background preloader

PHILOSOPHIE

Facebook Twitter

Mes philosophies. Frederic Lenoir. Hannah Arendt : la philosophe s'éteignait il y a 40 ans. LES ARCHIVES DU FIGARO/VIDEO - Le 4 décembre 1975 Hannah Arendt mourait à New York.

Hannah Arendt : la philosophe s'éteignait il y a 40 ans

Annie Kriegel, à l'occasion de la publication de la biographie d'Elisabeth Young-Bruehl, livre au Figaro son regard sur cette figure majeure de la pensée politique. Article paru dans Le Figaro du 21 avril 1986 Hannah Arendt: l'intelligence Une philosophe de tous les totalitarismes «Seule la réflexion peut éloigner de la douleur» disait Hannah Arendt. J'ai connu Hannah Arendt dans les dernières années de sa vie. Je garde de cette première entrevue un souvenir très net. L'abord de cette femme alors prestigieuse n'était pas seulement marque par une simplicité de bon aloi et une dignité sans distance. Même en cette fin des années 60, elle était encore peu connue en France où seul Raymond Aron avait brisé la conspiration du silence qui s' était faite autour d'elle et de son oeuvre majeure sur Les Origines du totalitarisme.

Excès Peut-être la parution en français de la biographie de E. Cocon new-yorkais. Philosophes et psychanalystes (F) Diogène de Sinope. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diogène de Sinope

Pour les articles homonymes, voir Diogène. Diogène de Sinope Philosophe grec Antiquité Disciple de Xéniade, il devient le maître entre autres de Zénon de Cition et de Monime de Syracuse. La masse d'anecdotes légendaires sur Diogène de Sinope montre en tout cas que le personnage a profondément marqué les Athéniens. Diogène avait l'art de l'invective et de la parole mordante. Tatoufaux : le tombeau des idées reçues. Philosophie de l'esprit. L'homme augmenté. Philosophie de l'esprit. About Philosophy & Philisophers. Le racisme des intellectuels, par Alain Badiou.

LE MONDE | | Par Alain Badiou, philosophe, dramaturge et écrivain L'importance du vote pour Marine Le Pen accable et surprend.

Le racisme des intellectuels, par Alain Badiou

On cherche des explications. Le personnel politique y va de sa sociologie portative : la France des gens d'en bas, des provinciaux égarés, des ouvriers, des sous-éduqués, effrayée par la mondialisation, le recul du pouvoir d'achat, la déstructuration des territoires, la présence à leurs portes d'étranges étrangers, veut se replier sur le nationalisme et la xénophobie. C'est déjà du reste cette France "retardataire" qu'on accusait d'avoir voté non au référendum sur le projet de Constitution européenne. On l'opposait aux classes moyennes urbaines éduquées et modernes, qui font tout le sel social de notre démocratie bien tempérée. Disons que cette France d'en bas est quand même, en la circonstance, le baudet de la fable, le pelé et le galeux "populiste" d'où nous vient tout le mal lepéniste. A la manoeuvre de ces forfaits légaux, on trouve l'Etat, tout simplement.

Conte : L’homme aux sept masques. Il était une fois un homme qui avait sept masques.

Conte : L’homme aux sept masques

Un pour chaque jour de la semaine. Quand il se levait le matin, il se couvrait immédiatement le visage d’un de ses masques. Ensuite, il s’habillait et sortait. Il vivait ainsi sa vie sans jamais montrer son vrai visage. Or, un soir, pendant qu’il dormait à poings fermés, un voleur cambriola sa maison et déborda ses sept masques. A son réveil, l’homme se mit à pousser des hurlements. Les gens le voyaient gesticuler, jurer et menacer la terre entière des plus grandes catastrophes s’il ne retrouvait pas son bien. Alors, découragé, il s’effondra et pleura à chaudes larmes. Une femme qui passait par là, s’arrêta et lui demanda: -Qu’as-tu ami?

Il leva la tête et répondit d’une voix étouffée: -On m’a volé tous mes masques et je suis maintenant vulnérable. -Ce n’est rien, lui dit-elle avec ardeur, regarde-moi, je garde mon visage nu depuis que je suis née. Michel Carriere.

Poésie

Epistémologie_scientifique. Osez la laïcité. La semaine dernière je suis allée à la rencontre organisée par Osez le féminisme avec Caroline Fourest sur le thème "féminisme et laïcité".

osez la laïcité

La salle des mariages de la mairie du 14e était pleine à craquer et l’intervenante aussi belle qu’en photo – bon je sais, ce n’est pas correct de commencer par une remarque sur le physique, mais comme c’est vrai… Olympe si tu me lis, pardonne-moi… Pour exposer ses analyses, CF a choisi de commencer par une présentation historique du mouvement Pro-Choix dont la revue a été fondée en 1997 – angle temporel intéressant car il permet de comprendre comment certains positionnements idéologiques se sont mis en place. Après l’intervention du maire du 14e qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, un débat avec la salle a eu lieu. Une femme a pris la parole pour parler d’une association "Au bonheur des dames" et défendre le "féminisme" de Tariq Ramadan ; il s’est vite avéré que c’était une groupie de celui-ci.