background preloader

Rédaction web

Facebook Twitter

La pyramide inversée : technique de rédaction web. 3 conseils pour bien calibrer ses contenus web. Ce billet a été lu 27 fois. À votre tour? Vous trouvez qu’écrire un article vous prend trop de temps? De la recherche du sujet à sa rédaction, voici 3 conseils pour optimiser vos contenus web. #1. Bien organiser sa veille Vous passez des heures à chercher un sujet d’article? Une fois votre veille bien mise en place, il faut assurer un suivi quotidien en fonction du volume de contenus: quelques minutes matin, midi et soir par exemple. Une petite astuce? #2. Vous avez l’habitude de vous lancer dans la rédaction au fil de la plume? Pourquoi passer par un gabarit éditorial?

La recette d’un bon fil de fer: Le contexte (client, cibles, volumes, média)Le sujet: prenez le temps de répondre aux questions des 5W. . #3. Règle des 5 W, AIDA, pyramide inversée: on finirait par connaître les règles de rédaction web par coeur, n’est-ce pas? N’oubliez pas d’optimiser la lisibilité grâce à la mise en forme: utilisez les mots en gras pour souligner les points ou expression clés de votre développement. Related. Check-list du rédacteur web avant publication. Ce billet a été lu 266 fois. À votre tour? Sur la forme et sur le fond, faisons le tour de quelques questions que peut se poser le rédacteur web avant de publier son article.

Vous avez rédigé le texte de votre article de blog. Vous allez presser le bouton «Publier»… Stop! Concision Mon texte est-il assez concis? Les lecteurs lisent plus lentement sur écran que sur papier. Tous les mots sont-ils utiles? Est-il possible de remplacer des mots, des expressions ou des phrases par un équivalent plus court? Mes phrases sont-elles assez courtes?

Essayez de faire des phrases de taille raisonnable, ni trop courtes ni trop longues. Ai-je écrit les nombres en chiffres? Ils apparaîtront plus lisiblement et seront plus rapides à lire. Clarté Le vocabulaire est-il adapté au public cible? Utilisez un vocabulaire compréhensible pour votre public. Le raisonnement est-il limpide? Chacun de vos paragraphes développe-t-il une idée suivie d’un exemple, d’une référence ou d’une explication? Précision Stucturation. L'intérêt d'un score de lisibilité pour vos articles. Ecrire des articles d’excellente qualité n’a jamais été aussi important. Un contenu pertinent est une chose. Un contenu adapté aux lecteurs, tout particulièrement dans le langage utilisé, en est une autre. C’est la raison pour laquelle, lorsque nous écrivons pour le web, nous avons à coeur de soigner la tonalité, et surtout la forme. Car après tout, la lecture sur écran n’est pas la même que sur papier… On s’accordera sur les quelques bonnes pratiques suivantes, largement usitées.

Un texte aéré, avec des paragraphes qui n’excèdent pas 6 lignes et un espace suffisant entre chaque ligne ;Privilégier des phrases courtes et des mots simples ou courts ;Utiliser un langage que le lecteur comprend, avec son jargon si besoin. Jusque-là, rien de neuf sous le soleil direz-vous. Outre-atlantique, il existe une matrice qui détermine la facilité de lecture d’un texte.

Lorsque l’on lit, les yeux et l’esprit se concentrent sur une succession d’étapes sur la page. Les couleurs sur le web. Ce billet a été lu 1875 fois. À votre tour? Rouge carmin et bleu ciel, jaune poussin et vert pistache, autant de couleurs différentes. Sont-elles toutes adaptées au web ? Mise au point.

Un projet web ne s’articule pas juste autour de l’architecture de contenu. Tout est lié. Interface graphique, ergonomie, choix sémiologique et évidemment : couleurs. Retour aux bases : des couleurs « soustractives » Votre site internet est avant tout un dispositif visible au travers d’un conducteur : l’écran. Lorsque l’on parle de 8, 32 ou 64 bits, c’est qu’il y a donc autant de couches successives d’information de couleur.

