background preloader

Fin du monde

Facebook Twitter

Vers un crash alimentaire. MONDE. Le réchauffement climatique va accroître les conflits. ENVIRONNEMENT. Le réchauffement climatique va sensiblement augmenter les probabilités de conflits dans 32 pays. Les chercheurs de la société britannique Maplecroft, spécialisée dans l’analyse de risques globaux, ont en effet établi un lien entre hausse des températures et violences. 198 Etats à la loupe... Plus précisément, ils ont croisé les émissions de gaz à effet de serre des 198 ­États de la planète, la richesse de leurs écosystèmes et de leur agriculture, leur vulnérabilité aux catastrophes naturelles et la solidité de leurs institutions. ... et 5 pays à risque Les cinq pays les plus exposés sont le Bangladesh, la Sierra Leone, le Soudan du Sud, le Nigeria et le Tchad. Une autre étude du chercheur américain Marshall Burke, de Stanford, quantifie même cet accroissement du risque de conflits.

ENVIRONNEMENT. 198 Etats à la loupe... ... et 5 pays à risque Les cinq pays les plus exposés sont le Bangladesh, la Sierra Leone, le Soudan du Sud, le Nigeria et le Tchad. Une crise bancaire « quasiment » assurée en Chine. Le Sydney Morning Herald nous mettait le 5 Septembre en garde face à un « danger indéniable » dans Australia to be Hit as Chinese Economy Unravels : Lors de la conférence de jeudi dernier, l’ancien prévisionniste en chef du gouvernement fédéral, Quentin Grafton, expliquait que le prix du minerai de fer n’avait que peu de chances d’enregistrer une reprise prompte, ce qui devrait peser lourdement sur l’économie australienne en 2015. « Il ne s’agit pas là d’émettre des prévisions catastrophes, mais d’observer les risques et les chiffres. Le danger est indéniable », a-t-il précisé. Il a ajouté que la banque de réserve d’Australie devrait se préparer à des temps difficiles face à la conjoncture économique pénible générée par un marché de l’immobilier excessivement cher et un dollar fort et à la baisse des prix du charbon et du minerai de fer.

Les commentaires de Mr. Les pays producteurs de ressources seront les plus fortement touchés Je me penche sur le problème depuis déjà un certain temps. Les réfugiés climatiques trois fois plus nombreux que les réfugiés de guerre. INFOGRAPHIE - Un rapport publié mercredi indique que 22 millions de personnes ont dû fuir leurs foyers pour des raisons climatiques en 2013. Le problème des réfugiés climatiques pourrait bien être le défi majeur du XXIème siècle. D'après le rapport annuel Global Estimates du Conseil norvégien pour les réfugiés publié mercredi, 22 millions de personnes ont dû abandonner leur domicile en 2013 à la suite d'une catastrophe naturelle, soit trois fois plus que de personnes déplacées à cause d'un conflit.

Sur ces 22 millions, 31% ont été déplacées à cause de désastres hydrologiques (inondations) et 69% à cause de catastrophes météorologiques (tempêtes, ouragans, typhons). L'Asie, région du monde de loin la plus touchée Si aucune région du monde n'est épargnée, l'Asie reste de loin la plus touchée avec 19 millions de déplacés à cause d'inondations, de tempêtes ou de séismes. «Une tendance indubitablement liée au réchauffement climatique» Quelles solutions? Un tiers du PIB de 2025 proviendrait de pays à risque climatique.

Fin du monde 2012

Consommation : Les Français stockent de la nourriture lyophilisée. Tétanisés par la peur de l'avenir, les Français stockent de la nourriture en vue de faire face à une éventuelle crise dans le pays. Le secteur de la nourriture déshydratée est en plein boom. Ils portent un nom, pas toujours assumé: celui de survivalistes. Ces personnes qui cherchent à se protéger d'une catastrophe économique ou naturelle susceptible de les placer dans une situation de survie. Le phénomène, bien connu outre-Atlantique, prend de l'ampleur en France, comme en témoignent les nombreux sites de conseils en survie qui émergent sur la Toile ou encore le succès des programmes télévisés tels que «Man vs Wild».

Cet engouement fait les affaires d'un secteur de niche: celui de la vente de nourriture lyophilisée ou aliments déshydratés qui se conservent de 2 à 25 ans. Si les consommateurs de base restent issus d'un public «outdoor» (sportifs, militaires ou encore ONG), les particuliers sont de plus en plus nombreux. «Des gens pas du tout illuminés»

Maladie humaine

Homme détruit la nature. Site inernet. Manifestation naturel. Réveillons nous! Pressenza Pressenza International Press Agency Paris,9/21/10 1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle.

Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles » 2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions 4/ La stratégie du différé.