background preloader

Littérature

Facebook Twitter

Littérature. XIX - 19ème siècle. XVIII - 18ème siècle. Grille d'évaluation d'une poésie. XIX - 19ème siècle. « Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique. Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944.

Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »). Le poème s’inscrit ainsi dans la grande tradition littéraire des oraisons funèbres, à l’image de Bossuet en son temps ou de Malraux qui, quelques années plus tard, lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, prononce un discours poignant.

Un hommage funèbre Le poème s’inscrit d’emblée dans une démarche de mémoire et d’hommage. L’éloge des résistants Guerre 1939 – 1945. Marc Lavoine - Le Pont Mirabeau(Guillaume Apollinaire) Heureux qui comme Ulysse... (Du Bellay/Ridan) L'horloge. Hugo, « Demain dès l'aube » en bande dessinée. Surréalisme. Mouvement poétique, littéraire, philosophique et artistique, né en France, qui a connu son apogée dans l'entre-deux-guerres sous l'impulsion d'André Breton. Voir aussi : surréalisme [beaux-arts]. Une crise de civilisation La Première Guerre mondiale mit en évidence le dérisoire de l'humanisme occidental.

Celui-ci venait d'aboutir à une des plus grandes catastrophes de l'histoire. Ses valeurs ne résistaient plus à la réalité : il fallait les redéfinir. Il fallait redéfinir l'homme et le monde. Jusque-là, l'homme avait trouvé refuge dans l'art ou la religion pour éviter d'être confronté à une réalité qui se dégradait peu à peu ; à partir du surréalisme, l'écart établi entre la réalité et l'irréel, entre le possible et l'impossible fut nié.

Dans cette perspective, le surréalisme avait été préparé de longue date. . « Deux vagues dont tour à tour chacune va recouvrir l'autre. » À la suite du « procès Barrès », qui a lieu le 13 mai 1921, Breton et ses amis rompent avec dada. Manifestes et théories. Le Parnasse. Mouvement de poésie française (xixe s.) qui s'opposa aux épanchements romantiques et prôna une perfection formelle et un lyrisme impersonnel. Les Parnassiens étaient des poètes de tempéraments divers, mais qui reconnaissaient pour maîtres Théophile Gautier, Leconte de Lisle, Baudelaire et Théodore de Banville, groupés autour de la Revue fantaisiste (1861) de Catulle Mendès, puis de la revue l'Art (1865) de Xavier de Ricard. Le nom du groupe date de la parution du recueil collectif le Parnasse contemporain (1866), qui réunissait, outre le nom des maîtres, José Maria de Heredia, Sully Prudhomme, Coppée, Léon Dierx, Louis Ménard, Verlaine et Mallarmé. Symbolisme.

Courant poétique, littéraire et artistique de la fin du xixe s. et du début du xxe s. Introduction Peu de notions sont aussi controversées que celle de symbolisme et d'école symboliste. Verlaine déjà s'écriait : « Symbolisme ? Connais pas ! Ce doit être un mot allemand ! Le symbolisme a pourtant sa réalité et son originalité, qu'on le considère dans son déroulement chronologique, dans son extension géographique ou dans son contenu esthétique et ses manifestations. Si ses racines doivent être cherchées dans le romantisme allemand, dans la philosophie de Hegel et de Schopenhauer, dans le préraphaélisme anglais et l'œuvre de Swinburne, dans la tradition ésotérique du xixe s., ses origines et sa naissance sont françaises. Une « crise d'âmes » Vers 1880 prend corps dans la jeunesse littéraire et artistique un état d'esprit fait à la fois de frémissement devant la vie et de lassitude désabusée à l'égard d'une civilisation trop vieille.

La décadence a ses maîtres, ses modèles. En Italie, G. Réalisme. Tendance littéraire et artistique du xixe s., qui privilégie la représentation exacte, tels qu'ils sont, de la nature, des hommes, de la société. Définitions Introduction « Réalisme » est d'origine récente. Il apparaît d'abord, semble-t-il, en Allemagne (Realismus), chez Kant et les idéalistes allemands. Schiller, disciple de Kant en matière esthétique, l'emploie dans une lettre à Goethe du 27 avril 1798 : « Il ne fait aucun doute que [les Français] sont de meilleurs réalistes qu'idéalistes, et j'en trouve une preuve victorieuse dans le fait que le réalisme ne peut pas faire de poètes. » D'Allemagne, il passe en Angleterre, où Coleridge, dont on sait la dette envers la philosophie et la poésie allemande, l'utilise dans ses Biographia literaria (1817). Réalisme et réalismes Les historiens de la littérature française ont coutume d'appeler réalisme la période 1850-1885.

