background preloader

Méthode d'enseignement

Facebook Twitter

Un livre pour aider les enfants à apprivoiser les émotions. Parfois je me sens de Anthony Browne est un livre pour enfants qui propose d’aider les enfants à apprivoiser leurs émotions, leurs sentiments et leurs sensations. Dès 3 ans. Ce livre pose la question : « et toi, comment te sens-tu ? » et propose des pistes pour y répondre : je me sens seul/ très heureux/ triste/ colère/ coupable/ curieux/ surpris/ sûr de moi/ timide/ inquiet/ foufou/ affamé/ rassasié/ fatigué.

Chaque double page propose deux adjectifs opposés et illustrés avec un visage de petit singe mis en situation. Les enfants comprennent que les émotions sont changeantes, qu’elles correspondent à des situations particulières et qu’elles sont donc normales. Ils apprennent à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent à l’intérieur. Lire Parfois je me sens avec un enfant permet de prolonger la discussion sur les émotions avec les plus jeunes (dès 2/3 ans), même quand dire ce que l’on ressent n’est pas facile. Parfois je me sens est disponible en librairie, en médiathèque ou sur internet. 30 propositions pour encourager les enfants efficacement. Complimenter consiste à dire une formule d’appréciation positive sur un fait, une action accomplie, passée ou sur un état, sur la personne. Par exemple, affirmer qu’un dessin est joli,qu’un enfant est un bon garçon/ une bonne fille car il/ elle a fini son assiette,qu’un enfant est beau.

On peut féliciter gratuitement, énoncer un compliment à la va-vite, à l’envolée, en jetant un coup d’œil rapide au dessin que l’enfant nous tend fièrement, parfois même sans le penser. Le compliment n’engage pas la discussion, peut avoir un côté enfermant, l’enfant se voit coller une étiquette. Certains psychologues mettent même en garde contre les compliments contre-productifs. A force de s’entendre dire qu’ils sont gentils/ beaux/ intelligents, les enfants peuvent ressentir de la pression et se dire : « Si je dessine mal, papa et maman ne vont plus m’aimer », « Si j’ai une mauvaise note, ils m’aimeront moins ». Les enfants attendent des félicitations mais pas seulement. 5.On l’a fait ensemble6.Bravo ! Activités pour développer l'estime de soi des enfants. L’estime de soi, par définition, est un respect réaliste ou une impression favorable de soi-même. Il est très important pour un enfant de se sentir bien dans sa peau.

Les statistiques montrent que les enfants ayant une faible estime de soi ont tendance à avoir des résultats en-dessous de leur potentiel à l’école et de prendre des mauvaises décisions dans des situations sociales. Vous trouverez ci-dessous des idées d’activités pour développer l’estime de soi (et par la même occasion la confiance) chez les enfants. Faites une différence avec des choses qui peuvent aider à améliorer l’estime de soi des enfants : Soyez attentif quand votre enfant vous parle en le regardant et en l’écoutant afin de lui faire sentir que ce qu’il dit est important pour vous.Faites-lui des éloges quand il fait un bon travail et aussi quand il se donne du mal.

Dites à votre enfant que vous êtes fier de lui quand il a mis beaucoup d’efforts dans quelque chose. _____________ est très bon pour _____________ À l'école de l'estime de soi. La confiance en soi et celle que les enseignants accordent à leurs élèves jouent un rôle notable dans la réussite. D’où l’importance d’ajuster une pédagogie qui valorise les succès plutôt qu’elle sanctionne les échecs. Depuis plusieurs décennies, des recherches en éducation soulignent l’importance de la confiance en ses capacités à apprendre.

La confiance permet de faire face à l’anxiété, améliore l’engagement, favorise un usage judicieux des bonnes stratégies d’apprentissage et l’acquisition de connaissance (1). Contrairement à une idée reçue, ces travaux indiquent que ce n’est pas l’estime de soi globale qui est déterminante, mais plutôt ses capacités à agir dans des domaines spécifiques. Les interventions de lutte contre l’échec scolaire fondées uniquement sur l’estime de soi aboutissent d’ailleurs à des résultats décevants, contrairement aux interventions qui portent sur des matières spécifiques.

L’illusion d’incompétence Travail coopératif et tutorat Benoît Galand Benoît Galand. Programme " Manger mieux, Bouger plus en Aquitaine ", alimentation et activité physique pour la santé et la qualité de vie. L'alimentation et l'activité physique sont des déterminants clés du bien-être et de certaines pathologies répandues (maladies cardio-vasculaires, hypertension, obésité, diabète, et certains cancers). De multiples actions en la matière sont menées sur le territoire aquitain, impliquant une grande diversité d'acteurs. L'ARS a donc souhaité, au travers du programme régional " Manger mieux, Bouger plus en Aquitaine " (MMBPA), renforcer les synergies des acteurs impliqués et étoffer les actions. La mise œuvre de ce programme, animée par l'ARS, la Direction régionale de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF) et le Rectorat, repose sur une gouvernance partagée associant institutions (Etat, collectivités, régimes d'assurance maladie - CPAM, CARSAT, MSA, RSI) et acteurs de terrain (associations-IREPS, REPPOP-, réseaux).

Un outil pédagogique pour encourager l’estime de soi et le respect des autres. Il est généralement reconnu que l’estime de soi éloigne le besoin de recourir à la violence pour s’affirmer ainsi que le danger d’en être victime. Les mallettes pédagogiques de la Fédération nationale Couples et familles, présentées ici, proposent aux élèves des classes maternelles, primaires et secondaires un grand nombre d’exercices destinés à développer tant l’estime de soi que le respect des autres. Raisons d’être Nul ne peut être heureux s’il ne jouit de sa propre estime - J. -J.Rousseau La conscience de soi et l’individuation, caractéristiques du passage de l’animal à l’homme, s’accompagnent du sentiment intime qu’a l’individu de sa propre importance. Lorsque ce sentiment s’exalte, sous l’influence de facteurs multiples, personnels, familiaux, mais aussi sociaux (sous forme de jugements de valeur collectifs), il devient revendicatif.

De nombreux acteurs de l’éducation sexuelle et de l’éducation tout court, tant officiels que privés, assument déjà cette responsabilité. 1.