background preloader

ARTICLES

Facebook Twitter

ARTICLE - 10 ans d'eTwinning : Une école de la citoyenneté ? Le 11 décembre à Paris, l’eTwinning a fêté ses 10 ans et remis ses prix nationaux 2015. La cérémonie a salué la dynamique d’un dispositif qui permet à des établissements scolaires européens de se lancer dans des projets collaboratifs par-delà les frontières. On y a entendu bien des mots qui font écho à l’actualité éducative : interdisciplinarité, éducation aux médias et à l’information, pédagogie de projet… Des mots qui font aussi écho à l’actualité tout court, tant, face aux replis identitaires, l’eTwinning apparait comme un chemin possible, numérique et authentique, pour aider les élèves de tout âge à construire leur parcours vers la citoyenneté. 10 ans d’eTwinning : un bilan et des perspectives L’eTwinning est une action européenne qui offre aux enseignants des 35 pays participant la possibilité d’entrer en contact pour mener des projets pédagogiques d’échanges à distance à l’aide du numérique.

Lancé en 2005, le dispositif fait désormais partie du programme européen Erasmus+. ARTICLE - Cerveau et apprentissage, ou les bienfaits de la neuroéducation. Aimeriez-vous savoir ce qui se produit dans le cerveau de vos élèves lorsqu’ils apprennent ? Aimeriez-vous connaître les effets qu’ont vos interventions pédagogiques sur le cerveau de vos élèves ?

Aimeriez-vous savoir pourquoi certains élèves ont plus de difficultés que d’autres à réaliser certains apprentissages ? Aimeriez-vous appuyer vos décisions pédagogiques sur des fondations solides découlant des recherches de pointe sur le cerveau ? Voici quelques questions que pose l’Association pour la Recherche en Neurosciences (ARN) avec le groupe EDUCO et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Une problématique importante se pose donc : connaître le cerveau pour mieux enseigner et intervenir auprès des élèves.

Cerveau et pratiques pédagogiques D’autres institutions (en France), comme le Collège des Bernardins à Paris se penchent, aussi, sur les apports que peuvent faire les sciences à l’éducation et un séminaire est prévu sur l’apport des neurosciences (1). Architecture initiale. ARTICLE - COTE - La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0.

En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion. Définition de la pédagogie 3.0 : Contrairement à une méthode, la pédagogie 3.0 est une approche complète qui englobe : Maintenant, d’où provient la nomenclature de la pédagogie 3.0? Au plaisir, Dial153 edito. ARTICLE - Dialogue THIBERT - « Dialogue » sur le numérique à l’école. Retour de congé : le dernier numéro de la revue Dialogue (n° 153 – Enseigner Apprendre avec le numérique ?

– GFEN) nous est parvenu. Comment le Groupe français d’éducation nouvelle appréhende-t-il le numérique à l’école ? Le dossier s’ouvre sur un article de André Tricot (repris en fait d’un entretien publié en 2013 sur le site « Docpourdocs ») pour qui la possibilité donnée à tous d’avoir accès à des ressources en ligne n’est pas suffisant pour qu’il y ait apprentissage : « Les ressources ne sont que des outils, au service des tâches, qui elles-mêmes sont au services des apprentissages« Il poursuit en expliquant que : « une ressource de qualité, pour avoir une valeur, nécessite un scénario pédagogique (…), des élèves et un enseignant« Il rappelle ainsi l’importance cruciale du rôle de l’enseignant, encore plus avec le numérique.

. « Au passage, je souligne que ma position concernant toute technique est qu’il faut la considérer à la fois comme bonne et mauvaise. ARTICLE - Différencier avec ou sans le numérique. L'arrivée massive des tablettes dans les classes, à la suite des ordinateurs portables et autres netbook, est accompagnée d'un discours sur la différenciation. Désormais on peut différencier parce que chacun à sa tablette et donc chacun peut travailler à son rythme. Mythe ? Réalité ? Rêve ? Dans les discours tenus par des enseignants menant ces expérimentations, le terme différenciation apparaît très souvent. Dans la tradition du cours collectif, l'enseignant pilote l'action du groupe et extrait de temps à autres des informations en "sondant" les élèves en les interrogeant ou en vérifiant son travail. Individualiser le suivi est-ce différencier ? Par contre différencier cela peut être, dans le même espace temps fournir des "chemins d'apprentissage" différents.

