de mission des professeurs documentalistes, notamment la formation des élèves, tant sur la détermination des contenus que sur l’organisation formelle des apprentissages, mais aussi la gestion.

Le premier axe change de titre. Vers une circulaire construite par la profession ! Page d'accueil - Troisième groupe de travail ministériel sur la circulaire de missions des documentalistes. Pour le Sgen CFDT la circulaire de mission doit sécuriser les personnels et les aider à mener à bien et de manière équilibrée leurs différentes missions au quotidien. La première version du texte proposée par la Dgesco nous avait semblé imparfaite mais prometteuse.

La deuxième version et les orientations que veulent certains nous inquiètent. Le Sgen CFDT fait partie des syndicats qui ont demandé la réécriture de la circulaire de mission. Nous souhaitons que le travail aboutisse. Nous sommes dans une phase de négociations. C’est dans un esprit de dialogue constructif et de recherche de compromis que le Sgen-CFDT agit. Deuxième groupe de travail autour de la circulaire de mission des profs documentalistes : inquiétudes pour nos conditions de travail et notre métier ! Nous invitons les professeurs documentalistes à se rapprocher de nous pour continuer à faire valoir leurs conceptions du métier.