background preloader

MOOCs

Facebook Twitter

La révolution MOOC | Un site utilisant Blogs Blog.educpros.fr. Intégration de plateformes de cours en ligne dans les cursus : la taille critique atteinte par endroits Depuis quelques billets, je vous parle de digitalisation au sein de mon établissement d’exercice. Nous menons à Cergy des expérimentations avec Datacamp, où nos étudiants se sont inscrits à une plateforme de cours complets, assez riche, qui permet de se former à différentes techniques dans des langages de programmation comme R ou Python. En parallèle, j’ai exploré un peu l’offre de Coursera Campus à l’occasion de la réflexion sur le confinement, qui permet d’avoir accès, pour des sommes équivalentes, à des offres de cours dans des disciplines variées.

En d’autres termes, comme je le disais l’autre fois, ces plateformes permettent plus ou moins, enfin, de tenir la promesse initiale des MOOC. La question est : à quel prix ? Continue reading Pourquoi l’on ne peut pas « cartographier » l’esprit des apprenants grâce aux learning analytics Continue reading Continue reading Continue reading. Un MOOC pour apprendre à faire... des MOOC ! Après des mois de travail acharné, je lance avec quelques collègues « Monter un MOOC de A à Z » sur France Université Numérique. Un MOOC pour apprendre à faire des MOOC. Je n'étais pas particulièrement enthousiaste à l'origine du projet, car l'investissement est somme toute conséquent pour un public relativement restreint ; mais la montée en puissance du phénomène en France, en particulier dans le monde de l'entreprise, m'a convaincu qu'il y avait peut-être un intérêt au projet, tout compte fait.

Retour sur le fonctionnement et l'intérêt de la formation. Programme pédagogique Le cours est divisé en cinq semaines, qui correspondent peu ou prou aux différentes étapes de la conception d'un MOOC. Troisième semaine du MOOC, les ressources pédagogiques. Pas besoin de studio pour faire un bon MOOC Au cours de ce MOOC, très peu a été investi dans la qualité technique des vidéos. Tout le monde peut faire un MOOC Un marché occupé par les PME Un risque financier réduit. Retour sur la conception du MOOc « Paroles de FLE » - Innovation Pédagogique. Bonjour Christelle, vous avez conçu et animé le MOOC « Paroles de FLE » à l’automne dernier. Pouvez-vous nous dire qui vous êtes ? Je suis enseignante de français langue étrangère à l’IRFFLE et actuellement en thèse de doctorat en didactique des langues et cultures à l’INALCO où j’ai fait tout mon parcours de formation.

Le projet de MOOC « Paroles de FLE » est un projet expérimental de l’Université de Nantes qui a été mis en place en novembre 2015. Ce projet a été développé à l’aide du SPIN (Service de Production et d’Innovation Pédagogique), Damien Aubert, notre spécialiste local en MOOC, le SUP (Service Universitaire de Pédagogie) et deux conseillers scientifiques. Pourquoi ce projet de MOOC en français langue étrangère (FLE) ? Ce qui m’a motivée pour me lancer dans un tel projet, c’était de comprendre comment les MOOC pouvaient servir l’enseignement/apprentissage des langues. Pourquoi avoir choisi cette méthode , le MOOC ? Le choix du modèle MOOC était un peu un défi. Côté étudiant. Livre blanc MOOC Design UNOW. 256141 les mooc revolution ou desillusion rapport de lucien rapp institut de l entreprise septembre 2014 original.

MOOC de langues : le contexte. Les langues représentent sans doute le principal marché de l’apprentissage en ligne. Des dizaines de millions de personnes se forment déjà via des sites comme Busuu ou Livemocha. Nous avons vu il y a quelques mois que les MOOC de langues étaient relativement inexistants, bien que le format soit tout à fait adapté à cette discipline. Pour expliquer ce phénomène, il faut analyser le marché actuel, dans une large mesure saturé par des acteurs établis de longue date. Je vous propose un rapide tour d’horizon des entreprises qui dominent l’apprentissage des langues en ligne. Les éditeurs de logiciels sont les premiers venus sur le marché de l’apprentissage des langues assisté par ordinateur. Dès les années 1990 les premiers logiciels apparaissent. Historiquement, Rosetta Stone représente l’un des premiers acteurs du domaine. Tell Me More fait également partie des principaux éditeurs de logiciels de langues, il comptabiliserait plus de sept millions d’utilisateurs.

