Immigration: faits, lois, rêves et cauchemars

Facebook Twitter
Fin 2009, les Africains qui travaillent dans les vergers de la Calabre s’étaient révoltés contre des conditions de vie et de travail inhumaines, relançant le débat sur le travail saisonnier. Trois ans après, les initiatives publiques ont échoué, et les migrants sont toujours exploités. Ils ont tort, ceux qui disent que trois ans après la révolte des migrants, les saccages, la contre-révolte des Italiens, les chasses à l’homme et pour finir la déportation des Africains, tout est redevenu comme avant à Rosarno. Aujourd’hui, c’est pire. A nouveau, les Africains ont atteint le millier, comme il y a trois ans. Arrivés à l’automne, ils repartiront au printemps après avoir récolté des agrumes pour 25 euros par jour, bien que les patrons préfèrent les payer à la pièce, pour augmenter leur rendement : un euro la caisse pour les mandarines et 0,50 euro pour les oranges, chacune pesant 18 à 20 kilos. Italie : Les “esclaves” de Rosarno ne sont toujours pas affranchis Italie : Les “esclaves” de Rosarno ne sont toujours pas affranchis
« Tuez-les tous, ça ira plus vite » - Droit d'asile
FRANCE • Les très bons comptes de l’immigration

FRANCE • Les très bons comptes de l’immigration

Les immigrés sont une excellente affaire pour l’Etat français : ils rapportent une grosse douzaine de milliards d’euros par an et paient nos retraites. Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française : ils reçoivent de l’Etat 47,9 milliards d’euros, mais ils reversent 60,3 milliards. Autant dire un solde positif de 12,4 milliards d’euros pour les finances publiques, qui ne représente pourtant que la part monétaire de transferts bien plus importants. Dans ce pays de 64,7 millions d’habitants, 6,5 millions de Français comptent au moins un immigré dans leur famille. Les chiffres de l’immigration légale sont très fluctuants. En France, on recense environ 5,3 millions de résidents étrangers avec leurs familles.
La proportion d'immigrés varie beaucoup d'un pays à l'autre, dépassant la moitié de la population dans certains pays, alors qu'elle est inférieure à 0,1 % dans d'autres. Dans quels pays les immigrés sont-ils les plus nombreux ? De quels pays sont-ils issus ? De façon plus générale, comment les immigrés se répartissent- ils à l'échelle de la planète ? Le nombre et la part des immigrés dans la population : comparaisons internationales Le nombre et la part des immigrés dans la population : comparaisons internationales
Débats sur l'identité nationale