Définition du réalisme Réalisme et sciences humaines Le réalisme dans la littérature française Conclusion La peinture Le xxe s. Naturalisme. École littéraire amorcée par le réalisme, groupée autour de Zola, qui visait, par l'application à l'art des méthodes et des résultats de la science positive, à reproduire la réalité avec une objectivité parfaite et dans tous ses aspects, même les plus vulgaires. Dans une fin du xixe siècle fascinée par la science, le naturalisme, véritable système d'analyse et d'explication de la nature, est l'aventure d'un groupe fortement structuré par la personnalité d'Émile Zola. Afin de chercher la vérité et de la donner à voir, il privilégie le roman, qui sera plus que tout autre le genre des grandes œuvres naturalistes.

Prenant la relève du réalisme, qui a surtout cherché à décrire minutieusement la réalité, le naturalisme prétend faire de la littérature un mode d'expérimentation du monde réel. La tradition attribue à Zola la remise à la mode du terme « naturaliste » pour désigner une littérature scientifique, qui « obéisse à l'évolution générale du siècle ».

Un groupe en rupture La méthode Le style. Humanisme. Mouvement intellectuel qui s'épanouit surtout dans l'Europe du xvie siècle et qui tire ses méthodes et sa philosophie de l'étude des textes antiques. 1. Un terme à la multiple et féconde ambiguïté Le terme d'humanisme est l'un de ceux sur le sens desquels personne ou à peu près ne s'entend vraiment. C'est que le mot se trouve lié à l'évolution de la pensée occidentale, tout au long de plusieurs siècles de culture et d'histoire, comme en témoignent les emplois successifs des termes humanitas, humances, humain, humanité, humanisme, tous inséparablement liés. En latin déjà, humanitas désigne ce qui distingue l'homme de toutes les autres créatures, ce qui, donc, est précisément le propre de l'homme, la culture. 1.1.

Au Moyen Âge, on appelle humaniores litterae les connaissances profanes, telles qu'elles sont apprises dans les facultés des arts (notre actuel enseignement du second degré), qui ouvrent elles-mêmes accès aux facultés – de rang élevé – où l'on enseigne le droit ou la médecine. 2. Le romantisme en littérature. Le romantisme est certainement le plus populaire des mouvements littéraires et, sans doute aussi, le moins facile à cerner dans les profondeurs. Omniprésent d'un bout à l'autre de l'Europe sans revêtir jamais les mêmes formes ni recouvrir les mêmes significations, réduit dans bien des cas à de simplistes manifestations d'un épanchement de sensibilité, il souffre de son prestige autant qu'il en bénéficie. 1.

Définition de la notion 1.1. Étymologie L'origine du mot romantisme renvoie au substantif roman, qui, en ancien français, est synonyme de « langue vulgaire », par opposition à la « langue noble », le latin. À partir du xive siècle, le mot roman ne sert plus qu'à désigner des récits de chevalerie en vers, puis en prose. 1.2. Emprunté par l'anglais, romant donne le dérivé romantic (attesté dès 1650), dont le sens recouvre celui de l'adjectif français romanesque. Même s'il pénètre dans la langue littéraire, l'adjectif romantique désigne une réalité encore floue. 1.3. 2. 2.1. 2.2. 3. 3.1. Quiz littéraire : "Les figures de style"

Ne vous fiez pas aux apparences des quelques premières questions assez faciles pour vous mettre en chauffe. Il s’agit là d’un véritable défi que vous proposent les iPaginauteurs. Tous les quiz – lorsqu’ils sont prêts – sont mis en ligne pour le vendredi, juste avant le défi du week-end (pour en savoir plus, cliquez ici ). Ce quiz vous est proposé par Agathe et Lilas. Arriverez-vous à réaliser un sans-faute ? <div id="mtq_javawarning-1" class="mtq_javawarning"> Veuillez attendre la fin du chargement de l'activité.

