background preloader

Marketingenrage

Facebook Twitter

Marketing Genrage

Marketing Genrage est un blog collaboratif pour expliquer, répertorier, dénoncer le marketing genré.

Pink or pink?

Genre & identité

Vocabulaire & langage. Enfants, jouets & stéréotypes de genre. Exemples de produits genrés. Initiatives. BLOG → Marketing Genrage. BLOG → Tout à l'ego, Sophie Gourion. Le gender marketing, entre clichés et progrès 1/2 – Alerti. Lors de notre article sur les femmes numériques et l’attention que leur portent les marques, nous avions évoqué le gender marketing en nous questionnant sur son hypothétique fin à venir.

Le gender marketing, entre clichés et progrès 1/2 – Alerti

Nous vous avions promis que nous nous y intéresserions de plus près et… le moment est venu ! L’art de segmenter les consommateurs par genre et de créer des produits ou des stratégies marketing différenciés semble se développer de plus en plus en France, à l’instar des États-Unis. Mais si le marketing genré devient une pratique à suivre pour certains, elle possède de nombreux (et nombreuses) détracteurs. Cibler les consommateurs en fonction de leur sexe : cliché ou progrès 2/2 – Alerti. Nous avons décidé au mois d’août de vous proposer un dossier sur un sujet qui provoque souvent la colère des féministes et qui s’étend pourtant à tous les domaines de consommation : le marketing genré. Men & Feminity – Laci Green. Le sexisme fait-il vendre ? – Denis Colombi. Il y a des choses sacrées dans la vie.

Le sexisme fait-il vendre ? – Denis Colombi

Rose pour les filles, bleu pour les garçons : une invention récente – Sophie Gourion. When Did Girls Start Wearing Pink? Être une femme coûte 1400$ de plus par an – Sophie Gourion. A part l’emballage rose bonbon, la composition était strictement identique au laxatif classique, la seule différence résidait dans le prix, plus élevé dans la version pour femme. (25,99$ pour 90 tablettes versus 22,99$ pour 100 tablettes) On comprend ici aisément l’intérêt du marketing genré pour les marques : doubler les intentions d’achat du ménage là où auparavant un seul produit neutre suffisait, tout en proposant aux femmes des versions genrées plus coûteuses.

Être une femme coûte 1400$ de plus par an – Sophie Gourion

Ce « gender marketing » très lucratif semble s’attaquer à tous les segments de la consommation puisqu’après le laxatif pour femmes, je découvre aujourd’hui le lubrifiant genré commercialisé par la marque « Empowered products ». Voici la version femme, en flacon pompe, imprimée rose bonbon. Et la version homme, en forme de munition, aux lettres imprimées camouflage. GENDERED MARKETING par The Checkout (EN) GENDERED MARKETING par The Checkout sur Madmoizelle (traduction FR) « Du berceau au cercueil, chacun d’entre nous est un consommateur – et nous avons le droit de garder le silence ». C’est ainsi que s’ouvre la description de la série The Checkout (qu’on pourrait traduire par « le passage en caisse ».) Chaque semaine, la joyeuse bande d’Australiens déjantés décrypte un sujet relatif à la consommation : la taille des portions, la culpabilisation des consommateurs, et la liste est longue.

Le rose pue – Crêpe Georgette. On m’a fait passer sur twitter cet article concernant l’initiative de deux femmes anglaises au sujet de la sexuation des jouets et plus précisément du rose. Les campagnes Pinkstinks servent à démontrer combien sont néfastes les jouets genrés et combien les jouets pour filles les poussent à être jolies, passives, passionnées de shopping, maquillage et mode. La plupart des jouets pour filles sont roses d’où le nom de la campagne qui signifie « le rose pue ». Genre à vendre – 360°, Diane Suva. Vous êtes-vous sentis soudainement plus viril en achetant votre dernier rasoir?

Genre à vendre – 360°, Diane Suva

Plus féminine en choisissant des yaourts? Pas de panique, vous avez plongé dans le marketing genré. Gendered Marketing Really Gets on My Tits – @unfortunatalie. Update: A version of this post also appeared here in the Independent As we all know, life as a women is spent mostly worrying about being bloated, and shoving endless tubs of yoghurt into our faces in an effort to remove said bloat.

Gendered Marketing Really Gets on My Tits – @unfortunatalie

Women bloody love yoghurt. Other things women bloody love: salad, ryvita, muesli. The only things that make our banal existence worthwhile are grabbing a glass of chardonnay with The Girls, and that secret bar of Galaxy chocolate we’ve got stashed away in our secret hiding place. Tartine gate * – Sand. * duquel on peut tirer un modèle de discussion sur le sexisme Acte un: je suis au boulot, et découvre, par l’entremise d’un représentant, des nouveaux venus dans la gamme d’une société dont j’aime en général plutôt les produits (goûts originaux, et bons ingrédients), et le packaging (messages ludiques, et humoristiques).

Tartine gate * – Sand

Ces deux nouveaux produits, les voilà. La faute à Ève – Jaddo. Qu’il faut que les femmes aient le même salaire que les hommes pour le même travail, ça me paraît évident.

La faute à Ève – Jaddo

Qu’elles puissent avoir le droit de vote, le droit d’avorter, qu’elles soient traitées en égales, c’est la putain de moindre des choses. Pour ne plus jamais "se tromper de combat"  ni "desservir sa cause" — tournerenlosange. C’est bien connu (si, c’est bien connu), les féministes ont l’art de pointer des micro trucs dont personne à rien à carrer, juste pour faire chier.

Pour ne plus jamais "se tromper de combat"  ni "desservir sa cause" — tournerenlosange

Car « faire chier » est une occupation extrêmement enrichissante ET enthousiasmante pour qui n’a rien d’autre à foutre de ses journées (et les féministes n’ont rien d’autre à foutre de leurs journées). Et avec ça, forcément faut pas s’étonner que des gens sains d’esprit viennent leur faire remarquer.