Unités d’informations donc, les couleurs peuvent numériquement se quantifier. 255, 0, 0 : du rouge0, 255, 0 : du vert0, 0, 255 : du bleu0, 0, 0 : du noir255, 255, 255 : du blanc Sur Wikipedia, vous obtiendrez une liste de ces couleurs. Les couleurs sur le web : #ffffff Voilà déjà pour l’explication de base sur les couleurs. A propos de Benoît Hautot Sur le sujet, avez-vous lu... Fast Feed Nation – Internet souffre d’obésité. Étiquettes : conseil éditorial, expérience utilisateur, principes rédactionnels Mon feed Internet est devenu un Fast Food. Contenus réchauffés, vite partagés et encore plus vite oubliés. Chaque article doit donc être votre création.

Avant d’écrire un article pour le Web on m’a souvent conseillé de me demander quelle en serait la valeur ajoutée. Je pense que l’auteur doit en faire partie. Cela par son point de vue, sa réflexion et aussi son identité, son style, sa plume quoi. Ces trois points devraient être les premières sources de valeur ajoutée. L’appétit vient en mangeant Si votre lecteur aime la tournure de ce qu’il scanne, il finira bien par vous lire. À mon sens, voilà ce qu’il manque sur le Web : des auteurs qui rédigent comme ils sont.

Concrètement, voici 3 questions à vous poser avant de penser à écrire votre article: Quel est mon point de vue sur la question ? Quand l’appétit va à tout va Hubspot a chiffré le taux de clics sur les articles les plus retweetés du Web. Bref. Rédaction web : 7 idées reçues décryptées. « Content is king », le contenu est roi. Cette prophétie de Bill Gates, tant de fois répétée comme un mantra par les communicants en tout genre, sonne aujourd’hui comme un lieu commun. Pourtant, la réalité du terrain reste profondément différente et le rédactionnel est encore trop souvent considéré comme le parent pauvre des sites internet. En tant que rédactrice web, je ne compte plus les fois où j’ai entendu en réunion client « le stagiaire peut le faire », « tout le monde sait écrire » ou « je préfère investir dans le design d’un site ».

D’autres réflexions telles que « les gens ne lisent pas sur le net » ou « il faut forcément écrire court pour le web » prouvent que certains préjugés ont la vie dure. Illustrations à travers 7 exemples d’idées reçues décryptées. Idée reçue N°1 : J’ai préféré mettre la plus grosse partie de mon budget dans la création de mon site plutôt que dans le rédactionnel Idée reçue N°2 : Le stagiaire pourra s’en occuper Idée reçue N°3 : Tout le monde sait écrire. Ecrire pour le web, les internautes et le referencement naturel. Dessine-moi un arbre, ou comment faire un plan de site. Étiquettes : gestion de projet, webdesign Arborescence, plan du site, structure de l’information, … une des premières étapes de la construction ou la refonte d’un site Internet consiste à ranger, structurer, hiérarchiser l’information. Comment? L’arborescence permet de représenter les différentes informations que comportera le site, sous la forme d’un schéma.

Ce schéma en arbre présente les différentes pages qui composent le site de manière structurée et hiérarchique, voire relationnelle. L’arborescence permet donc de formaliser logiquement et structurellement le périmètre fonctionnel et informationnel du site et de bien cerner et distinguer les contenus de chaque rubrique du site. L’arborescence combine la représentation structurale de l’arborescence avec la description textuelle des contenus. Macro ou micro arborescence? On distingue 2 types d’arborescences ou plans de site: 5 conseils pour une bonne arborescence de site. 3 outils pour trouver la source d'une image. Pour illustrer un article avec une photo, plusieurs options sont possibles. Une recherche sur Google Images permet de découvrir de nombreuses illustrations. Mais le droit d’auteur relatif aux photographies ne doit pas être oublié ! Si les droits applicables à une image ne sont pas forcément apposés à côté de celle-ci, il existe des outils performants pour vérifier la provenance des images.

Ces services permettent de trouver les sources des photographies et donc de mieux comprendre les restrictions d’usage des images trouvées ici et là sur Internet. Dans tous les cas, méfiez-vous des images trop « parfaites » : généralement issues de banques d’images, leur utilisation est rarement gratuite ! TinEye, le moteur de recherche d’images inversé Le principe de TinEye est assez simple : il permet de rechercher sur le web des images similaires à une photographie en votre possession. Vérifier les données EXIF d’une photographie Google Images et la recherche des photographies. MAIS AU FAIT, QU’APPELLE-T-ON CONTENU ? | Scribécom. Production de contenu, du contenu web, des contenus, contenu de marque (brand content), contenu de site… Avec ses divers aspects, le terme "contenu" est devenu une grosse patate chaude que l’on met à toutes les sauces.