Vingt et un juillet 2007, 21 heures, aéroport de Bamako-Senou, Mali. Voyageurs affairés, enfants geignards, touristes hébétés, petits contrebandiers et escrocs en tout genre. Dans cette ambiance de transit ordinaire, on note la présence insolite de policiers français en uniforme qui, à leur aise, vont et viennent devant l’aérogare. Paris-Bamako : paroles d'expulsés Paris-Bamako : paroles d'expulsés
Makan et le tabou moderne Makan et le tabou moderne I, IL Y A DEUX ANS, on avait dit à Makan qu’il finirait quasi esclave dans le sous-sol parisien, il aurait crié au conte à dormir debout. Et pourtant… Ce Malien est arrivé en France en septembre 2008, après plusieurs tentatives de traversées de l’Atlantique entre la Mauritanie et l’Espagne. Nous l’avions connu à Bamako en juillet 2007 et c’est à cette occasion qu’il nous avait décrit ses trois échecs successifs [ 1 ].À chaque fois, il avait payé des passeurs pour traverser le désert entre le nord de la région de Kayes (Mali) et Nouakchott puis Nouadibou (Mauritanie). Avec d’autres migrants, il avait acheté un bateau (un genre de pirogue à moteur) et avait gagné les côtes d’Andalousie.
Au centre de rétention de Lyon, grève de la faim contre l'arbitr Au centre de rétention de Lyon, grève de la faim contre l'arbitr C’est une première à Lyon. Entre 43 et 68 étrangers du centre de rétention sont entrés collectivement en grève de la faim le 15 octobre. Retenus près de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry en attente d’être reconduits par avion dans leurs pays d’origine, ils ont cessé de s’alimenter jusqu’à nouvel ordre. Jeudi, ils ont fait parvenir une lettre ouverte au directeur du centre de rétention pour lui expliquer leur geste. Il lui demande de satisfaire à dix revendications. La première : les retenus demandent au directeur de « laisser la Cimade faire son travail ».
Immigrés enchainés forcés de défiler dans les rues Article I: Why Are we Keeping Old Ladies Locked Up in Prison? Publié le 10 février 2009, dansAlternet. Pourquoi gardons-nous des vieilles dames en prison ? Par Viji Sundaram. Non violentes et privées de soins médicaux, les détenues âgées de Californie connaissent souvent une fin atroce. Immigrés enchainés forcés de défiler dans les rues
FLH : J’étais à Philadelphie invitée par le « center of ethnopolitical conflicts » quand c’est arrivé. J’ai appris les nouvelles du massacre des Soudanais au Caire à la télévision américaine. Les journalistes présentaient les événements du 29 décembre 2005 comme relevant de la responsabilité de l’armée égyptienne qui avait tiré sur les réfugiés soudanais. BHB : Tout d’abord tout a commencé avec quatre jeunes gens qui avaient suivi un cours à l’université américaine sur le « Droit d’Asile ». Ils ont appris à connaître ces droits et comme ils savaient que les réfugiés étaient sans voix ils se auto baptisés « la voix des réfugiés ». la manifestation a commencé fin septembre et il y avait des pancartes et des banderoles partout sur la place avec leurs remontrances et leurs revendications contre le HCR (Haut Commissariat pour les Réfugiés). Il y en avait beaucoup écrites aussi bien en arabe qu’en anglais. Drame de la place Mustapha Mahmoud au Caire Drame de la place Mustapha Mahmoud au Caire
A Calais, les réfugiés se brûlent les doigts - BUG BROTHER - Blo Pour ne pas être reconnu par les systèmes automatisés d'identification biométrique, le héros de Minority Report se faisait transplanter de nouveaux yeux. L'histoire se passait en 2054. Suivant la même logique, le tiers des demandeurs d'asile reçus aux permanences de la sous-préfecture de Calais en ce début d'année 2009 se mutilent eux aussi les doigts, afin d'en "effacer" leurs empreintes digitales... Le phénomène est bien connu, tant par les policiers, les autorités que par les ONG qui viennent en aide aux réfugiés, mais personne ou presque n'en avait parlé, et aucun article de presse ou billet de blog n'y avait expressément été consacré. A Calais, les réfugiés se brûlent les doigts - BUG BROTHER - Blo
Le ministre français de l’immigration, M. Eric Besson, a confirmé jeudi qu’il y aurait bien des expulsions de migrants arrêtés lors du démantèlement de la « jungle » de Calais, mardi 22 septembre. A cette annonce, les associations d’assistance aux réfugiés ont fait part de leur inquiétude, car la plupart d’entre eux sont originaires d’un pays en guerre, l’Afghanistan. Elles alertent aussi sur le fait que parmi ces dernières figurent des mineurs, déclarés majeurs au terme d’expertises médicales discutées. Les « doigts brûlés » de Calais Les « doigts brûlés » de Calais
MIGRANTS - Un homme de 20 ans s'est noyé à Calais samedi soir. Il voulait se laver, explique Céline Dallery, infirmière à la permanence d'accès aux soins de santé. Il n'y a plus de douches pour les quelque 1000 (1) migrants sans-abri de Calais, qui tentent de passer en Angleterre. Du coup, la permanence est assaillie par ceux qui doivent soigner leur gale, et il n'y a plus de temps pour bien s'occuper des autres malades : tuberculeux, femmes enceintes, blessés. La jeune femme lance un appel au secours. Que s'est-il passé samedi soir? Il est mort parce qu'il n'a pas pu prendre une douche
Gale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Épidémiologie[modifier | modifier le code] Cycle parasitaire du sarcopte humain et localisation préférentielle. Agent causal[modifier | modifier le code]
Je suis venu pour mon pied, je suis bon client SOCIÉTÉ - Ali Hussein, 19 ans, menuisier à Sulaymaniya, Kurdistan irakien, sourit au Dr Mohamed El Mouden, médecin urgentiste à Calais : «Je suis déjà venu deux fois pour mon pied, je suis un bon client...». Cette fois, c'est l'oreille. Mordue dans une bagarre, dans la forêt, où il dort, entre cartons, plastiques et couvertures.
Le démantèlement de la fameuse zone appelée "la jungle", aux environs de Calais, est programmée «avant la fin de l’année». Ça risque de prendre du temps, puisque le ministre des Expulsions, Eric Besson, a déclaré vouloir effectuer cette basse besogne «dans la dignité» (sic). Ses "services" ont pris soin, fin juillet, de répandre la bonne parole suite à la seconde visite du ministre en moins de six mois. Deux documents vidéos permettent aujourd’hui de mieux comprendre le double jeu de l’Etat et d’Eric Besson. A Calais, cela fait des mois que les associations dénoncent leur incapacité à s’occuper seuls des quelque 800 migrants qui survivent autour de Calais, et notamment au niveau de l’hygiène la plus élémentaire (pas assez de douches, de centres de soins ni de points d’eau potable, etc.). Eric Besson dans la “jungle” jusqu’au cou
Du meurtre par voie d'amendement Pour toute la gauche issue des mouvements de sans-papiers et de lutte contre le sida, le droit au séjour pour raison médicale était une exigence fondatrice de la possibilité de libérer un espace politique avec la gauche gouvernementale. C’est ainsi que fut inscrit dans le marbre de la loi la protection garantie par l’Etat français, au travers du droit au séjour, de tout étranger gravement malade ne pouvant "effectivement bénéficier d’un traitement approprié dans le pays dont il est originaire". "Effectivement bénéficier"... Insistons posément sur cette étrange formulation. La loi n’aime pas, d’ordinaire, qu’on lui rappelle la réalité de son application.
Il est temps de témoigner.... Chroniques de rétention 2008-2010
En quelques minutes, l’homme qui passait en bas de
Disparitions
Disparitions
Protocoles de l’expulsion, par Tassadit Imache (Le Monde diploma
Arrestation musclée d’un sans-papiers angolais
Dans le ventre de la machine à expulser
Mamoudou l'Ulysse noir
Sans-papiers : des livres pour dire la galère et pointer l'inhum
Immigrés clandestins : prison ferme pour une élue française et s
Une Marocaine expulsée après avoir porté plainte, Sociét&
Extrême-droite contre un expo sur des sans-papiers
Esclavage, moderne, pas cher
Racket sur les cotisations sociales des travailleurs sans papier
Etes-vous sûr(e)s d'être Français ?
Ce que les étrangers coûtent, et à qui
Langue, diplômes: enjeux pour l'accès des immigrès
Être né en France d'un parent immigré
Arizona Immigration