Sticef 2012 cisel 13rp. Best of Moocs | Le meilleur des cours en ligne. Epal2015 mangenot. Cours en ligne : après la révolution "MOOC", l'évolution "SPOC" ? Alors que les MOOC sont en plein développement en France depuis quelques semaines, plusieurs universités américaines, parmi lesquelles Harvard et Berkeley, expérimentent d'ores et déjà une nouvelle forme d'enseignement "hybride", avec des cours en ligne soumis à un processus de sélection et destinés à un nombre restreint de participants.

Les Etats-Unis vont-ils avoir en permanence une longueur d'avance sur la France dans la révolution pédagogique numérique désormais bien engagée ? Les MOOC ("Massive Open Online Courses") sont enfin en plein développement dans les établissements d'enseignement supérieur français... quelques années après le coup d'envoi donné par les plus grandes universités américaines !

Sauf que, près d'un an après leur arrivée dans l'Hexagone, tout n'est pas parfait concernant ces cours en ligne ouverts et massifs, suscitant des réactions plus ou moins mitigées et des critiques appuyées par nombre d'observateurs. Le MOOC pour (se) former à distance en didactique des langues: Labo Savoirs, Textes, Langage UMR8163. Journées d'études "Le MOOC pour (se) former à distance en didactique des langues.Méthodologies – pratiques de formation – construction de compétences" Le 3 et 4 avril, à la maison de la recherche de Lille 3.En partenariat avec l’AUF et l’OIF.

Conférenciers invitésCharlotte Dejean, université Grenoble-AlpesElke Nissen, université Grenoble-AlpesNicolas Roland, Université Libre de Bruxelles Descriptif : L’essor de la formation à distance et son appui important sur les TICE depuis quelques années sont de nature à renouveler les réflexions dans le domaine de la didactique des langues (Cisel, 2013). Par l’effet de masse qu’ils génèrent, les MOOC (Massive Open Online Course) ou, en français, CLOM (Cours en Ligne Ouverts et Massifs) offrent ainsi une entrée particulièrement intéressante en didactique des langues, que ce soit en complément de formation initiale ou en formation continue d’enseignants.

. · Comment adapter les dispositifs aux besoins de publics nécessairement hétérogènes ? L’abandon en formation à distance. 1Depuis le déploiement des dispositifs de formation ouverts à distance (FOAD), un constat récurrent est établi par les chercheurs : l’abandon. Abandon volontaire pour les uns qui cherchent par cette modalité à obtenir des ressources ou tout simplement découvrir de nouvelles pratiques pédagogiques, ou involontaire pour d’autres qui n’ont pu persévérer jusqu’à l’aboutissement de leur projet.

Cet abandon se traduit par un taux de réussite très souvent inférieur à celui obtenu par les étudiants suivant un cours identique en présence. Cette question de la persévérance (c’est-à-dire de l’absence d’abandon, Barbier et al., 2006) a été étudiée par de nombreux auteurs (Desmarais, 2000 ; Sauvé et al., 2007) montrant l’importance de la coopération, de la qualité du tutorat, ainsi que des facteurs individuels présents chez les étudiants. La motivation 1 Le Petit Robert, en ligne, www.lerobert.com, consulté le 25 mai 2013 4Étymologiquement, « motiver » est dérivé de motif.

La dimension socioaffective. MOOC : hypothèses sur l’engouement pour un objet mal identifié. 1Plusieurs articles courts dans DMS (Charlier, 2014 ; Depover, 2014 ; Guillemet, 2014), un article de Sir John Daniel (2012), un autre de Pierre Mœglin (2014), une chronique de Bruillard et Cisel (2012) dans la revue Sticef ont déjà jeté une certaine lumière, d’un point de vue francophone, sur le phénomène (ou « l’épiphénomène », selon Mœglin) des MOOC.

Il s’agit ici, après une discussion sur ce qui a déjà été écrit sur le sujet, de s’interroger sur l’engouement indéniable que les MOOC ont suscité et continuent apparemment de susciter dans l’enseignement supérieur français, alors qu’on assisterait plutôt à un reflux du côté américain. 2Nous nous positionnons surtout au niveau « micro » de la pédagogie, mais ne nous interdisons pas de croiser ce niveau avec la question plus « méso » du modèle financier ou plus largement de la probabilité que tel ou tel type de MOOC puisse perdurer sur le moyen terme. Caractéristiques essentielles des MOOC cMOOC, xMOOC et théories pédagogiques. Les rôles endossés par les apprenants les plus actifs dans un forum de MOOC : le cas d’ItyPA 2. 1Depuis une dizaine d’années, de nombreux chercheurs en sciences de l’éducation (Soubrié, 2008 ; Garrot-Lavoué et al., 2009) s’intéressent au tutorat dans les formations à distance.

