background preloader

Mahdileila_groupeb_psy

Facebook Twitter

Leila

Les comportements addictifs liés à l’usage du numérique. Psychologie et Monde Numérique

SITOGRAPHIE. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Sitographie - Sites Web et contenus de référence. L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes. A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique.

L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes

Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique. Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique

Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...] «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin. Ce sont plutôt les conséquences qu'il faut regarder: «Lorsque l'enfant décroche de la vie familiale ou scolaire, qu'il ne veut plus se lever le matin, qu'il abandonne ses activités sportives… Ce sont autant de signes d'alerte», explique le médecin. » Figaro.fr, 22/01/ Internet actu, 23/03/ espace-citoyen.be, 1012/ Canoe.com 26/11/

Calaméo - Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. 3 - L'addiction à Internet existe-t-elle. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Misère de notre addiction numérique. LE MONDE | • Mis à jour le | Groupe Marcuse Comment combattre la tyrannie de la surveillance?

Misère de notre addiction numérique

L'affaire Snowden, du nom de l'ex-consultant pour l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) à l'origine des fuites sur le programme de surveillance électronique, a révélé l'ampleur du contrôle des citoyens du monde entier. Que faire face à ce phénomène? La cascade de « révélations » sur les programmes de surveillance électronique, déclenchée par Edward Snowden au mois de juillet, continue. Après les classes politiques européennes et la presse, ce sont maintenant des écrivains du monde entier qui s'indignent et réclament l'édiction par l'ONU d'une déclaration des droits de l'homme numérique (« Refusons la société de surveillance !

Les opinions publiques, qu'ils appellent à se soulever en défense de ces droits, semblent, elles, largement indifférentes. Dans cette affaire, ceux qui ne s'émeuvent point font preuve de plus de cohérence et de mémoire que ceux qui se montrent surpris et choqués. Article sur la cyberdépendance. Attention bias modification treatment in depressed adolescents.

A study to be published in the March 2016 issue of the Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry (JAACAP) reports that adolescents with major depression who performed a computer-based task designed to shift attention from sad to neutral to positive word associations showed reductions in negative attention biases and clinician-rated depressive symptoms. 11% of American adolescents suffer from Major Depressive Disorder (MDD).

Attention bias modification treatment in depressed adolescents

Facing a broad range of psychosocial and health problems, these youths are five times more at risk to attempt suicide than peers without psychiatric illness. A novel computer-based task, attention bias modification (ABM), designed to shift attention away from negative stimuli, was found to reduce depressive symptoms in adults. A group of researchers led by Dr. Wenhui Yang of Hunan Normal University, examined the short- and long-term effects of ABM tasks in 45 adolescents with MDD, selected from a school population (n=2731). Ce qu'Internet dit de notre psyché. Les rapports entre Internet et notre psychée sont la plupart du temps envisagés sous l’angle de la pathologisation.

Ce qu'Internet dit de notre psyché

En gros, Internet altérerait notre santé mentale. Des études très sérieuses nous disent par exemple que les réseaux sociaux nous rendent dépressifs (les gens ayant tendance à publiciser plus volontiers les événements heureux de leur vie, nous passerions notre temps à comparer notre vie à cette masses d’événements heureux provenant de partout et, forcément, à la trouver pourrie). Le problème, c’est qu’on trouve des études tout aussi sérieuses qui disent exactement l’inverse. J’ai été frappé par une autre étude publiée il y a un an et demi aux Etats-Unis. Menée sur un panel d’étudiants américains, elle montrait que l’on pouvait déduire une tendance dépressive à partir de nos pratiques numériques. E03 - Présence éducative sur Internet. Psychologist - The Center for Internet and Technology Addiction. Lost Memories, un court métrage sur notre dépendance au numérique.

Sources informelles. Phénomène de sté :L'addiction au web. - Société. Attention, ce n'est pas drôle, mais ces exemples, je les prend également avec de la....distance !!

Phénomène de sté :L'addiction au web. - Société

"On pourrait presque parler de la drogue du 21ème siècle… L’addiction au web est en train de faire des ravages chez beaucoup d’adolescents et commence à toucher certains adultes également. Internet je ne peux vivre sans - Lucrece Online. A ce qu’il parait la première étape de guérison d’une addiction est de l’admettre.

Internet je ne peux vivre sans - Lucrece Online

Donc voila je l’admets je suis accro à internet. Est-ce une bonne chose ? Je ne crois pas. Ai-je envie de guérir ? Je ne sais pas. Elles varient d’un malade à un autre. Juste le temps de mettre ma blouse de docteur et mon stéthoscope et je vous examine. Elles peuvent être d’ordre médical ou psychologique. Syndrome du tunnel carpien (douleurs, apathie et sensation de brulure dans la main pouvant atteindre également les poignets, les coudes et les épaules)Sécheresse oculaireMaux de dosMaux de tête sévèresTroubles du comportement alimentaire (malnutrition)Manque d’hygiène personnelleTroubles du sommeil. “Les réseaux sociaux étaient ma drogue dure” Cyrille de Lasteyrie. Entendons-nous bien, je ne parle pas de l’Internet pratique, celui qui permet de s’informer, de se cultiver rapidement, de réserver un billet de train, d’agir à distance sur ses comptes ou d’acheter ses cadeaux de Noël.

“Les réseaux sociaux étaient ma drogue dure” Cyrille de Lasteyrie

Cet Internet-là est aussi salutaire et révolutionnaire que l’invention de l’imprimerie ou de l’eau courante. Non, je parle de l’Internet social, ce monstre difforme et suceur de temps. Ce terrain vague de l’ennui. J’ai 42 ans. Je suis marié. Mais non, malgré ce tableau, je pense passer plus de six heures par jour sur le Net. Depuis l’avènement des outils de publication facile (blogs, Facebook, etc), les adeptes des médias sociaux partagent tout. Moi, moi, moi. Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet. Flux RSS. Les conduites addictives. Actualités.