background preloader

Biologie / chimie

Facebook Twitter

Génétique

Comportements des animaux. Formes du vivant. Vie aquatique. Umwelt. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Umwelt

La tique ne réagit qu'à trois stimuli externes, qui déterminent son Umwelt Selon Jakob von Uexküll et Thomas A. Sebeok, l'Umwelt (pluriel : Umwelten) désigne l’environnement sensoriel propre à une espèce ou un individu, mieux rendu en Français par l'expression de « monde propre »[1]. Ce concept est à la croisée des chemins entre la biologie, la communication et la sémiotique chez l'animal humain et non-humain[2]. La théorie de von Uexküll explique que des organismes, bien que partageant le même environnement peuvent néanmoins avoir l'expérience de différents « mondes propres ».

Description[modifier | modifier le code] Chaque élément fonctionnel d'un « monde propre » comporte une signification intrinsèque qui échappe à la perception qu'un organisme peut en avoir. En tant que concept, l'Umwelt unifie donc l'ensemble des processus sémiotiques (créateur de « sens ») d'un organisme. Critiques[modifier | modifier le code] ↑ Kull, Kalevi 2010. Autopoiesis. 3D representation of a living cell during the process of mitosis, example of an autopoietic system.

Autopoiesis

The original definition can be found in Autopoiesis and Cognition: the Realization of the Living (1st edition 1973, 2nd 1980): The Intelligent Plant. In 1973, a book claiming that plants were sentient beings that feel emotions, prefer classical music to rock and roll, and can respond to the unspoken thoughts of humans hundreds of miles away landed on the New York Times best-seller list for nonfiction.

The Intelligent Plant

“The Secret Life of Plants,” by Peter Tompkins and Christopher Bird, presented a beguiling mashup of legitimate plant science, quack experiments, and mystical nature worship that captured the public imagination at a time when New Age thinking was seeping into the mainstream. Découverte exceptionnelle à l'université de Perpignan sur les transferts horizontaux du génome végétal.

Sciences L'université de Perpignan fait la "Une" de la presse scientifique internationale et en particulier, le laboratoire du génome et du développement des plantes.

Découverte exceptionnelle à l'université de Perpignan sur les transferts horizontaux du génome végétal

L'équipe de chercheurs a mis au point un programme informatique qui a permis de réaliser une découverte sans précèdent sur le génome. Par Jean-Marc Huguenin Publié le 18/02/2014 | 08:20 © F3LR Une équipe de chercheurs de l'université de Perpignan a fait une découverte de la plus haute importance. Olivier Panaud et son équipe de l'université de Perpignan peuvent être fiers car leur dernière recherche sur la connaissance de l'évolution des génomes dans le monde végétal vient d'être reconnue au niveau mondial. Dans le monde végétal, en effet, le patrimoine génétique peut se réaliser par ce qu'on appelle un transfert horizontal, c'est-à-dire autrement que par voie sexuée, à la différence de l'homme. Importante découverte scientifique à l'université de Perpignan. Les Rendez-vous du Futur avec Joël de Rosnay. Métabolisme des animaux. Dans les années 1940, le biologiste suisse Max Kleiber observa que le métabolisme de la plupart des animaux était corrélé à leur masse.

Métabolisme des animaux

Le métabolisme est la dépense énergétique de base (par unité de temps, il s’agit donc d’une puissance) nécessaire à un être vivant au repos pour survivre dans ses conditions habituelles d’habitat. Production de chaleur par jour (taux de métabolisme) pour un certain nombre d’animaux. Diagramme publié par Max Kleiber en 1947 ( « Body size and metabolic rate ». Physiological Reviews 27, pp. 511–541.) Tiré de wikipédia. Kleiber a ainsi observé que la puissance P requise pour la survie d’un animal était proportionnelle à sa masse M à la puissance 3/4 : P = k\cdot M^{3/4}, où k est une constante de proportionnalité.

La constante de proportionnalité dépend du métabolisme de la « classe » d’animaux considérés. Sexualité, plaisir et désir féminin dans La tête au Carré le 5 avril 2012 by franceinter. Bio-engineering. Calcul de vos besoins journaliers en calories. En 1986, un groupe d'experts de la FAO (Food and Agriculture Organization) a défini le besoin en énergie d'un individu comme "la quantité d'énergie nécessaire pour compenser ses dépenses énergétiques et assurer une taille et une composition corporelle compatibles avec le maintien à long terme d'une bonne santé et une activité physique adaptée au contexte économique et social" (Buyckx et al., 1996).

Calcul de vos besoins journaliers en calories

Le groupe d'experts a également décidé que les besoins en énergie seraient déterminés à partir des dépenses énergétiques estimées, plutôt qu'à partir des résultats d'enquêtes alimentaires. En effet, de nombreuses études ont montré que les apports alimentaires sont sous-évalués de 10 à 30 % selon les catégories de la population. Chaque individu possède une morphologie qui lui est propre en fonction de la structure de son squelette; celui-ci peut être très fin, gracile, moyen, fort ou très fort.

DEJ = DER x NAP La DER ou Dépense Energétique de Repos ou encore Métabolisme de Base. Science et vie. Un chemin imprimé en 3D pour la régénération des nerfs, implanté chez un rat, lui a permis de récupérer la capacité de marcher après 10 à 12 semaines. – Ph. © Michael McAlpine / université du Minnesota / College of Science and Engineering Voici une technologie révolutionnaire !

Science et vie

De petits implants construits sur mesure grâce à l’impression 3D permettent aux nerfs aux formes les plus complexes de repousser après une lésion… et ont permis à des rats de laboratoire paraplégiques de recommencer à marcher !