background preloader

Le politique

Facebook Twitter

Untitled. #espionnage#informatique#radiopulsarEspionnage: Orange et la #DGSE main dans la main.

untitled

Selon un document interne des services secrets techniques britanniques (#GCHQ), l'équivalent de l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, la DGSE entretient une coopération étroite avec un opérateur de télécommunication français. Georges Orwell | 1984 et Big brother. Pour lutter contre le racisme, déconstruire les identités.

Mon identité n’est pas une blague. Je suis métisse, à moitié kabyle, et ça fait 27 ans qu’on me renvoie très régulièrement mon identité à la gueule.

Mon identité n’est pas une blague

Ça fait 27 ans qu’on en rit, qu’on se moque de mon prénom, de mon nom de famille, de l’accent et de la langue de mes grands-parents, de ma culture, et je ne peux plus le supporter... La chroniqueuse et blogueuse Jack Parker a publié sur son blog un post dans lequel elle raconte son expérience du racisme. Nous le republions ici. Ça y est, à 27 piges, je crois que je commence enfin à arriver à saturation. Le-la prochain-e qui me fait une blague raciste, je pense que je lui fais bouffer ses pompes. Je suis métisse, à moitié kabyle, et ça fait 27 ans qu’on me renvoie très régulièrement mon identité à la gueule. Je suis des vôtres et je suis chez moi Aujourd’hui, après une longue bataille, je peux enfin dire que je suis fière de ma culture et de mes racines. La relation numérique de Confiance des Enjeux des Identités. Approche officielle : une conférence de Madame Pellerin. Confiance et identités numériques. Vertus démocratiques de l’Internet.

Ce texte est issu d’une présentation à la table ronde « Internet et renouveau démocratique » (avec Daniel Bougnoux et Patrice Flichy), animée par Caroline Broué au forum « Réinventer la démocratie » (organisé par La République des idées à Grenoble le 9 mai 2009).

Vertus démocratiques de l’Internet

À la question de la place d’Internet dans le renouvellement des figures de la démocratie, beaucoup de réponses très diverses et contradictoires peuvent être apportées. Car, à considérer Internet comme un tout, à la fois objet technique, média, espace public, support ou instrument politique, on prend le risque de fondre ensemble des choses si différentes que toute généralisation glisse sur cet improbable objet, sans parvenir à le spécifier.

Les réseaux sociaux et l’échange entre l’homme politique et les internautes : le cas de Facebook après les élections présidentielles en France. 1Facebook fait partie d’un nombre croissant de réseaux sociaux sur Internet qui s’emploient à favoriser l’échange entre gouvernants et gouvernés.

Les réseaux sociaux et l’échange entre l’homme politique et les internautes : le cas de Facebook après les élections présidentielles en France

Il permet d’entériner l’idée, exprimée dès 2000, selon laquelle l’Internet contrarie les efforts accomplis au cours des trente dernières années par les grands partis pour centraliser leur fonctionnement ainsi que pour unifier et professionnaliser leur communication (Vedel 2000 : 28). 2C’est en ce sens que Vedel (ibid. : 30) prédisait que « les réseaux électroniques permettraient de transformer les principes et les mécanismes de la représentation politique dans le sens d’une démocratie directe ». 1 Je l’entends ici dans le sens qui lui est attribué par Fairclough (1992) à savoir, que la communic (...) 4Facebook fait partie des dispositifs de réseaux sociaux comme MySpace, YouTube, Flickr, etc. offerts par Internet. Internet : un bienfait ou un danger pour la démocratie ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Internet : un bienfait ou un danger pour la démocratie ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions

</p> Quelques dates clés 1969 : Création par le Département américain de la défense d’un réseau reliant plusieurs gros centres de calcul et des systèmes radio et satellites : Arpanet. Ce serait l’ancêtre d’Internet. Les années 1980 : Arpanet voit son intérêt stratégique faiblir avec la fin de la guerre froide. 1989 : Un chercheur du CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire) à Genève met au point un nouveau mode de communication permettant de faire des liens hypertextes.

Fin novembre 1999 : Manifestation anti-mondialisation à Seattle. 20 novembre 2000 : Condamnation de Yahoo ! 23 avril 2005 : En France, le rapport annexé à la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école prévoit que le B2i (Brevet informatique et internet), créé par l’Éducation nationale en novembre 2000, soit intégré au brevet et au baccalauréat. « Avec internet, les Etats prennent le contrôle des individus.

Julian Assange, fondateur de Wikileaks.

« Avec internet, les Etats prennent le contrôle des individus

Photo archives AFP Vous dénoncez les menaces qui pèsent sur nos libertés avec internet. Pourquoi lancer maintenant cette guerre invisible contre ce nouveau totalitarisme ? « Le totalitarisme d’internet existait déjà, mais la surveillance s’est accrue car son coût diminue de moitié tous les 18 mois. Le phénomène devient extrêmement inquiétant. Pourquoi cette situation ? Une liberté sous surveillance électronique. Panoptique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Panoptique

Schéma représentant le principe du panoptique. « La morale réformée, la santé préservée, l'industrie revigorée, l'instruction diffusée, les charges publiques allégées, l'économie fortifiée — le nœud gordien des lois sur les pauvres non pas tranché, mais dénoué — tout cela par une simple idée architecturale. »