background preloader

Exterminations

Facebook Twitter

Le jour où les alliés découvrent les camps. « Nous savions.

Le jour où les alliés découvrent les camps

Le monde en avait entendu parler. Mais jusqu'à présent aucun d'entre nous n'avait vu. C'est comme si nous avions enfin pénétré à l'intérieur même des replis de ce coeur malfaisant1. » Ces replis du coeur malfaisant où pénètre le journaliste américain Meyer Levin, qui accompagne les armées américaines dans leur marche en Allemagne, ce sont les camps de concentration* nazis. Des pyramides de morts en costume zébré avec dans la nuque l'impact de la balle qui les a achevés : tel est le sinistre spectacle qu'offre le camp d'Ohrdruf, dépendant du camp de concentration de Buchenwald, au sud de Gotha.

C'est le premier camp à avoir été découvert, presque fortuitement, par les Occidentaux. Le 27 janvier, la première patrouille de l'Armée rouge fait son apparition à Auschwitz III, encore nommé Buna-Monowitz : quatre jeunes soldats à cheval que décrit Primo Levi dans La Trêve. . « Vous êtes libres » Auschwitz, la libération 70 ans après. La libération des camps nazis (1944-1945) Encyclopédie multimédia de la Shoah. En Allemagne, le quotidien glaçant d'Heinrich Himmler exhumé. L'agenda de l'un des principaux acteurs de l'Holocauste est publié tout au long de la semaine par le quotidien allemand Bild.

En Allemagne, le quotidien glaçant d'Heinrich Himmler exhumé

Il devrait faire l'objet d'un livre entre la fin 2017 et le début 2018. Heinrich Himmler se fait faire un massage par son médecin personnel. Il participe ensuite à plusieurs réunions. Entre-temps, il téléphone à sa femme et fille. Vers minuit, pour clore cette journée du 3 janvier 1943 passée au camp de Buchenwald, le dignitaire nazi ordonnera la mort de dix Polonais. Tombés dans l'oubli, les agendas ont été retrouvés en Russie en 2013.

«Nous pouvons maintenant dire exactement avec quelle personne Himmler s'est entretenu chaque jour, où il était, et qui étaient ses plus proches conseillers», s'enthousiasme Matthias Uhl, chercheur à l'institut historique allemand de Moscou, interrogé par l'AFP. Au milieu de ses nombreux déplacements et réunions, le Reichführer SS garde du temps pour lui et sa famille. Extermination des juifs et tziganes - Tagul. 20 août 1939 - Moi c'est Rachel, j'ai 8 ans, je vis avec mes parents et ma grande sœur, Hannah @Paris -#RachelHannah. Mauthausen, le camp où l'on mourait pour bâtir le IIIe Reich. Le camp de concentration de Mauthausen, dont on commémore le 5 mai les 70 ans de la libération, fut le modèle des lieux nazis où des hommes moururent par milliers pour satisfaire l'économie de guerre et l'idéal de grandeur du IIIe Reich.

Mauthausen, le camp où l'on mourait pour bâtir le IIIe Reich

Le granit extrait en immenses quantités de la carrière de Mauthausen, dans des conditions atroces, a été "le matériau avec lequel on a bâti bien des rêves du IIIe Reich", résume pour l'AFP le guide local Casimir Paltinger. Il a servi à construire des autoroutes, des bâtiments publics et les camps de concentration eux-mêmes. Buchenwald : libération du camp - Archives vidéo et radio Ina.fr. Camps, extermination de masse… Ils ont photographié l’inimaginable.

En découvrant la réalité des camps en 1945, les photoreporters sont confrontés à l’horreur : comment photographier l’extermination de masse ?

Camps, extermination de masse… Ils ont photographié l’inimaginable

Quatre d’entre eux ont témoigné à l’époque. La mémoire filmée de la Shoah. L'exposition «Filmer la guerre : les Soviétiques face à la Shoah» qui se déroule en ce moment à Paris présente un point de vue poignant mais parfois insoutenable sur ce que l’on a appelé «la Shoah par balles».

La mémoire filmée de la Shoah

Valérie Pozner, spécialiste de l’histoire du cinéma russe et soviétique, nous en explique le caractère inédit. De nombreux documentaires et expositions ont déjà été consacrés à la destruction des juifs d’Europe entre 1940 et 1945. Pourtant, l’exposition (link is external) qui se déroule jusqu’au 27 septembre au Mémorial de la Shoah, dont vous êtes commissaire scientifique, apporte un autre regard sur le génocide juif : quelle est la spécificité des documents présentés ?

Valérie Pozner1 : Nous avons croisé des archives filmiques, photographiques, avec la presse, la documentation judiciaire et administrative, afin de contextualiser précisément ces images. La Shoah par balles. Résumé Dès 1939, près d'un million et demi de juifs d'Ukraine ont été assassinés lors de l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne nazie.

La Shoah par balles

L'immense majorité est morte sous les balles des Einsatzgruppen (unités de tueries mobiles à l'est). Des massacres prémédités et exécutés de sang froid qui aboutissent à une escalade de violence. Cet épisode portera le nom de "Shoah par balles". Ces procédés barbares préfigureront l'utilisation de nouvelles techniques d'extermination telles les chambres à gaz. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 3e / Histoire. Vivre à l'ombre d'Auschwitz. En une du monde du 21 avril 1945 le récit. Carte animée. Einsatzgruppen les commandos de la mort 3/4.

Les deux Albums d'Auschwitz. Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier Sound Design David Tessier Infographie Aurélie Jaumouille Montage vidéo et encodage Bernard Taillat Analyses des photos Album d’Auschwitz : Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun (sauf photos 26 : Alexandre Bande) Sur les photographies présentées ici, des personnes ont pu être identifiées grâce aux chercheurs de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem.

Les deux Albums d'Auschwitz

Auschwitz: archives soviétiques. Il aura donc fallu attendre près d'un demi-siècle pour voir s'ouvrir les archives soviétiques de la Solution finale: 80 000 documents saisis à Auschwitz en 1945 et conservés aujourd'hui dans les Archives centrales de Moscou, au 3 de la rue Vyborskaïa.

Auschwitz: archives soviétiques