background preloader

Vie sco/CDI

Facebook Twitter

Le collège Philippe Cousteau en tant que Centre de Connaissances et de Culture. Suite à diverses formations et documents reçus au sein du collège de Brienon-sur-Armançon (Yonne), la CPE ainsi que la professeure documentaliste ont jugé intéressant de faire une expérimentation concernant la mise en place du Centre de connaissances et de culture (3C).

Le collège Philippe Cousteau en tant que Centre de Connaissances et de Culture

Ce système de fonctionnement n’est certes pas obligatoire mais leur est apparu comme intéressant pour donner ou redonner du sens au temps hors classe des élèves. Voici comment leur réflexion a été mise en place et ce qu’il en a résulté. Par Ambre Sevic, professeur-documentaliste et Jessica Canu, CPE au collège Philippe Cousteau (Brienon-sur-Armançon, 89).asevic@ac-dijon.fr Le document intitulé « Vers des centres de connaissance et de culture » créé par la DGESCO avait déjà attiré notre regard à toutes les deux et nous avons donc décidé de mener une réflexion quant à ce projet. Où ?

Lutte contre harcèlement

Accompagner l'élève : le rôle du CDI et du professeur-documentaliste. L'implication et la collaboration du CDI dans l'accompagnement personnalisé (AP) constitue un bon exemple des possibilités de mettre en place un travail d'équipe et l'on peut percevoir la place que le professeur-documentaliste doit prendre dans la conception, la mise en œuvre d'apprentissages, et la contribution qui doit être la sienne.

Accompagner l'élève : le rôle du CDI et du professeur-documentaliste

Place du CDI dans la pédagogie et l'ouverture culturelle La question de la place du CDI dans les dispositifs d'accompagnement a déjà été traitée dans le dossier Savoirs CDI intitulé « Les CDI et l'accompagnement des groupes de travail [1] ». Cette enquête très riche et concrète, menée par le Canopé Champagne Ardennes, interroge la notion de dispositif et propose des ressources pour sa mise en œuvre. Notre dossier vient en complément puisque nous abordons l'AP sous le regard croisé interdisciplinaire et multisupports où l'AP servirait à un autre dispositif, l'histoire des arts, dans un même lieu, le CDI. Etre professeur-documentaliste et vouloir participer à l’amélioration du climat scolaire ? La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République souligne dans son rapport annexé [1] la place importante du climat scolaire en précisant notamment que « les conditions d'un climat scolaire serein doivent être instaurées dans les écoles et les établissements scolaires pour favoriser les apprentissages, le bien-être et l'épanouissement des élèves et de bonnes conditions de travail pour tous. » Plus récemment, dans son discours du 11 mars 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation Nationale, a annoncé la nouvelle organisation du collège [2] qui devra être opérationnelle à la rentrée 2016.

Etre professeur-documentaliste et vouloir participer à l’amélioration du climat scolaire ?

Cette réforme du collège comprend une entrée spécifique sur le climat scolaire et prévoit notamment l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement, le renfort de la démocratie collégienne, la coopération avec les parents. Repenser l’accueil des élèves : le CDI comme outil d’amélioration du climat scolaire. Denis Tuchais Denis Tuchais est professeur-documentaliste au collège les Escholiers de la Mosson à Montpellier Journée type M1 (8h – 9h20) M2 (9h25-10h45) Récréation M3 (11h05-12h25) Pause méridienne S1 (14h-15h20) S2 (15h40-17h00) Bonjour Denis Tuchais, pouvez-vous nous expliquer ce qui a amené votre établissement à repenser l'accueil des élèves, notamment durant les temps « hors classe » ?

Repenser l’accueil des élèves : le CDI comme outil d’amélioration du climat scolaire

Denis Tuchais : A la rentrée 2011, après expérimentation, des séances de cours d'1h20 ont été votées par une majorité d'enseignants, puis généralisées, bouleversant ainsi les habitudes. Pouvez-vous nous dire quelle a été votre implication en tant que professeur-documentaliste dans cette réflexion visant à repenser l'accueil des élèves ? Denis Tuchais : Personnellement, je considère que c'est dans la diversité de ses missions que s'est constituée l'identité professionnelle des professeurs-documentalistes et que c'est ce qui en fait la richesse. Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Denis Tuchais : 1. 2. Les lieux pour apprendre : repenser l(es) espace(s) scolaire(s) - Les centres de connaissances et de culture.

Télécharger la vidéo " Du CDI au centre de connaissances et de culture " La transcription du clip Les centres de connaissances et de culture, dits "3C", sont des projets éducatifs et pédagogiques à part entière.

Les lieux pour apprendre : repenser l(es) espace(s) scolaire(s) - Les centres de connaissances et de culture

Ils s'appuient sur les compétences du professeur-documentaliste, qui peuvent s'appuyer sur les CRDP. Les 3C font cohabiter le livre et le numérique. Ils proposent une approche centrée sur la maîtrise de la langue, en tant qu'appui indispensable aux autres apprentissages. Les centres de connaissances et de culture répondent aux changements qu'ont induit les évolutions technologiques dans l'accès à l'information et aux connaissances.

Les centres de connaissances et de culture permettent aussi de décloisonner espaces et temps scolaires, pour donner aux élèves plus d'autonomie dans leur parcours et plus d'occasions de collaborer entre eux. Un centre de connaissances et de culture est un lieu d'accueil. ADNCPEDOCS.pdf. Un CDI au service du « vivre ensemble » Constatant que le CDI est un lieu souvent mal connu ou mal utilisé, l’auteur prône une nécessaire collaboration entre documentaliste et personnels de vie scolaire, en tirant au mieux parti des compétences professionnelles de chacun.

Un CDI au service du « vivre ensemble »

Quelques échanges repérés au hasard sur une liste de diffusion de documentalistes : « La vie scolaire m’a aussi reproché de renvoyer trop d’élèves en permanence. » « J’ai renvoyé les élèves en permanence. Dix minutes, après je reçois un coup de fil d’un surveillant pas poli et pas agréable du tout me disant que la perm n’est pas une poubelle. », « Si la permanence n’est pas une poubelle, le CDI non plus ! ». « Le CDI n’est pas le déversoir naturel de la Vie scolaire ! » Les relations semblent bien souvent tendues entre la Vie scolaire et de la Documentation... Ce qui coince... On peut distinguer trois types de dysfonctionnement : Vie_sco-CDI_28_2012.pdf.