background preloader

Refonte site internet

Facebook Twitter

Quelle expérience au cœur du site de destination ? Il y a deux semaines, Ludovic se régalait à vous présenter 2 nouveaux sites assez emblématiques des tendances actuelles des sites de destination : Aunis Marais Poitevin et Béthune Bruay.

Quelle expérience au cœur du site de destination ?

Ils sont pimpants et rompent avec les traditionnels sites « vitrines » institutionnels en proposant une « ambiance » plus humaine et pour tout dire bien plus vivante qu’auparavant. « L’expérience de vie » se trouve au cœur de l’expérience numérique, mais de manière quelque fois singulière. Pour aller plus loin et mieux comprendre pourquoi « ça le fait », j’ai mené mon enquête du côté septentrional auprès de l’équipe de l’office de tourisme de Béthune Bruay.

J’ai interrogé pour vous deux éminentes et charmantes égéries de la BB team, j’ai nommé : Stéphanie BERRIER, responsable communication Florence GIRARD, directrice Bonjour Florence et Stéphanie, quelques mots tout d’abord sur votre destination pour les malheureux qui ne connaissent pas encore Béthune Bruay ? Racontez nous la démarche Et pour quel budget ? Quelle expérience au cœur du site de destination ? Derniers sites WEB par Raccourci // Office de Tourisme de Rochefort Océan. Derniers sites Web par Raccourci // Office de Tourisme de Bethune-Bruay. Article Etourisme.info // Galerie de portraits. Pierre nous parlait la semaine dernière de l’Office de Tourisme de Copenhague et de sa nouvelle stratégie autour du « Localhood ».

Article Etourisme.info // Galerie de portraits

Déjà, une bonne nouvelle, notamment pour ceux qui n’ont pas eu le courage de suivre le lien fourni dans le billet pour approfondir, Bjarke Hjorth, « Head of digital marketing » de Visit Copenhagen sera parmi nous à Pau à l’occasion des 13èmes Rencontres Nationales du etourisme. Révisez votre anglais ! Ce matin, je voulais illustrer l’un des points saillants de leur stratégie, « Locals are the destination« , à travers la mise en ligne récente de deux sites d’Offices de Tourisme de chez nous. Cette incarnation par des tronches locales, on la retrouve bien présente sur le site d’Aunis Marais Poitevin. Tout d’abord, à travers la présentation de l’équipe de l’Office de Tourisme. Et notamment dans celle qui met en avant les locaux, à travers une rubrique dénommée « Les gens d’ici ».

On file vers le nord maintenant, à Béthune Bruay, ou BB pour les intimes. Article Etourisme.info // Zermatt tutoie les anges. Le site web de la station suisse de Zermatt est pour moi un exemple de la solidité touristique de la Suisse.

Article Etourisme.info // Zermatt tutoie les anges

Le superflu n’y a pas sa place, en revanche chaque cm2 est pensé et étayé. Un dosage parfait entre marketing, ergonomie, expérience utilisateur. Je vous propose une visite de cette belle horloge touristique suisse. Une promesse claire Déjà le positionnement de la station est clair. Ensuite une vidéo immersive bien classique dans son scénario et dans ses plans. Ergonomie efficace Tout choix est un renoncement et en matière de construction de site, savoir renoncer est aussi important que savoir organiser. Et plus bas, 4 boutons de commandes opérationnelles prioritaires sur mobiles : hébergement, billets et activités, remontées et pistes, manifestations.

En bas des pages d’offres, un bloc de réservation d’une grande simplicité et offrant confiance par des mots et services simples à comprendre. Des contenus à fort impact. Article Etourisme.info // La page d'accueil de papa a fait son temps. Dans un précédent billet, je posais une question: le site web de l’OT est-il pavlovien ?

Article Etourisme.info // La page d'accueil de papa a fait son temps

Dans un souci de concision, je n’avais pas développé tout le potentiel de réponses à cette épineuse question; je profite donc de l’opportunité qui m’est donnée de poursuivre la réflexion sur ce sujet qui pourrait remplir de nombreuses pages. Pour ma part, je me limiterai à ce petit billet… Aujourd’hui, c’est plus spécifiquement à la page d’accueil que je vais m’intéresser principalement mais également aussi un peu à des contenus plus audacieux que ceux que nous voyons traditionnellement.

Le menu classique « dodo-panade-récré » (plus communément libellé « Où Dormir-Où Manger- Que Faire ») a vécu, il serait grand temps de le faire, au moins un peu, évoluer. Ne demandez pas ce que le touriste peut faire pour vous… … Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le touriste ! Enterrons définitivement le mythe de la page d’accueil. Article Etourisme.info // Le site web de l'OT est-il pavlovien ?

Qu’est-ce qui ressemble le plus à un site web d’OT ?

Article Etourisme.info // Le site web de l'OT est-il pavlovien ?

Réponse: un autre site web d’OT. Découvrir, Où dormir, Que faire, Où manger… À quelques synonymes près, l’arborescence de tous les sites se ressemblent. Est-ce pour de bonnes raisons (usabilité, clarté, logique,…) ou plus dramatiquement « parce qu’on fait tous comme ça », selon un bon réflexe pavlovien ? À l’heure du conseil engagé, du règne des sites d’avis et de la concurrence féroce exercée par Google Trips et autres Airbnb, cette approche a-t-elle encore du sens ? Une question existentielle ? En fait, cette question me hante littéralement (oui, bon, faut pas exagérer non plus, hein…) depuis pas mal de temps; j’ai donc un avis sur la question.

Pour commencer une petite série de questions à se poser, un petit travail d’introspection: TOP 100 des pages les plus consultées sur le site WEB www.tourisme sens.com année 2016 site FR. TOP 100 des pages de destination sur le site WEB www.tourisme sens.com année 2016 version FR. TOP 50 des manifestations sur l'agenda www.tourisme sens.com Année 2016 version FR.