background preloader

Biographie d'auteurs

Facebook Twitter

Jean-Jacques Rousseau. Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Les années de formation Né dans la république calviniste de Genève, Jean-Jacques Rousseau perd sa mère quelques jours après sa naissance.

Jean-Jacques Rousseau

Vers l’âge de douze ans, il commence un apprentissage de graveur mais, malheureux chez son maître, il prend la fuite au bout de quelques années et passe à pied en Savoie (1728). Rousseau est recueilli par Mme de Warens, jeune dame pieuse qui devient sa protectrice et qui le convertit au catholicisme. Les débuts dans le monde En 1742, Jean-Jacques Rousseau se rend à Paris pour y gagner sa vie comme maître de musique, copiste et secrétaire particulier.

L’illumination des Vincennes La vocation littéraire de Rousseau – il le racontera par la suite – survient un jour de 1749. Grandes œuvres et polémiques J.J. Pierre Corneille. Poète dramatique français (Rouen 1606-Paris 1684).

Pierre Corneille

La situation de Corneille aujourd'hui est paradoxale : un nom illustre, une tragi-comédie extrêmement célèbre (le Cid, 1637), dont quantité de répliques sont connues du grand public, un adjectif (« cornélien ») passé dans l'usage courant contrastent avec une certaine méconnaissance de pans entiers de son œuvre. Naissance 6 juin 1606 à Rouen. Famille Son père est « maître des Eaux et Forêts de la vicomté de Rouen », une modeste profession administrative qui le range dans la petite bourgeoisie. Formation. Molière. Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Les débuts.

Molière

Émile Zola. Auteurs français ► XIXe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Zola avant les Rougon-Macquart Premières années Portrait d’Émile Zola par Édouard Manet, 1868.

Émile Zola

Né à Paris, d’une mère bourguignonne et d’un père italien, Émile Zola passe toute sa jeunesse à Aix-en-Provence, ville qu’il évoque dans son œuvre sous le nom de Plassans. Le père, François Zola, qui travaille à Aix à la construction du canal qui portera plus tard son nom, meurt prématurément le 22 mars 1847. Débuts dans le monde des lettres À partir de 1858, Zola s’établit à Paris ; après deux échecs au baccalauréat « à cause du français », il mène une vie incertaine : « être pauvre à Paris, c’est être pauvre deux fois », dit le narrateur de la Curée.

Au sein de la librairie Hachette, il a vu fonctionner de l’intérieur une entreprise commerciale moderne, expérience qu’il transpose à plusieurs reprises dans ses romans. En 1865, il rencontre celle qui va devenir sa femme : Alexandrine Meley. Les Rougon-Macquart Principes de la fresque. Victor Hugo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Victor Hugo

Portrait de Victor Hugo par Nadar. Œuvres principales Victor Hugo Écouter, né le à Besançon et mort le à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l’histoire du XIXe siècle. Victor Hugo occupe une place marquante dans l’histoire des lettres françaises au XIXe siècle, dans des genres et des domaines d’une remarquable variété[3],[4]. Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Biographie. Guy de Maupassant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guy de Maupassant

Henry René Albert Guy de Maupassant Portrait par Nadar Œuvres principales Signature Biographie. Émile Zola. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Émile Zola

Émile Zola Autoportrait au béret, Émile Zola, 1902. Œuvres principales Compléments Sa vie et son œuvre ont fait l'objet de nombreuses études historiques. Biographie Enfance et adolescence provençale (1840 - 1858) Émile Zola enfant avec ses parents vers 1845. Les créanciers poursuivent alors la société du canal. Émilie Aubert, sa mère, totalement démunie, s'occupe de l'orphelin avec sa grand-mère, Henriette Aubert. Au collège à Aix-en-Provence, il se lie d'amitié avec Jean-Baptistin Baille[N 2],[5] et surtout Paul Cézanne qui reste son ami proche jusqu'en 1886. Dès sa prime jeunesse, Émile Zola est passionné par la littérature.

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux. Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Biographie Né à Paris, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux passe son enfance et son adolescence à Riom, où son père remplit la fonction de directeur de la Monnaie.

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Élevé au collège des oratoriens de la ville, il est destiné à reprendre la charge de son père et entreprend à cet effet des études de droit à Paris à partir de 1710. Peu après son arrivée dans la capitale il devient, par l’entremise de Fontenelle, l’un des familiers du salon de Mme de Lambert et reçoit l’approbation pour sa première pièce de théâtre, le Père prudent et équitable (1712). Auteur de plusieurs romans, dont la Voiture embourbée en 1714, et d’une série d’essais publiés par le Mercure, les Lettres sur les habitants de Paris (1717), les Pensées sur la clarté du Discours (1719), il achève de prendre parti dans la seconde querelle des Anciens et des Modernes en faisant paraître à la fin de 1716 l’Iliade travestie, roman parodique et burlesque. Théâtre.