Or, ce sac qui ressemble à un fourre-tout "contient" plusieurs définitions. Un contenu : c’est ce que contient quelque chose, ce que l’on trouve à l’intérieur. Petit rappel Il existe deux grandes familles : - d’une part les contenus physiques, matériels. Par exemple, le bric-à-brac qui s’agglutine dans un sac à main… ou encore les ingrédients alimentaires d’un produit fini, d’une recette ; - de l’autre, les éléments virtuels, immatériels, appelés aussi intellectuels. Régulièrement sont confondus le "contenu" et le "moyen", c’est-à-dire la réflexion, le sens du message et le transmetteur. Sur le plan numérique, et particulièrement sur Internet, il s’agit de tout élément que l’on peut lire, entendre, voir (séparément ou ensemble).

Remplissage Information +Anne Ropion Like this: Rédacteur Web, un métier polyvalent à part entière. Étiquettes : conseil éditorial, principes fonctionnels, principes rédactionnels Rédacteur Web, ce n’est pas qu’écrire sur le Web. Retour sur une profession polyvalente qui ne cesse de se diversifier et d’évoluer depuis quelques années. Un métier à part entière Un bon rédacteur Web se doit d’être avant tout créatif et original. Curiosité, ouverture d’esprit et culture générale sont des qualités indispensables pour exercer cette profession rigoureuse, mais accessible à tous.

Il va sans dire qu’une maîtrise convenable de la langue écrite (grammaire, orthographe, vocabulaire et syntaxe) sont des compétences primordiales dans l’exercice du métier. La rédaction Web est à la fois précise, simple et concise. Différents créneaux Dans le milieu de l’écriture Web, on peut distinguer trois fonctions distinctes, mais reliées entre elles: Vous vous en doutez, les meilleurs rédacteurs Web (high level) maîtrisent ces trois compétences. A la croisée du journalisme et de la publicité Les étapes de rédaction.

L'enjeu d'une stratégie de contenu Web optimisée ! Nous allons voir dans cet article comment développer une stratégie de contenu web de manière efficace. Nous répondrons à des questions telles que : Pourquoi le contenu sur internet est-il si important? Pour qui écrire ces contenus? Pour les internautes ou pour les robots des moteurs de recherche? Enfin nous verrons quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place pour l’écriture web. Avant toute chose, il est important d’assimiler une règle importante : sur le web, le contenu est roi! Sachez-le, cela n’est pas près de changer… Vous pouvez comparer votre site sans contenu à une coquille complètement vide. Il est donc totalement vide de sens de créer un site e-commerce sans stratégie de contenu derrière. 1.

Le contenu que vous allez rédiger sert à de nombreuses choses même si vous ne vous en rendez pas réellement compte. Tout d’abord, il sert évidemment à promouvoir vos produits ou vos services. 2. Qu’attendons nous des internautes ? 3. Optimisez votre contenu pour Google Conclusion. Le langage simple au service du SEO. Le langage simple au service du SEO Ce billet a été lu 2129 fois. À votre tour? Un langage simple permet de comprendre et entendre du premier coup une unité d’information. Un must sur Internet, média de la demande. Explications. En anglais, on parle de « plain language » lorsqu’on veut évoquer un langage simple.

En d’autres termes, l’internaute doit pouvoir : trouver ce dont il a besoin ;comprendre ce qu’il trouve ;utiliser ce qu’il trouve pour aller à la rencontre de ces besoins. L’enjeu est majeur car nul n’a envie de perdre son temps sur le Web à traduire les différentes difficultés que peut présenter un texte. Un service-client C’est une question de gain d’énergie. Pour les professionnels, adopter une forme simple et claire pour la communication sur le Web est directement porteur d’économie matérielle. Conseils pratiques Il n’y a pas de recette miracle, ni de techniques vraiment définies. Liens rapides A propos de Muriel Vandermeulen Sur le sujet, avez-vous lu...