</br>Si l'activité se ne charge pas, essayez de rafraîchir votre navigateur. Joueurs, ce quiz est un quiz « technique » dont je vous propose de découvrir les éléments de réponses sur les parties » outils d’écriture » d’iPagination.com LES FIGURES DE STYLES Félicitation - vous avez complété QUIZ « ECRIRE AVEC IPAGINATION » . Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%% Vos réponses sont surlignés ci-dessous. Il y a 10 questions à compléter. La Ferme des animaux - Orwell. Prêtez l’oreille à l’espérance. Un âge d’or vous est permis... l’homme tyran exproprié, nos champs connaîtront l’abondance, de nous seuls ils seront foulés, le jour vient de la délivrance. Plus d’anneaux qui pendent au nez, plus de harnais sur nos échines, les fouets cruels sont retombés éperons et morts sont en ruines... Bêtes d’Angleterre et d’Irlande, animaux de tous les pays, prêtez l’oreille à l’espérance, un âge d’or vous est promis… La Ferme des animaux de George Orwell est peut-être la plus efficace de toutes les dystopies, qui mettent en scène le fait qu’aucun paradis ne saurait s’incarner sous peine de devenir l’enfer.

Redoutez-vous que les hommes se conduisent comme des animaux ? Enfants qui n’avez rien vu, vous vous trompez d’adversaires. A la lecture : Georges Claisse A la réalisation : François Caunac > Chaque semaine, une autre thématique philosophique sur le blog de Raphaël Enthoven ! Rencontre avec Stéphane Mallarmé : Un coup de dés jamais n'abolira le hasard - Association Encrier - Poésies et quelques textes. Écoutez Alain Cesco-Resia Quentin Meillassoux , dans "Le nombre et la sirène"(Fayard 2011), fournit une analyse passionnante de ce poème. Il évoque sa découverte d'un code secret dans une conférence de 1h30 qu'on peut suivre ci-dessous : À l'adresse ci-après , plusieurs articles sur Mallarmé :Ainsi donc Mallarmé.

Littérature. MICHEL FOUCAULT AUJOURD'HUI, UNE PENSÉE À L'OEUVRE. "Je n’écrirai pas que je suis mort, pourquoi écrire que je suis né ?", disait le poète Ludovic Janvier - Littérature. Le poète, romancier et essayiste Ludovic Janvier est mort ce 20 janvier à Paris, où il était né. Friand de jeux de mots, il avait publié une quinzaine de recueils chez Gallimard. Jacques Bonnaffé, que vous pouvez entendre chaque jour lire de la poésie à l'antenne, disait de lui au mois d'août dernier : "Il est important, c'est un poète magnifique.

" Ludovic Janvier © C. Tamalet Il se définissait comme l'homme qui "descend tristement la rue de la Gaité". Le 26 février 2012, il était reçu dans "Ça rime à quoi" pour son livre La confession d'un bâtard du siècle. Ecoutez-le parler de ce texte qui dépeint une succession de moments "peut être pas chronos, mais logiques" : Le vrai est ce que ça existe ? Pas envie d’écrire « Je suis né », même pour commencer. Ecouter cinq de ses poèmes lus en septembre 2011 par les acteurs de la Comédie-Française dans la séquence "Poème du jour" : "Vu les fontaines de fraîcheur… bon d’accord allez je reste" lu par Hervé Pierre "Dire bleu", lu par Silvia Bergé. Rudyard Kipling, l’écriture entre les lignes (1865-1936) Rudyard Kipling vers 1914 © Par Virginie Bloch-Lainé. Réalisation : Clotilde Pivin. Attachée de production : Claire Poinsignon. Avec la collaboration d'Annelise Signoret. En exergue de son autobiographie posthume, intitulée Un peu de moi-même, pour mes amis connus et inconnus, Rudyard Kipling a placé cette phrase : «Donnez-moi six ans de la vie d’un enfant et je vous laisse le reste ».

Les six premières années de l’auteur du Livre de la jungle, de Kim et d’Histoires comme ça se passent en Inde, et éclairent l’œuvre entière de Kipling, ses très nombreux poèmes et nouvelles et ses quelques romans. Avec : Mathias Enard, écrivain. Alexis Tadié, professeur de littérature anglaise à Paris IV et à Oxford. Jean-Pierre Naugrette, professeur de littérature anglaise à Paris III. François Rivière, écrivain, essayiste, journaliste. ÉCRIRE APRÈS DURAS.