D'autres enseignants ont analysé leur enseignement et se sont rendus compte qu'il reposait sur un ensemble de contenus fixes mais que ce qui était essentiel était la démarche, le processus. Bruno Devauchelle. ARTICLE - Duvauchelle - Mérite et risque… d’une pédagogie numérique – Veille et Analyse TICE. Monsieur Fourgous a du mérite et prend des risques. De plus entre naïveté et maladresse, il publie un livre qui présente, c’est presque une première de la part d’un politique, l’intérêt d’aborder avec une certaine brutalité la question de la pédagogie à l’ère du numérique (Odile Jacob 2011).

Les qualificatifs employés ici peuvent surprendre, ils demandent quelques explications. En tant qu’homme politique, on sait que les questions d’enseignement sont délicates et que les aborder suppose du doigté : plusieurs ministres s’y sont exposés avec parfois de fâcheuses conséquences. Monsieur Fourgous a donc du mérite d’aborder, « enfin », la question de la pédagogie qui accompagne le numérique. Par sécurité il aurait pu s’arrêter à parler de recommandations dans les trois domaines habituels : équipements, ressources, formations. Mais non, il a pris le risque d’aller sur un terrain qui peut s’avérer difficile.

La maladresse de l’ouvrage réside probablement dans son ambition. A débattre. ARTICLE - Duvauchelle - Numérique et expérimentation pédagogique. Dans de nombreux évènements récents on a remis des prix et autres reconnaissance d'usage des TIC dans l'enseignement. Il est assez frappant d'observer que la très grande majorité de ces prix concernent des acteurs isolés (enseignants) ou en groupes restreints (même discipline, même classe). On l'observe depuis de nombreuses années (M Hubermann 1973 - UNESCO, Norbert Alter 2000) les changements individuels ne se transfèrent pas facilement d'un contexte à l'autre d'un acteur à l'autre. Cela entraîne souvent une déception : les innovateurs restent isolés, l'institution ne voit pas de diffusion ou d'essaimage, les autres acteurs non innovants ont même tendance à rejeter ces personnes isolées.

Au cours des trente dernières années plusieurs modalités ont été essayées pour introduire le numérique dans la pédagogie : apport généralisé de matériel, expérimentation dans des classes, appel à projet etc... Malgré tout il n'y a pas de solution idéale. Et pourtant, il y a plein de bonnes volontés. ARTICLE - Duvauchelle - Technique, pédagogie, opposition ou complémentarité… compatibilité ? – Veille et Analyse TICE. Le titre d’un ouvrage paru récemment a attiré mon attention : « Enseigner différemment avec les TICE » (P.Bihouée, A. Colliaux, Eyrolles Editions d’Organisation), car pour une fois la question pédagogique précédait la question technique. J’avais d’ailleurs fait la remarque inverse à propos des ouvrages publiés par Projetice en particulier celui consacré aux ENT qui partait dans l’autre sens.

En fait en ayant parcouru ces deux ouvrages, force est de constater qu’ils creusent la même veine : l’entrée technique précède l’entrée pédagogique. Il y a plusieurs années j’avais déjà eu l’occasion de proposer comme grille de lecture de la pertinence des écrits sur les TICE le fait que l’on commence par parler de l’objet technique ou par l’objet pédagogique. Dans ces écrits, je fais l’hypothèse que la technique doit répondre à des questions pédagogiques et pas l’inverse. Ces trois phrases débutent chacune d’elles un chapitre différent. Est-ce que l’école peut résoudre ce problème ? ARTICLE - Duvauchelle : Sciences, croyances et numérique. Enseignants, journalistes, scientifiques, spécialistes, experts... chacun peut avoir tendance à diffuser des affirmations fortes pour renforcer la légitimité de ses propos quand ce n'est pas simplement pour asseoir sa propre légitimité, son identité.

