background preloader

Economistes

Facebook Twitter

Le keynésianisme contre le neolibéralisme. Parler d’économie dans podcastscience peut surprendre, surtout pour tous les amateurs de sciences dures.

le keynésianisme contre le neolibéralisme

Néanmoins l’économie s’inscrit dans le cadre des sciences humaines, un domaine des sciences que nous avons déjà abordé à quelques occasions dans ce podcast. L’idée m’est venue de revenir sur les thèses fondamentales de l’économie suite au visonnage d’une série de vidéos passionnantes et réellement inspirantes du professeur espagnol Julián Pavón de l’Université Polytechnique de Madrid. Ces vidéos dont je me suis amplement insiprées pour rédiger ce dossier reviennent sur les principes fondateurs de la macroéconomie qui ont été appliqués dans notre histoire récente du XXème siècle et dans la première décennie du XXIème siècle. Elles nous aident à mieux comprendre quels sont les fondamentaux qui nous ont amené à la situation de crise actuelle et à envisager quels sont les enjeux économiques avenirs. Physiocratie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Physiocratie

La physiocratie est une école de pensée économique et politique, née en France vers 1750, qui contribue de manière décisive à forger la conception moderne de l'économie et à placer la réflexion et la pratique de l'économique dans un cadre de référence plus autonome. Elle connaît son apogée au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Étymologie[modifier | modifier le code] La « Physiocratie » est le « gouvernement par la nature ». Le terme est forgé par Pierre Samuel du Pont de Nemours qui le crée en associant deux mots grecs : phusis (la Nature) et kratein (gouverner). David Ricardo (1772-1823) Sa vie Né à Londres, dans une famille juive d’origine portugaise, David Ricardo est un autodidacte qui n’avait pas un profil d’universitaire comme Adam Smith ou ses amis Malthus et Say.

David Ricardo (1772-1823)

Il est pourtant l’un des premiers à appliquer avec rigueur la méthode hypothético-déductive qui s’imposera au XXe siècle en économie. La première intervention de Ricardo dans le débat public a lieu en 1809. Il impute alors les graves difficultés financières que connaît l’Angleterre à une émission excessive de billets par la Banque d’Angleterre (Banque centrale) et « au dangereux pouvoir qui lui a été dévolu de diminuer » (Ecrits monétaires). Le deuxième combat qu’il entreprend, cette fois au nom des capitalistes contre les propriétaires fonciers, concerne les lois sur les blés où il prône le libre-échange, lequel triomphera après sa mort. Sa pensée Ce fut incontestablement le premier grand théoricien de l’économie. Ses écrits The Works and Correspondance of David Ricardo, édité par Piero Sraffa, éd. Adam Smith. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adam Smith

Pour les articles homonymes, voir Smith. Adam Smith portraituré en 1787. Karl Marx. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Karl Marx

Pour les articles homonymes, voir Marx. Karl Marx Philosophe occidental Époque contemporaine Karl Marx en 1875 Il est connu pour sa conception matérialiste de l'histoire, sa description des rouages du capitalisme, et pour son activité révolutionnaire au sein du mouvement ouvrier. Friedrich Engels. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Friedrich Engels

Friedrich Engels Friedrich Engels, né le 28 novembre 1820 à Barmen (une ancienne ville devenue aujourd'hui l'un des quartiers de la ville de Wuppertal) et mort le 5 août 1895 à Londres, est un philosophe et théoricien socialiste allemand, grand ami de Karl Marx. Après la mort de ce dernier, il assure, à partir des brouillons laissés par son auteur, la rédaction définitive et la publication des livres II et III du Capital.

Paul Samuelson. Joseph Schumpeter (1883-1950) Sa vie Joseph Schumpeter est né dans une famille de la bourgeoisie autrichienne.

Joseph Schumpeter (1883-1950)

Il étudie le droit à Vienne au début du XXe siècle, dans une université qui est alors un des hauts lieux de la réflexion économique, avec Eugen von Böhm-Bawerk, Carl Menger et Friedrich von Wieser. A 26 ans, il entame une carrière universitaire qui l’amène notamment à enseigner à l’université de Columbia, avant de revenir à Bonn (jusqu’en 1934), puis d’être nommé à Harvard (où il terminera sa carrière). Fondateur de la Société d’économétrie, il en devient le premier président en 1937, puis est élu en 1948 président de l’American Economic Association. John Maynard Keynes (1883-1946) Sa vie John Maynard Keynes, qui a révolutionné l’économie, au point que ses différents courants se définissent aujourd’hui par rapport à sa pensée, est un pur produit de Cambridge.

John Maynard Keynes (1883-1946)

Il a fréquenté l’élite intellectuelle de cette ville universitaire dès son plus jeune âge. Passionné par la politique, il a pris position sur les dossiers chauds de son temps, notamment en tant que journaliste, mais aussi en tant qu’acteur de la vie économique et politique. Adam Smith (1723-1790) Sa vie Né en Ecosse, élève de Francis Hutcheson, professeur de philosophie morale à l’université de Glasgow, auquel il succédera, Adam Smith publie en 1759 une Théorie des sentiments moraux, où il fait une grande place à la notion de sympathie, l’aptitude à se mettre à la place de l’autre.

Adam Smith (1723-1790)

Cet ouvrage lui procure une notoriété qui lui vaut d’être nommé précepteur d’un jeune duc. Thomas Malthus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thomas Malthus

Thomas Robert Malthus Contemporain du décollage industriel anglais, il est surtout connu pour ses travaux sur les rapports entre les dynamiques de croissance de la population et la production, analysés dans une perspective « pessimiste », totalement opposée à l'idée smithienne d'un équilibre harmonieux et stable. Son nom a donné dans le langage courant un adjectif, « malthusien » souvent négativement connoté (désignant un état d'esprit plutôt conservateur, opposé à l'investissement ou craignant la rareté), et une doctrine, le malthusianisme qui inclut une politique active de contrôle de la natalité pour maîtriser la croissance de la population.

Biographie[modifier | modifier le code] En 1798, il publie sans nom d'auteur Essai sur le principe de population[2], qui connaît un immense succès et déclenche de nombreuses polémiques. Léon Walras (1834-1910) David Ricardo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. David Ricardo, né le à Londres et mort le à Gatcombe Park, est un économiste britannique et également un agent de change et un député.

Il est considéré comme l'un des économistes libéraux les plus influents de l'école classique aux côtés d'Adam Smith et de Thomas Malthus. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Thomas Piketty. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thomas Piketty Thomas Piketty en 2015.