background preloader

Sexisme

Facebook Twitter

Éduquer son garçon à ne pas devenir un agresseur. Les parents qui ont des filles semblent porter seuls le fardeau de l’éducation sexuelle.

Éduquer son garçon à ne pas devenir un agresseur

Pourquoi s’éreinter à dire aux filles d’être vigilantes, mais penser que les gars s’éduqueront seuls? Parents de garçons, c’est notre tour! Une amie et moi étions au parc avec nos gamins qui courraient derrière une petite fille riant aux éclats. Marion Point CommMarion Point Comm. Ici le lien vers l’article de blog de Jack: clique.

Marion Point CommMarion Point Comm

Là, un florilège de tous les commentaires à caractère gerbatoire en réponse à son article: clique. Ce monde sexiste m'épuise. C’était une matinée absolument étouffante.

Ce monde sexiste m'épuise

Derrière la vitre du bus qui me ramenait de Lille à Paris, bouffée par le mal de mer, je me retenais de rendre mon absence de petit déj’. À côté de moi, un gars matait mes cuisses en me codant en morse avec ses paupières « Grosse pute » ou quelque chose d’approchant. Hésitant à me délivrer de mon mal des transports directement sur son jean, je me suis contenue et je suis sortie, titubante, pour longer les quais de Seine et marcher un peu. Il faisait une chaleur à crever ; j’ai regardé un type ôter son t-shirt et s’allonger au bord de l’eau, comme le font souvent les Parisiens dès qu’il fait plus de 10 degrés. Je me suis subitement retrouvée morte de jalousie : j’aurais fait n’importe quoi pour virer ce gros pull qui m’avait bien servi dans le bus de nuit mais qui maintenant me rendait dingue.

Aujourd’hui, 8 mars, ce n’est pas ma fête. Vous voulez m'offrir des fleurs, c'est gentil. 10% ou 30% de remise sur mes achats de parfum, cosmétique, lingerie, chaussures, c'est incitatif.

Aujourd’hui, 8 mars, ce n’est pas ma fête

Un relooking, je ne sais pas comment je dois le prendre. Une place gratuite pour le concert de Frédéric François, c'est peut-être un poil poussif*. Aujourd'hui, nous sommes le 8 mars. Et ce n'est pas ma fête. Pas mon anniversaire. Je n'ai pas besoin de cadeaux, d'animations, de bons de réduction ni de Frédéric François qui me chante "Petite Femme" (au hasard).

Je suis une femme et j'ai des droits. Pourtant, ces droits ne sont pas effectifs, ni ici, dans mon pays qui se targue d'être le "berceau des droits de l'homme (!) " Inégalités salariales : les françaises préfèrent la maternité au marché du travail. Et l’émancipation ? EXCLUSIF – Les inégalités au travail entre les hommes et les femmes sont toujours très élevées selon les résultats d’une enquête révélée par «20 Minutes»… L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous Il faudra plus qu’une journée internationale de la femme pour en finir avec les inégalités en France.

Inégalités salariales : les françaises préfèrent la maternité au marché du travail. Et l’émancipation ?

Pour la 37e édition qui a lieu ce vendredi, l’ONU a retenu comme thème: «L’égalité pour les femmes, c’est le progrès pour toutes et tous.» Car «les pays dans lesquels les femmes sont traitées sur un pied d’égalité avec les hommes jouissent d’une meilleure croissance économique», estime Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies. Des chances inégales sur le marché de l’emploi En la matière, l’Hexagone a encore des progrès à faire notamment sur le marché du travail.

«Les femmes occupent plus souvent des emplois de mauvaise qualité à temps partiel, souvent subi, de moindres responsabilités, etc. De grosses différences de salaire Mathieu Bruckmüller. Majorité opprimée : quand les rôles masculins et féminins sont inversés. Le sexisme ordinaire dès la petite enfance.

Le sexisme ordinaire dès la petite enfance Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de l’essai Du côté des petites filles, l’influence des conditionnements sociaux sur la formation du rôle féminin dans la petite enfance d’Elena Gianini Belotti, enseignante Montessori et auteure féministe.

Le sexisme ordinaire dès la petite enfance

Le livre a été publié en 1974, en plein militantisme féministe post-soixante-huitard alors ça attaque sévère la notion d’instinct maternel, la femme qui se réalise uniquement à travers sa maternité, tout ça c’est beurk pour Elena! Autant dire qu’on est loin du maternage mais ce n’est pas le propos. Belotti fournit ici un travail détaillé sur les différences de traitement fille/garçon, qui commencent dès le choix de la couleur des layettes (roses ou bleues ?).

Alors, oui, il y a des aspects vieillots qui n’ont (heureusement) plus cours mais qui ont l’avantage de montrer les évolutions positives de notre société depuis les années 1970 (positivons !). Mais, hélas ! Stéréotypes hommes - femmes : 6 clichés démontés. "ABCD".

Stéréotypes hommes - femmes : 6 clichés démontés

En février 2012, Sciences et Avenir faisait sa une sur les différences entre hommes et femmes. Un sujet plus que jamais d'actualité du fait des récentes polémiques sur l'expérimentation ABCD de l'égalité à l'école. L'occasion de revenir sur un certain nombre de clichés encore trop couramment entendus : Conversation avec Françoise Héritier: «L'égalité homme/femme n'est pas l'indifférenciation»