De l'enseignant chercheur qui déclare "ce que dit la recherche" à l'enseignant qui déclare "quand je vois les élèves", ou encore "sur le terrain", du journaliste qui vante les mérites d'une nouveauté en la déclarant "révolutionnaire en éducation" à l'expert qui déclare qu'avec "ma méthode, ça marche", l'éventail des possibles est grand. L'éducation, comme le numérique, tout le monde en parle parce que tout le monde la pratique et la vit. L'éducation, comme le numérique, est chargée "d'affect" car elle concerne chacun de nous parfois de manière intime. Les propos à "l'emporte-pièce" sont nombreux et nous avons souvent du mal à y échapper, tant la complexité de certaines questions entraînerait dans des débats complexes et surtout long. ARTICLE - Le livre web, une autre forme du livre numérique - quaternum. Les livres web sont des livres sous la forme de sites web.

Quelle est l’origine du micro-phénomène des web books ? Quels sont les impacts sur la forme du livre et sur les pratiques de lecture ? Quelles perspectives pour les livres web face à l’écosystème du livre numérique ? Depuis plusieurs années des auteurs de non-fiction utilisent le web comme forme et moyen de diffusion de leurs livres. En parallèle des livres numériques au format EPUB, des projets de livres web ont vu le jour en ligne et sont désormais des sources largement consultées ou citées dans leurs domaines. Mis à jour régulièrement, ce sont des livres en mouvement. Ces initiatives indépendantes répondent à des logiques liées au web plus qu’à l’édition classique : rapidité de mise en ligne, diversité des mises en forme, souci du design numérique, facilité de diffusion notamment par le référencement, ouverture des contenus, possibilité de mises à jour et d’évolutions, accessibilité et détails typographiques. 1. 1.1. 1.2. 2.

ARTICLE - Marcel Lebrun : De la classe inversée à l'école de demain. CLIC 2016 : Un mouvement ou un événement ? Que retenir de CLIC 2016, le premier congrès francophone de la classe inversée organisé par l'association Inversons la classe ? Un succès bien sur. Un changement d 'échelle, comme le souligne sa présidente, Héloïse Dufour. Peut-être la naissance d'un mouvement, comme l'appelle C Bechetti-Bizot dans sa conclusion du congrès. Lisez l'article... Marcel Lebrun : De la classe inversée à l'école de demain Ne parlez pas de LA classe inversée à Marcel Lebrun. Patrick Rayou : La classe inversée : Alternative ou retour de balancier ? "Il faut se méfier des modes", explique Patrick Rayou dans une remarquable conférence faite lors de Clic 2016 le 2 juillet. Clic 2016 : Florence Robine appelle à un « établissement inversé » Venue ouvrir le congrès francophone de la classe inversée « Clic 2016 », le 1er juillet, la directrice de l’enseignement scolaire a vanté un modèle « en convergence avec la refondation ».

Clic 2016 : Classe inversée et gamification. ARTICLE - Numérique et émancipation de la politique du code au renouvellement des élites. Nicolas Auray nous a quitté en ce début octobre 2015. Spécialiste des politiques du numérique, des pratiques militantes en ligne et de l’univers du hacking, il a fait partie de ceux qui ont véritablement ouvert la voie des recherches sur ces questions en France. Sa thèse sur les « pionniers de la nouvelle frontière électronique » soutenue en 2000, était la première enquête d’ampleur en langue française auprès de collectifs hackers. C’était un travail charnière pour ce champ. Il a ensuite continué à produire des recherches qui se distinguaient par leur originalité, leur finesse et leur pertinence politique. Passionné, et engagé, Nicolas était aussi un sociologue à l’érudition unique, et d’une grande générosité humaine et intellectuelle.