Ils s’accordent sur le fait que les rôles endossés par les tuteurs sont nécessaires au maintien de la motivation et améliorent les résultats des apprenants en ligne. Or, dans les MOOC, parce qu’ils sont ouverts massivement, ces rôles sont particulièrement difficiles à mettre en œuvre et à financer (Moeglin, 2014 ; Mangenot, 2014). 2Par ailleurs, les premières observations faites sur les forums de MOOC (Bruillard, 2014 ; Stephens-Martinez et al., 2014 ; Onah et al., 2014) montrent que l’on est confronté au phénomène classique de l’asymétrie de participation. Huang et al. (2014) relèvent que les participants très actifs sont souvent des habitués des MOOC. Ils ont la particularité d’en suivre plusieurs souvent simultanément et d’obtenir, en général, de meilleurs résultats que les autres. et al. Grosse colère ! Introduction. L’expression « web 2.0 » se réfère à une nouvelle génération de développement sur le web et de « web design » et fut inventée par Darcy Di Nucci en 1999.

Tim O’Reilly lia cette appellation, en 2004, à l’idée de changements cumulatifs dans le développement du web ainsi qu’aux nouveaux usages sur la toile, mis en place par les utilisateurs finaux. Ce « 2.0 » s’émancipe du web et de la technique pour évoluer vers un concept 2.0 dont l’influence se ressent dans l’ensemble des domaines de l’activité sociale. Ces nouveaux usages induisent de nouveaux comportements au niveau individuel, mais surtout collectif. Le « web 2.0 » qualifié aussi de web contributif exprime le passage d’une communication verticale propre aux médias traditionnels, à une communication horizontale ou « many to many ». C’est l’exemple de la création et mise en place de réseaux d’experts, traité par Camille Alloing et Nicolas Moinet, qui expliquent l’arrivée d’une expertise 2.0. L’usage de « capsules post MOOC » et des podcasts à l’Université d’Abomey-Calavi. 1Les MOOC constituent une innovation pédagogique et technique, voire une révolution numérique pour nos universités (Daniel, 2012).

L’Afrique n’est pas, pour le moment, reconnue, même si l’Agence de la Francophonie encourage plusieurs initiatives, comme une place de production et de management des MOOC. Plusieurs facteurs peuvent être évoqués pour cette situation. Des facteurs économiques et des facteurs institutionnels. 2Au niveau économique, il s’agit notamment des difficultés de financement, de la fracture numérique et énergétique. En effet, la production et la mise en œuvre des MOOC exigent d’importants moyens financiers, des équipements techniques adéquats, un haut débit Internet et une énergie électrique stable.

Les pays d’Afrique de l’Ouest affichent des taux d’utilisation d’Internet de moins de 5 % (Internet World Stats, 2014). 1 UEMOA désigne l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, c’est-à-dire l’espace formé par les (...) MOOC : objet de recherche en éducation Tableau 3. Les utilisateurs des MOOC : quel regard ? 1Les discours les plus visibles sur les MOOC, qu’ils soient zélateurs ou critiques, sont produits par ceux qui sont en charge des formations.

Comme l’a regretté Patrick Guillemet dans sa contribution (Panoramique MOOC. Premières réflexions), il y a encore un manque criant d’informations quant aux conditions concrètes dans lesquelles les apprenants participent aux formations, et dans la manière dont ils arrivent à concilier le travail, les études et la vie familiale. Cette lacune commence à être partiellement comblée, par des témoignages d’apprenants, des discussions dans des forums, mais aussi des recherches menées auprès de différents participants. Ainsi, une série d’entretiens a été conduite par Isabelle Quentin et Mehdi Khaneboubi. 2D’abord qui sont-ils ? Bien évidemment, cela dépend des MOOC. 3La première, c’est une inscription facile, quelques clics et le tour est joué. 4Ensuite, cela permet, à peu de frais, de faire partie d’une innovation en plein essor. MOOC : en attendant l’innovation. 1Depuis 2012, le débat public sur les questions d’éducation dans le supérieur a été capté par un buzz phénoménal qui a fini par persuader tous les décideurs et le public qu’une innovation radicale bouleversait le paysage éducatif mondial, les MOOC, c’est-à-dire ces enseignements en ligne offerts par des sociétés privées issues d’universités réputées comme Stanford ( Coursera et Udacity) capables d’attirer 150000 étudiants (le cours de S.

