background preloader

PT Zibetti : usage raisonné - éducation - hypermédias -

Facebook Twitter

Utilisation d'un hypermédia et apprentissage : deux activités concurrentes ou complémentaires ? JavaScript is disabled on your browser. Please enable JavaScript to use all the features on this page. Résumé Cet article présente une revue de la littérature empirique à propos de l'utilisation des hypermédias pour l'apprentissage. Elle utilise la théorie de la charge cognitive comme cadre interprétatif de ces résultats. Abstract This article presents a review of the empirical literature about the use of hypermedia for learning. Mots clés Apprentissage Hypermédias Navigation Coût cognitif Analyse de l'IHM Keywords Learning Hypermedia Cognitive cost HCI analysis.

Utilisation d'un hypermédia et apprentissage : deux activités concurrentes ou complémentaires ? Numérique et éducation, zones frontières. 1Numérique et éducation, Dispositifs, jeux, enjeux, hors jeux est le titre de l’ouvrage collectif publié sous la direction de Philippe Bonfils, Philippe Dumas et Luc Massou. Il résulte des communications présentées au colloque scientifique TiceMed, organisé pour sa 9e édition en 2014 par l’université de Toulon. 2Le titre de l’ouvrage exprime les tensions, ou zones frontières, liées au développement des technologies numériques dans l’éducation. Sous des angles disciplinaires variés et par des études de cas portant sur l’enseignement secondaire ou supérieur, les chercheurs qui contribuent à cet ouvrage abordent, en filigrane, trois types de tensions : celle entre les dispositifs éducatifs en ligne ou non et l’environnement socioprofessionnel ; celle entre le monde du jeu et les institutions éducatives ; celle entre les usages académiques et non académiques des outils numériques. 3Ces zones frontières sont explorées à travers seize contributions, réparties en quatre parties thématiques.

L'Agence nationale des Usages des TICE. Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference ! En effet, des méta-analyses ont été faites à ce sujet et dans un premier temps, aucune conclusion n’est généralisable : des études montrent que le numérique apporte une plus-value, d’autres montrent que le numérique est contre-productif et d’autres encore n’arrivent pas à conclure sur la pertinence (ou pas) du numérique … 2 – le modèle ICAP (ou CoCAR, dans une traduction libre en français) Une nouvelle méta-analyse menée par Michelene T.H. 3 – Discussion Et vous, qu’en pensez-vous ?

WordPress: J'aime chargement…