Les liens entre mouvements militants du numérique libre et luttes politiques et sociales progressistes, travaillent le déploiement d’Internet depuis sa création. Les années 1990 : la confusion entre encapacitation et émancipation. ARTICLE - Quelques repères sur la pédagogie de projet. Qu'est-ce que la pédagogie de projet? Le mot "projet" est beaucoup utilisé en pédagogie, souvent avec des significations plus ou moins variables. Pour certains enseignants, travailler à partir d'un centre d'intérêt est un projet. Pour Meirieu, la mise en projet est une approche pédagogique qui donne une finalité, un but aux apprentissages rencontrés, mais touche aussi de manière plus vaste au projet personnel que peuvent construire les élèves.

Par ailleurs, le "project based learning" ou apprentissage par projet se définit comme tourné vers un produit final à créer avant une certaine échéance et qui se destine à un public. Ce qui entendu dans ce module lorsqu'il est question de "pédagogie de projet" est le fait de viser avec un groupe d'élèves un produit final à créer dans un laps de temps donné. A quoi ça sert? Dans le but d'une meilleure "efficacité", l'école compartimente les matières et établit un programme qui définit ce qui doit être enseigné et dans quel ordre. Ph. ARTICLE - SIEMENS : « la France doit développer sa propre plateforme de MOOCs » George SIEMENS, théoricien du connectivisme a accordé un interview pour Educavox lors des journées du E Learning de Lyon. - Pratiquant peu le français George Siemens répond en anglais aux questions que nous lui posons dans cette interview préparée avec le concours de Sophie TOUZE, experte en Open Education.

Valy FABRE professeur d'Anglais a effectué la traduction des propos de Georges SIEMENS. George SIEMENS qui vit au Canada et enseigne à l'Université a posé avec Stephen DOWNES les bases d'un nouveau modèle d'apprentissage qui tient compte de l'impact des technologies avec la numérisation croissante des sociétés dans lesquelles nous vivons. « Le texte fondateur, « A Learning Theory for the Digital Age » (Siemens, 2004), expose ce modèle théorique comme une alternative aux paradigmes traditionnels. Pour Siemens, le savoir est davantage un flux qu'un produit (« Knowledge as a river, not reservoir ») (Siemens, 2006, p.53). Certains évoquent même une espèce de colonialisme de l'éducation. ARTICLE - Thot Cursus - Intégrer la technologie à l'école : un exercice d'équilibriste.

Le numérique en classe semble une chose acquise et qui va de soi. Après tout, ces jeunes générations qui sont nées avec Internet à portée de la main devraient voir du bon œil l’usage de technologies à l’école, non? Si, en général, il y a effectivement un enthousiasme à l’utilisation de TICE par les élèves, il peut aussi y avoir une fatigue. Scepticisme jeunesse Ce très intéressant billet de François Jourde qu’il a écrit durant l’été 2016 explique comment il se retrouve par moment avec des critiques. Il lui serait reproché un temps trop élevé passé sur l’usage du numérique au détriment, selon l’avis des apprenants, de la matière apprise. Perception juste ou conservatisme plus profond qu’on ne le croit des élèves? Il s’agit d’un des premiers points de Jourde pour expliquer cette « fatigue techno » chez les jeunes. D’ailleurs, nous avions traité de ce scepticisme et ce quasi-rejet des serious games.

Un vieux débat toujours vivant Lacune de compétences numériques et mauvais usages des TICE. ARTICLE - TRICOT - Apprentissage et technologies numériques. ARTICLE - TwittVille pour apprivoiser Twitter avec sa classe. ARTICLE - What’s up Webdoc: c’est quoi un webdocumentaire ?

ARTICLE - Y a-t-il des technologies pour apprendre à apprendre ? InternetActu.net. ARTICLE BLOG - Le rapport PISA et le grand plan numérique pour l'école. ARTICLE Interstices - La pensée informatique. ARTICLE LUDOVIA - ANDRIEU - Numérique et autonomie - Mythe.