Thrun fondateur de Udacity). Il fallait donc suivre, rattraper notre retard, comme toujours et dès lors copier en Europe ce qui existait aux USA sous peine de vie ou de mort. Mais voilà que, comme toujours dans les buzz qui vendent l’innovation avant de l’avoir créée, tout se retourne et les études, notamment celles de Penn University, se diffusent qui montrent les taux d’abandon très élevés (4 % des inscrits vont au bout en moyenne) et qui montrent même que les étudiants retiennent moins bien qu’en présentiel.

MOOC : les conditions de la réussite. 1« MOOCs are a lousy product », ou dans la langue de Molière, « Les MOOC sont un mauvais produit ». C’est en ces termes peu flatteurs qu’en parlait il y a un an Sebastian Thrun (Schuman, 2013). Une affirmation qui en a surpris beaucoup, quand l’on sait qu’il est l’un des fondateurs du mouvement MOOC, et que son cours d’intelligence artificielle, premier du genre, a attiré près de 160.000 personnes (Cisel & Bruillard 2012). Affirmation d’autant plus surprenante qu’il a lancé en 2012 Udacity, une plate-forme de cours en ligne en plein essor.

Ce revirement était selon lui justifié par les taux d’échec élevés observés à l’un des MOOC de Udacity, pour un public composé en majorité d’étudiants en difficulté. 2Tout le monde s’accorde là-dessus, le succès d’un MOOC, idéalement, devrait être mesuré à l’aune de ce qui a été appris, compris, intériorisé. 4Avant de poursuivre sur les conditions de la réussite, commençons par enfoncer une porte ouverte. Quels modèles économiques et pédagogiques pour les MOOC ? 1En matière de formation à distance, le modèle économique le plus souvent retenu est celui des économies d’échelles.

Exprimé simplement, il s’agit de réduire les coûts par étudiant en tirant parti du fait que, dans une formation à distance les coûts fixes sont habituellement élevés alors que les coûts variables sont généralement réduits. En fonction de cette structure de coûts, il est possible de réduire les coûts fixes par étudiant en répartissant ceux-ci entre un grand nombre d’étudiants, ce qui justifie l’ambition affichée par ce type de formation de viser le grand nombre pour offrir aux apprenants une formation à prix réduit.

À ce propos, John Daniel vante les mérites des méga-universités c’est-à-dire des universités qui comptent plus de 100 000 étudiants en les présentant comme une voie d’avenir pour l’université de demain, du moins pour les pays en développement. 4Pour ce qui est des coûts variables, tout dépend du modèle pédagogique que l’on a choisi d’implanter. DE LA MOTIVATION À LA FORMATION - Sous la direction de Philippe Carré. EF 42 1 022 BOUDJAOUI. Compétences et formation à distance : des prescriptions du dispositif aux attitudes des étudiants. Albero PUF 2010 Texte auteur non modifiA par A diteur. MOOC et apprentissage des langues en ligne, une révolution ? Apprendre les langues grâce aux MOOCs: une sélection de cours en ligne.

MOOCs

MOOC. Annuaire des mooc francophones. FUN - Monter un MOOC de A à Z. FUN - L’innovation pédagogique dont vous êtes le héros. FUN - Cours de français langue étrangère A2. Les cours en Ligne ouverts et massifs (MOOCs) ont le vent en poupe - SenCampus. MOOC et enseignement à distance : quelles différences ?

128463f. Canada-Comparing_Institutional_MOOC_strategies. Le MOOC est-il vraiment l’avenir de l’université ? Se former en ligne avec les MOOCs. 256141 les mooc revolution ou desillusion rapport de lucien rapp institut de l entreprise septembre 2014 original. 4eColPedago AD2 18 PLANTEC. Les MOOC : une innovation à analyser. Carolan. SPOC vs MOOC : quelles différences ? | Enseignement à distance | Filières. Les 5 commandements d’un MOOC réussi | Enseignement à distance | Filières. Législation | La manie des MOOC. MOOC pour les nuls : comment ca marche? - Mosaïc Dynamics. MOOC ? Mode d'emploi en 5 questions - Universités. Qu'est-ce qu'un MOOC ? Le tutorat dans les moocs, cela fonctionne ! Trouver son MOOC : 12 plates-formes au banc d’essai - L'Etudiant.