background preloader

UCPHYSIQUES

Facebook Twitter

Retail : le grand chambardement. 1Les États-Unis sont confrontés à une vague massive de fermetures de magasins Dans les mois à venir, plus de 3 500 magasins devraient mettre la clé sous la porte aux États-Unis, selon un comptage effectué par Business Insider.

Retail : le grand chambardement

La MAIF ouvre un concept store à Paris. L’information a été repérée par le blog « C’est pas mon idée », spécialisé dans l’innovation dans les services financiers : la MAIF va ouvrir au printemps un concept store rue de Turenne à Paris.

La MAIF ouvre un concept store à Paris

Baptisé MAIF Concept, l’endroit sera « à la fois un espace culturel, un lieu d’expériences et de partages, un atelier créatif et un pôle de coworking », indique la mutuelle. La MAIF ne manque donc pas d’ambition pour cette agence expérimentale. C’est une des premières initiatives de ce genre dans le monde de l’assurance, les « agences concept » s’étant jusque-là surtout développées dans le secteur bancaire. Des innovations internes testées en conditions réelles MAIF Concept restera une agence ouverte aux sociétaires, proposant les services habituels de conseils et de vente, mais expérimentera en plus de nouvelles approches commerciales et relationnelles. Distributeur de boissons : la législation - Distributeurs de boissons. La vente en vrac séduit les consommateurs. Acheter riz, café ou lessive, sans emballage, à la pesée : ce mode de consommation anti-gaspillage commence à prendre de l’ampleur.

La vente en vrac séduit les consommateurs

Au point d’arriver dans les hypermarchés. La tireuse à vin, la pompe à huile et les distributeurs de céréales devaient être remballés avant le 31 décembre. Leur « date de péremption » a été prolongée. Biocoop, géant du bio en France (357 magasins), a décidé d’étendre jusqu’à fin février 2016 son test de supermarché 100 % vrac, 100 % sans emballage, lancé à Paris à l’occasion de la Conférence mondiale pour le climat. Succès oblige. Mon boucher est un distributeur automatique - Boucherie. Grandes surfaces spécialisées :... - Enquêtes sur la consommation en France. L’enseigne de bricolage vient d’ouvrir deux concepts spectaculaires –et novateurs– appelés à faire date.

Grandes surfaces spécialisées :... - Enquêtes sur la consommation en France

Le premier, à Paris- Daumesnil, en juin 2015, sur les 6 400 m² d’un ancien Surcouf, offre, par exemple, un service de visite virtuelle de sa future cuisine, via le casque à réalité virtuelle Oculus Rift. Quand le second, avec son Tech Shop inauguré en octobre, à Ivry-sur- Seine, se développe en ateliers XXL pour accompagner tous les bricoleurs, experts ou bidouilleurs. « On est clairement dans la quête d’innovations, que ce soit dans la construction du parcours client et dans la proposition de nouvelles expériences d’achat, avance Frédéric Néant, directeur conseil de l’agence de design Intangibles. Le tout en proposant toujours plus de services, le plus personnalisés possible. » C’est la condition sine qua non pour redonner au magasin son avantage concurrentiel face au web.

Le pop-up store séduit « Une autre grande tendance est celle des pop-up stores », explique Frédéric Néant. Le hard discount c'est fini, vive le smart discount ! Les consommateurs souhaitent acheter pas cher, mais ne veulent pas que cela fasse cheap.

Le hard discount c'est fini, vive le smart discount !

Pour continuer à les séduire, le hard discount doit se réinventer et monter en gamme, sans augmenter les prix. Une équation difficile. Un plan social laissant près de 1.000 salariés sur le carreau, un tiers des magasins fermés : La Halle, l'enseigne à bas prix du groupe Vivarte, n'a pas résisté à la déferlante Primark , venue d'Irlande. En deux ans, avec seulement cinq magasins en France, ce nouveau roi de la fringue pas chère a balayé ses concurrents. Selon le cabinet Roland Berger, un tee-shirt ou un blouson y est en moyenne 37% moins cher que chez H&M et... 65% moins cher qu'à La Halle. Réconcilier pouvoir d'achat et plaisir d'acheter. Les magasins de proximité avancent à pas de...

La définition du mot proximité par le Larousse résume à elle seule le succès de ce format de magasin.

Les magasins de proximité avancent à pas de...

Il est « situé dans le voisinage » et « proche des préoccupations quotidiennes ». Deux atouts majeurs pour les achats du quotidien et de dernière minute. Le renouveau du commerce de proximité se confirme. Les réseaux de franchise, (très) bons... En période de difficultés, les réseaux de franchise ont su faire preuve d’adaptation… et séduire les entrepreneurs.

Les réseaux de franchise, (très) bons...

Dans le Top 100 exclusif des enseignes de distribution réalisé par LSA (tableau interactif consultable ici), la franchise est la forme de commerce la plus dynamique derrière l’e-commerce, difficilement comparable. Top 100 LSA des enseignes : découvrez le... Avec une activité de 44,8 milliards d’euros en 2014, Carrefour était le premier groupe de distribution en 2014.

Top 100 LSA des enseignes : découvrez le...

Dans le cadre du Top 100 des enseignes réalisé par LSA (tableau interactif consultable ici), un classement complémentaire par groupe a été effectué (voir ci dessous). Additionnant l’ensemble des activités et enseignes appartenant à un même groupe, il permet de raisonner à plus grande échelle, et représente les grandes masses en œuvre au sein du commerce tricolore. Top 100 LSA des enseignes de distribution : le... - Grande Distribution et consommation. Leader Price réduit les files d’attente à moins de trois personnes. Le magazine LSA raconte comment Leader Price s’est attaqué au problème des files d’attente dans ses magasins.

Leader Price réduit les files d’attente à moins de trois personnes

Un sujet crucial pour ce distributeur, comme l’explique son directeur exécutif, Franck Fras : « Réduire l’attente lors du passage aux caisses, c’est une dette qu’on a à l’égard du client ». En début d’année, Leader Price a donc mis en place de nouveaux outils sur le terrain. Objectif, décrit LSA : mesurer les flux réels et potentiels au sein de chaque magasin afin de mieux maîtriser le trafic et assurer ainsi le nombre de salariés adéquat, ceux-ci étant polyvalents. Résultat : « La moyenne est aujourd’hui de 2,5 clients par caisse », se félicite Franck Fras. Moins d’attente, plus de clients Alors que les files d’attente se réduisaient, Leader Price a enregistré + 9 % de trafic dans ses magasins au troisième trimestre 2015.

Top 100 LSA des enseignes de distribution : le... - Grande Distribution et consommation. Top 100 LSA des enseignes de distribution :... - Les dossiers LSA de la grande consommation.