background preloader

S'organiser

Facebook Twitter

La stratégie des notes adhésives et du Kanban. "La simplicité est la sophistication ultime" écrivait Leonardo da Vinci (1452–1519). Nombreux sont ceux qui, comme moi-même, aspirent à une vie quotidienne plus simple, plus Zen. L'explosion de l'information numérique provoque, entre-autres, une surcharge cognitive qui affecte tant notre vie privée que notre vie professionnelle. Le livre de Pierre Mongin, que je vous recommande, Mieux s'organiser, la stratégie du Post-it et du Kanban personnel, part de ce constat et a pour but de nous aider à retrouver des moyens simples de gérer notre temps, nos projets, notre charge de travail. Un de ces moyens est la stratégie des notes adhésives avec le Kanban. Comme le Zen, cette approche nous vient également du Japon.

Qu'est-ce que le Kanban? C'est une méthode, dite "agile", issue des meilleures pratiques visuelles mises en oeuvre dans les usines Toyota. Décomposer son travail en actions et l'écrire est déjà un facteur de motivation. Les courses : 3 conseils pour mieux s’organiser. Rien qu’à l’idée de “faire les courses”, c’est déjà un gros soupir que l’on pousse.

Si comme la moyenne des français, vous y consacrez 32 minutes par jour* peut-être souhaiteriez-vous faire autre chose de ce temps ?! Pour allier sereinement gain de temps, équilibre budgétaire et alimentaire, voici 3 conseils d’organisation familiale pour vous simplifier les courses. 1. Planifiez vos menus Ras le bol du jambon/nouilles en urgence ? Pour respecter un minimum l’équilibre alimentaire familial, planifiez vos menus à la semaine. Le mot d’ordre pour cet exercice hebdomadaire est “simplicité” ! Planning des menus, inclus dans le Vade-Mecum de la maison. 12,90€ dans la boutique En manque d’inspiration pour le menu de la semaine? Malgré vos ressources, vous avez encore des trous dans le planning hebdomadaire des repas ?

… 1/4 de la nourriture achetée part à la poubelle, c’est dommage ! Prévoyez une soirée “restes” Vous cuisinez à l’avance ? Le planning des menus de la semaine est prêt ? 2. 3. Quelques outils pour s'organiser. Savoir s’organiser demande de la méthode et des outils. Une fois convenablement équipé, et l’esprit clair, on peut partir à l’assaut de n’importe quel projet.

Voici un petit point sur les outils – numériques ou non – que j’ai utilisés tout récemment pour mener à bien, en compagnie de Nanoug, notre « grand concours de rentrée ». Peut-être y trouverez-vous quelques idées pour gérer vos projets personnels ou professionnels ? Ah, ce concours… Quelle drôle d’idée. Franchement, ce ne fut pas une promenade de santé. Il a fallu s’accrocher, voire s’obstiner un peu sur les bords, mais finalement nous l’avons mené à bon port. Heureusement, avec Nanoug, nous avions décidés d’être réalistes : nous sommes fixés un délai de préparation suffisamment long – plusieurs semaines – qui nous a permis de ne pas être pris à la gorge par les délais.

Une fois de plus, nous avons utilisé l’équation de la réussite, qui permet de mener à bien n’importe quelle sorte de projet, du plus facile au plus complexe. Organisation au travail | S'organiser, c'est facile. C’est Nat qui pose cette question. En effet, retenir une liste de courses ou des choses à faire semble un exercice salutaire à qui se soucie de la vivacité de ses neurones. C’est exact, jusqu’à un certain point. D’abord, notre mémoire à court terme n’est capable de retenir, en moyenne que 5 à 9 items.

En sachant qu’il faut être attentif au moment où on "fait entrer" la liste à apprendre. La moindre interruption, et hop, ça s’envole (mère de famille nombreuse et travailleurs en open space, vous savez de quoi je parle). Puis, il faut créer un sens à ce qu’on veut mémoriser (à l’aide d’images mentales, de rimes, d’associations…). Ensuite, pour que ces mots (ou chiffres, ou objets), restent en mémoire jusqu’à ce qu’on en ait besoin, il faut répéter et réviser.

