background preloader

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux
Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Biographie Né à Paris, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux passe son enfance et son adolescence à Riom, où son père remplit la fonction de directeur de la Monnaie. Élevé au collège des oratoriens de la ville, il est destiné à reprendre la charge de son père et entreprend à cet effet des études de droit à Paris à partir de 1710. Peu après son arrivée dans la capitale il devient, par l’entremise de Fontenelle, l’un des familiers du salon de Mme de Lambert et reçoit l’approbation pour sa première pièce de théâtre, le Père prudent et équitable (1712). Auteur de plusieurs romans, dont la Voiture embourbée en 1714, et d’une série d’essais publiés par le Mercure, les Lettres sur les habitants de Paris (1717), les Pensées sur la clarté du Discours (1719), il achève de prendre parti dans la seconde querelle des Anciens et des Modernes en faisant paraître à la fin de 1716 l’Iliade travestie, roman parodique et burlesque. Théâtre

http://www.espacefrancais.com/pierre-carlet-de-chamblain-de-marivaux/

Related:  Le théâtre au XVIIIe siècle : Marivaux et Beaumarchaisbiographie d'auteursBiographies d'auteursBiographie d'auteursculture

Beaumarchais Intro Biographie Œuvres Liens " Quel homme ! il réunit tout, la plaisanterie, le sérieux, la raison, la gaieté, la force, le touchant, tous les genres d’éloquence ; et il n’en recherche aucun, et il confond tous ses adversaires, et il donne des leçons à ses juges. " Voltaire à d’Alembert, à propos de Beaumarchais et de son quatrième Mémoire contre Goëzman, rédigé en 1774. " Ô bizarre suite d’événements ! Comment cela m’est-il arrivé ?

Émile Zola Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Émile Zola Autoportrait au béret, Émile Zola, 1902. Œuvres principales Compléments Molière Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Les débuts François Marie Arouet, dit Voltaire Auteurs français ► XVIIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Voltaire, dramaturge mondain Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillierre (vers 1724-1725), château de Versailles. Né à Paris dans une famille de commerçants jansénistes enrichis par la récente acquisition d’une charge de receveur à la Cour des comptes, François Marie Arouet, dit Voltaire, est élevé chez les jésuites du collège Louis-le-Grand. L’influence exercée par les membres de la Compagnie de Jésus sur l’esprit de Voltaire se vérifie à sa prodigieuse maîtrise de la rhétorique, à son goût de la discussion, du théâtre et de l’histoire.

Victor Hugo wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portrait de Victor Hugo par Nadar. Œuvres principales Victor Hugo Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux Intro Biographie Œuvres Liens «Les amoureux de Marivaux sont les premiers amoureux parfaitement purs de notre théâtre, car ils n'ont pas à lutter avec les lois de la cité ou de l'honneur, comme dans Corneille, avec la fatalité, comme dans Racine, avec des pères avares ou des tuteurs jaloux, comme dans Molière. Non, ils sont seulement aux prises avec eux-mêmes lorsqu'ils voient se révéler dans leur cœur un sentiment inconnu.» Kléber Haedens, Une Histoire de la Littérature française, Grasset 1970 «J'ai guetté dans le cœur humain toutes les niches différentes où peut se cacher l'amour lorsqu'il craint de se montrer, et chacune de mes comédies a pour objet de le faire sortir d'une de ses niches.»

Guy de Maupassant Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Henry René Albert Guy de Maupassant Portrait par Nadar Émile Zola Auteurs français ► XIXe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Zola avant les Rougon-Macquart Premières années Jean de La Fontaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean de La Fontaine Jean de La Fontaine par Hyacinthe Rigaud, en 1690. Œuvres principales Jean de La Fontaine (né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure ses contes licencieux.

Le naturalisme chez Zola Dès le début du 18ème siècle, ce dérivé savant de " naturel avait désigné le système symbolique, et notamment mythologique d'interprétation des phénomènes de la nature. Vers le milieu du siècle, le terme naturalisme s'emploie pour dénommer les théories excluant toute causalité surnaturelle. Au 18ème siècle, le mot s'emploie aussi en science pour désigner le caractère naturel de quelque chose, d'un phénomène. Peu à peu, ce terme tombe en désuétude jusqu'en 1857 où la Revue Moderne publie un texte du critique d'art Castagnary qualifiant la peinture de Courbet de naturaliste ; le sens en est ici : peintre traitant de la nature avec réalisme. Zola, au nom de la modernité rejette le romantisme " démodé comme un jargon que nous n'entendons plus " (cf.

Related: