background preloader

Veille technologique viti/oeno

Facebook Twitter

Traité d'oenologie - Tome 1 - 6e éd. - Microbiologie du vin. Vinifications - Pascal Ribéreau-Gayon, Denis Dubourdieu, Bernard Donèche, Aline Lonvaud. 138262326315.2. Travailler et valoriser ses bourbes. Simulation Viticulture. Les filtres Kielselguhrs ou à diatomées et leurs applications oenologiquesExapro Blog. EXApro affine chaque jour le classement de ses machines et cette semaine vous avez pu voir apparaître une nouvelle catégorie « produits d’oenologie ».

Les filtres Kielselguhrs ou à diatomées et leurs applications oenologiquesExapro Blog

C’est l’occasion pour Exaproblog de vous présenter une technique de filtration utilisée en oenologie: la filtration Kieselguhr. Je commence cet article par une citation du grand oenologue Emile Peyraud qui définie la filtration comme » une technique générale qui consiste à faire passer un liquide trouble à travers une couche filtrante à canaux ou à pores très fins ». Qu’est ce qu’un filtre Kieselguhr? Tout d’abord le mot kieselguhr désigne un microfossile d’algues. Un filtre Kieselguhr est donc un filtre qui utilise une poudre dérivé de ces fossiles aussi appelés Diatomées. Rmet de grossir les particules pour qu’elles soient plus faciles à filtrer. Voici une vidéo qui illustre le fonctionnement d’un filtre Kieselguhr dans la fabrication du champagne Comme le montre cette vidéo le filtre Kieselguhr est utilisé dans la production de vin. Chap 13 filtration. Vignes résistantes au mildiou et à l‘oïdium : un déploiement responsable. Les variétés résistantes au mildiou et à l'oïdium, les deux principales maladies foliaires de la vigne, permettent une forte diminution des traitements phytosanitaires et sont fortement attendues par la profession et les consommateurs.

Vignes résistantes au mildiou et à l‘oïdium : un déploiement responsable

Néanmoins, l'Inra préconise un déploiement prudent de ces variétés pour minimiser les risques de contournement des résistances par les agents pathogènes. Ce dossier aide à comprendre la problématique et la position de l'Inra, entre innovation et responsabilité. Un gène de résistance contourné est un gène perdu. C’est à partir de ce constat sans appel que l’Inra conduit son programme de sélection et de déploiement de vigne résistante aux deux principales maladies foliaires : le mildiou et l’oïdium. L’Institut privilégie le développement de variétés possédant plusieurs facteurs de résistance, car une résistance plurifactorielle est plus difficile à contourner pour les agents pathogènes qu’une résistance basée sur un seul gène.

ResearchGate. You are using an outdated version of Firefox which is not supported by ResearchGate anymore.

ResearchGate

For a faster, safer browsing experience, upgrade your browser now. <div class="c-box-warning full-width-element" style="text-align: center; "><div style="margin: auto; padding:10px;" class="container"><b>For full functionality of ResearchGate it is necessary to enable JavaScript.

Here are the <a href=" rel="nofollow" target="_blank"> instructions how to enable JavaScript in your web browser</a>. </b></div></div> Search by area of interest or publication title Enter a title, author name, or research area to search for publications Latest news from our members The continued use of chemical weapons stands in defiance of an international norm. Read more Surgical oncologist Anees Chagpar explains why there’s wisdom to be found in non-significant and negative results. We speak with the chief scientific adviser behind the current US federal dietary guidelines Click here to see more news false.

Beaux-vins: Une société bordelaise découvre une algue efficace contre les maladies de la vigne. C'est certainement un petit pas pour l'agrochimie, mais un grand pas pour la viticulture.

Beaux-vins: Une société bordelaise découvre une algue efficace contre les maladies de la vigne

La société bordelaise ImmunRise a découvert une algue microscopique produisant des molécules aux vertus bio-pesticides prometteuses. Après des tests en laboratoire, il semblerait que cette algue soit efficace à 100 % contre le mildiou, une maladie grave de la vigne. Prochaine étape ? Il lui faut encore prouver son efficacité sur le terrain. Réduite en poudre, cette microalgue a combattu in vitro les champignons responsables des principales maladies décimant la vigne.

Les essais du laboratoire de l'Institut national de Recherche Agronomique de Bordeaux — INRA — affichent des résultats époustouflants ! Des résultats à confirmer sur le terrain L'activité Recherche de la société ImmunRise est à l'Institut de biologie de l'École normale supérieure à Paris, où travaille son cofondateur Lionel Navarro.

Une algue miraculeuse pour les viticulteurs. La biotechnologie au secours de l'environnement!