Autrement dit, pour mémoriser une liste de course composée de quelques éléments, il y aura un peu d’effort à déployer, mais pas vraiment de problème. Et quant à se souvenir au bon moment de toutes nos tâches, ce n’est guère mieux. S'organiser pour réussir : Getting Things Done - David Allen, Philippe Bloch, Michel Edéry - Livres. Article - étapes pour gérer ses tâches. 1. Préparez les informations clés Qui veut/doit organiser Quoi ? Pour qui ou Avec qui ? Pourquoi (objectifs) ? Quand et Où ? Avec quels moyens : quel budget, pour ou avec Combien de personnes, Comment ? 2. Dans un premier temps, répertoriez sans trop vous préoccuper de leur ordre, les Tâches à accomplir. Une tâche principale (ex. : concevoir le livre d'accueil) pourrait être scindée en plusieurs tâches ? En effet, il est souvent difficile de suivre les tâches secondaires sur un planning. 3.

Observez chaque tâche et repérez celles qui sont interdépendantes (ex. : concevoir le courrier d'invitation (D) précède obligatoirement la fixation du jour (A) et du lieu (B). Ensuite, classez les tâches par ordre logique de mise en œuvre. 4. Au regard de chaque tâche, précisez le temps nécessaire (en jour). Ensuite, et à partir de la Date « J », fixez les dates d'action en vous appuyant sur le nombre de jours de réalisation prévu. 5. Exercices utiles. 7 techniques pour être hyper productif, différemment. Si vous êtes comme moi, il est probable que les techniques de productivité classiques ne fonctionnent que moyennement pour vous. Vous savez, groupez vos tâches et les traiter d’un coup. Utiliser un système pour se gérer soi-même. Ou encore créer une seule boîte mail pour tout gérer. Ces conseils de productivité sont excellents. Ne me méprenez pas. 1/ Ne soyez pas un robot de la productivité Surfez plutôt sur les rythmes d’efficacité que l’on a tous. 2/ Oubliez votre to-do list Si vous commencez votre journée en écrivant tout ce que vous devriez normalement effectuer, vous n’êtes pas encore sorti d’affaire.

Pour cartonner tous les jours, posez-vous la question : » Qu’est-ce que je pourrais faire aujourd’hui dont je serais immensément fier ? Et si, au lieu d’avoir besoin d’être poussé, vous vous concentriez simplement sur des activités qui vous excitent et qui ne sont pas dures à réaliser ? 3/ Essayez d’accomplir presque rien ! A la place, pensez minuscule. 4/ Changez votre approche Faux ! 14 règles pour organiser son temps - Méthode NERAC. Dans la multitude de méthodes pour bien gérer son temps, l’une d’elles se nomme NERAC. Simple et efficace, elle se distingue des autres méthodes par le fait qu’elle nous invite à prévoir l’imprévu. Pour savoir faire face aux imprévus, il est nécessaire de réserver une marge temporelle avant et/ou après une activité et la noter dans son agenda. Bien que peu utilisées dans le cadre de nos activités quotidiennes, nous appliquons régulièrement, sans le savoir, les préceptes de cette méthode lors de voyages.

En effet, avec l’augmentation du trafic, il est devenu normal d’anticiper les ralentissements lors d’un trajet en voiture. En estimant la durée du trajet qui sépare notre domicile au lieu de rendez-vous, nous y ajoutons souvent quelques minutes. De cette façon, nous réduisons le stress et anticipons les difficultés. Pour vos activités principales, pensez aussi à la méthode NERAC et ajoutez, avant ou après, 1/3 du temps initialement planifié pour une tâche.

Notez les activités à réaliser. S'organiser au travail : arrêter le multitasking pour être plus productif. "Le cerveau n'est pas dessiné pour répondre aux multiples sollicitations du monde digital sursaturé d'informations instantanées. " De qui ce constat ? D'un technophobe rétrograde ? Pas du tout. Il est dressé par un ancien ponte de Google, Douglas Merrill, ex-vice-président chargé des services d'information, et auteur de Getting Organized in the Google Era ("Soyez organisé à l'heure de Google", éditions Brodway Books). Ce livre d'efficacité personnelle, best-seller aux Etats-Unis, apprend aux cadres et employés à reprendre en main leur efficacité à l'heure où les joujoux high-tech multiplient les occasions de distraction et nuisent gravement à notre productivité !

Répondre au téléphone tout en écrivant un mail, converser avec un collaborateur tout en surfant sur le web pour vérifier une info, conduire en téléphonant... "Multitâche veut dire absence de concentration ! Dans la réaction aux infos plutôt que dans l'analyse Face aux tâches longues, le réflexe de remettre à plus tard > Smartphone.