background preloader

Veille technologique

Facebook Twitter

25 objets connectés que vous allez vouloir en 2017. Dans ce dossier, nous vous présentons 25 objets connectés à acheter en 2017, tous reconnus pour leur qualité et leur efficacité. Maison connectée Netatmo Presence Prix : 300€ La caméra de sécurité Presence par Netatmo utilise un algorithme révolutionnaire pour différencier les humains, les animaux ou encore les véhicules qui pénètrent dans un périmètre délimité par l’usager. Voir l'offre Qivivo Prix : 150€ Le thermostat connecté Qivivo est assez inédit dans son domaine puisque sa dernière version permet de contrôler les chauffages électriques via fil pilote.

Voir l'offre Netgear Arlo 100% sans-fil Prix : 190€ Là où la plupart des caméras connectées utilisent une alimentation filaire, Netgear fait le pari un peu fou du 100% sans-fil. Voir l'offre Starter Kit Philips Hue Prix : 200€ Envie de changer votre ambiance d’intérieur ? Voir l'offre Parrot POT Prix : 99€ Voici une invention des plus originales : un pot de fleur connecté qui s’occupe de vos plantes ! Voir l'offre Amazon Dash Button Prix : 4.99€ Droit : quand les objets connectés créent un vide règlementaire. Elément composé de capteurs, d’intelligence, d’une interface utilisateur, d’énergie, de connectivité et d’information contextuelle : l’objet connecté interpelle plus d’un assureur.

Grâce à lui, les compagnies et mutuelles envisagent de couvrir un usage en temps réel, d’interagir enfin avec leurs assurés, de recueillir et de diffuser des informations ou encore de prévenir … « C’est une transformation du produit vers un modèle de services interconnectés », estime François Gatineau, directeur de la division IoT, Big Data et Mobilité de Worldline, filiale d'Atos spécialisée dans les paiements électroniques et en ligne. Inventer un autre droit Une belle perspective qui se heurte toutefois à un vrai trou d’air juridique. « Dans l’univers dit du 3.0 où les objets communiquent avec d’autres objets, où les machines dialoguent avec d’autres machines et même avec les infrastructures, le cadre juridique implose déjà, explique Alain Bensoussan, avocat spécialisé en droit des technologies avancées.

Objets connectés : tout savoir sur les objets connectés (définition, actualité...) Unifier l’Internet des objets. Si Google s’affiche comme le leader des objets connectés et de la maison intelligente, le géant n’a pas encore réussi à s’imposer comme tel, notamment dans le cadre de la conception d’un service d’unification de l’internet des objets.

Il est vrai que le système d’exploitation mobile Android Wear se focalise surtout sur les objets « wearables » ou « mettables », comme les montres connectées, bracelets connectés ou t-shirt connecté. En attendant une quelconque forme de système d’exploitation commun à tous les objets connectés, wearables ou appartenant à la domotique, IFTTT (IF This Then That) propose un système destiné à établir des connexions entre tous les objets connectés.

Comment ça marche ? Le système IFTTT consiste à créer des connexions dénommées « recettes » entre les objets, sur le format « si ceci se passe, alors fais cela ». Partagez ! Veille Technologique Objets connectés. Sécurité connectée : actualité, conseils, nouveautés pour être en sécurité. Objets connectés: la course de vitesse aux réseaux dédiés. Voitures, frigos, machines-outils... plusieurs dizaines de milliards d'objets connectés sont attendus dans les prochaines années, selon différentes estimations. Parmi eux, un grand nombre seront équipés de capteurs de toutes sortes et auront besoin d'un réseau longue portée et basse consommation. "Pour l'heure, le marché est assez résiduel mais cela va évoluer peu à peu, en particulier lorsque l'industrie traditionnelle entrera dans la transformation numérique", explique Emmanuel Mouton, PDG de la start-up montpelliéraine Synox, spécialisée dans la mobilité et les objets connectés, présente au Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC) de Barcelone.Pour les accueillir, plusieurs acteurs, de la start-up à l'association de grands groupes, ont développé des technologies permettant de proposer des réseaux à bas coûts pour connecter des objets consommant peu de bande passante et d'énergie.

"On trouve plusieurs technologies pour répondre à ce besoin, on en recense entre 15 et 20. L'Internet des objets, nouvel eldorado de l'innovation. Selon les experts, le marché de la maison sera, dès 2019, le plus vaste de tous les secteurs liés à la technologie de connexion des objets à l'Internet. La France est bien placée.Une maison intelligente, avec un thermostat que vous pouvez régler depuis votre téléphone (intelligent lui aussi), un réfrigérateur qui vous donne la liste de courses à faire au supermarché et même un tapis de yoga qui vous dit, à l'aide de capteurs, comment corriger votre posture... Grâce à ce qu'on appelle l'Internet des objets, ou IOT en anglais, pour Internet Of Things, tout cela est déjà possible pour les pionniers du genre... 50 milliards d'objets connectés à l'échelle de la planète en 2020 !

Demain, ces activités seront banales, tandis que d'autres, grâce à l'ingéniosité des entreprises du secteur, feront leur apparition. Selon les spécialistes du cabinet McKinsey, l'impact de l'Internet des objets sur l'économie mondiale devrait se chiffrer à plus de 6 000 milliards de dollars en 2025. Les objets connectés au service de la santé. Les objets connectés au service de la santé. L’internet des objets est en train de révolutionner l’industrie médicale. En effet, de plus en plus d’entreprises et start-ups créent de nouveaux objets connectés pour l’industrie médicalisée.

Nous utilisons déjà des objets connectés dédié à la santé dans notre vie quotidienne, à partir tout d’abord de montres GPS, pour des exercices de remise en forme qui enregistrent nos pas et les calories brûlées. Mais également des objets connectés à but purement médical qui sont eux beaucoup plus avancés. L’objectif est que ces éléments puissent se connecter à Internet pour télécharger des données. Les consultant spécialistes de la question prévoient qu’il y aura 26 milliards d’appareils connectés dédiés à la santé d’ici 2020. Les objets connectés qui mesurent des facteurs physiologiques sont généralement destinés au grand public et mis à disposition par la grande distribution.

Laurent Amar Be Sociable, Share!