background preloader

Newsletter du 14 au 20 décembre 2015

Facebook Twitter

Le Rallye Monte-Carlo Historique. Pour la 19e année consécutive, le Rallye Monte-Carlo historique s’élancera de Reims le 29 janvier.

Le Rallye Monte-Carlo Historique

Une édition marquée par une participation record et une internationalisation sans précédent des équipages. Autre nouveauté, côté organisation, l’apparition d’un village-départ place du Forum et d’une tribune place Royale. Ce sont 137 voitures qui rallieront la cité des Sacres les 28 et 29 janvier prochains afin de prendre le départ du 19e Rallye Monte-Carlo historique. « Un chiffre jamais atteint », se félicite Jean-Claude Leuvrey, président du Reims Champagne Véhicules Historiques Sportifs (RCVHS), organisateur de la partie rémoise de l’épreuve. On recensera aussi 17 nationalités différentes parmi les équipages, notamment des Russes et des Japonais. « On n’avait jamais dépassé 9 nationalités différentes », ajoute-t-il ravi.

Rassemblement au Parc des Expositions Pour la première fois cette année, un grand village-départ s’installera place du Forum. Informations pratiques : L’essentiel de la vie associative de la marne. Formation aux premiers secours. Sportifs de haut niveau : ce que va changer la nouvelle loi du 27 novembre 2015. Le 3 décembre 2015 a été publiée la loi n°2015-1541 du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale.

Sportifs de haut niveau : ce que va changer la nouvelle loi du 27 novembre 2015

Tout d’abord, cette loi rappelle que les sportifs, entraîneurs, arbitres et juges sportifs de haut niveau concourent, par leur activité, au rayonnement de la Nation et à la promotion des valeurs du sport, rétablissant ainsi l’article L.221-1 du Code du sport. Au rythme de ses 24 articles, cette loi apporte quelques changements dans la pratique « administrative » des sportifs de haut niveau. La principale de ces modifications reste en matière de contrat de travail. Comme précédemment une distinction doit s’opérer entre les sportifs salariés d’une association ou une société, et les sportifs indépendants. Tel n’est pas le cas pour le sportif salarié d’une association ou d’une société. I/. Quelles sont les caractéristiques de ce nouveau CDD ? A) La durée du contrat (entre 12 mois et 5 ans) : II/. Les articles d'associations ArgonnaisesOffice des Sports de Reims.

FORMATION : Attributs de la personnalité morale et fiscalité des associations. COP 21 : le sport se met aussi au vert. A l'occasion de la COP 21, le monde du sport dévoile ses initiatives en matière d'environnement.

COP 21 : le sport se met aussi au vert

Ainsi le dispositif Optimouv, lancé officiellement le 4 décembre, propose des scenarios d'organisation des rencontres sportives pour réduire le nombre de kilomètres parcourus dans le cadre des compétitions. Développé par la Fédération française de basketball (FFBB) et le ministère des Sports, en partenariat avec l'Ademe et le WWF, Optimouv pourrait, selon les premières études, réduire d'au moins 15% les déplacements liés aux compétitions, soit actuellement plus de 2,5 millions de rencontres annuelles.

Optimouv, qui se présente sous la forme d'un logiciel, sera mis à disposition des instances sportives organisant des compétitions (fédérations, ligues régionales, comités départementaux, etc.) à partir de mars 2016. Il devrait être d'autant plus utile que la réforme des régions va obliger le mouvement sportif à réorganiser son découpage territorial et, par conséquent, ses compétitions. Euro 2016 : une étude d'impact (trop) optimiste pour les villes-hôtes. Estimer les retombées économiques des grands événements sportifs est un exercice qui oscille souvent entre la pratique de l'équilibrisme et celle de la prophétie.

Euro 2016 : une étude d'impact (trop) optimiste pour les villes-hôtes

Pour preuve, ceux qui s'y risquent prennent parfois soin d'accoler à leurs travaux l'adjectif "ex-ante". Une façon comme une autre de s'abriter derrière la glorieuse incertitude des marchés économiques. Cette précaution prise, les prévisions sur l'impact de l'Euro 2016 de football - qui aura lieu du 10 juin au 10 juillet - sur l'économie, telles qu'elles figurent dans l'étude du Centre de droit et d'économie du sport de Limoges (CDES), sont optimistes. Commandée fin 2014 par l'UEFA, organisatrice de la compétition, l'étude a d'abord été tenue secrète. Désormais publique, elle envisage des retombées tant au niveau national que ville par ville.

Saint-Denis en tête, Toulouse en queue Ville par ville, les retombées vont du simple au quadruple. Le coût de la sécurité, point noir de l'étude. DATE - Sacres du Sport de Reims 2015. Cross national de Reims.