background preloader

Perard_grouped_psy

Facebook Twitter

Stéphanie

Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile? ADDICTION - L'information a fait le tour du web car, forcément, c'est le premier concerné.

Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile?

Aux États-Unis: un hôpital privé propose une cure de désintoxication pour accros à Internet. Durée: 10 jours, dont 72 heures de sevrage total, période pendant laquelle le patient sera privé d'accès à Internet, mais aussi de tablette et de smartphone, bref, de tout vecteur d'Internet. Suivent ensuite des séances de thérapie, séminaires et autres traitements. Coût total de la cure: 14.000 dollars soit un peu plus de 10.600 euros. Lire aussi:» 75% des adolescents dorment avec leur téléphone portable allumé » Ce qu'il arrive quand on se déconnecte vraiment » Êtes-vous accro au boulot ?

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie. Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet.

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie

Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes. Comment prévenir ces dépendances numériques ? La réponse avec le psychologue Jean-Charles Nayebi, auteur de « La cyberdépendance en 60 questions ». Quels sont les symptômes et les conséquences de la cyberdépendance ? – Cyberdependance.ca. Il existe plusieurs symptômes et conséquences à la cyberdépendance.

Quels sont les symptômes et les conséquences de la cyberdépendance ? – Cyberdependance.ca

Les symptômes physiologiques se traduisent par (Nayebi, 2007) : Syndrome du canal carpienSécheresse des yeuxMaux de tête et migraines chroniquesNégligence de l’hygiène personnelleMaux de dosAlimentation irrégulière, repas sautés et de mauvaise qualitéInsomnies ou modifications dans le cycle du sommeil. L'angoisse du vide numérique. Tablette (numérique) et tabac: même combat!

L'angoisse du vide numérique

Une étude britannique vient en effet confirmer ce que plusieurs adeptes du tout technologique commencent à soupçonner eux-mêmes: les nouveaux outils de communication seraient en train de créer chez plusieurs humains une dépendance équivalente ou supérieure à celle induite par la cigarette et l'alcool. Rien de moins. Deux ménages sur trois disposent d’internet chez eux.

Deux tiers des ménages ont un accès à Internet à leur domicile Un peu plus de 64 % des ménages déclarent avoir un accès à Internet à leur domicile en 2010 contre 56 % en 2008 et seulement 12 % en 2000.

Deux ménages sur trois disposent d’internet chez eux

Lorsque le ménage a Internet à domicile, son accès est neuf fois sur dix un accès haut débit. Les plus jeunes sont les plus équipés : le taux d’équipement, égal ou supérieur à 75 % jusqu’à 60 ans, tombe sous les 50 % entre 60 et 74 ans et n’est plus que de 8 % à partir de 75 ans (tableau 1). À âge donné, l’équipement en connexion à Internet varie nettement en fonction du diplôme du répondant. Ainsi, le taux d’équipement des ménages dont le répondant a un niveau d’études inférieur au bac est beaucoup plus faible que celui d’un répondant ayant le bac ou un diplôme supérieur. Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile?

La cyberdépendance - Detox Digitale + Accueil - CJE - Centre du jeu excessif - CHUV. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique. Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique

Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...] «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin. COLLABORATION Cyberdépendance. La dépendance au smartphone, un mal croissant chez les jeunes. Singapour (AFP) - Etes-vous facilement distrait par votre smartphone?

La dépendance au smartphone, un mal croissant chez les jeunes

Difficile de vous en séparer? Etes-vous constamment en train de le consulter sans raison particulière? Il y a des risques que vous soyez accro et même que vous ayez besoin de l'aide d'un psychologue. Espace Pluriel Jeunes. La cyberdépendance ou cyberaddiction est un fait !

Espace Pluriel Jeunes

Même si elle est souvent diabolisée, de nombreuses personnes sont touchés de bien des façons. C'est pourquoi nous nous sommes engagés le plus tôt possible dans la prévention contre ce nouveau phénomène.