background preloader

A lire

Facebook Twitter

Association Planète Urgence. Millumin 2 beta public. Simone de Beauvoir : la féministe et femme de lettres en 10 citations "bad ass" Si au XXIème siècle les féministes ont pour figure de proue Emma Watson et le mouvement dont elle est l'ambassadrice, "HeforShe" ; l'admirable Malala Yousafzai (qui a reçu le prix Simone de Beauvoir, entre autres) ou l'écrivaine Virginie Despentes du côté français, au XXème siècle, c'est Simone de Beauvoir qui se faisait entendre. Une femme qui n'avait pas peur des mots tranchants et phrases assassines. Un peu comme Simone Vieil, autre grande combattante pour les droits des femmes. Une personnalité avec laquelle elle ne partage pas qu'un prénom, mais aussi le courage, la détermination et à laquelle elle a légué un certain héritage.

La preuve. 1/ "C'est parce qu'il y a un vrai danger, de vrais échecs, une vraie damnation terrestre, que les mots de victoire, de sagesse ou de joie ont un sens" (Pour une morale de l'ambiguïté) Ou la citation où elle démontre que la vie est belle de par ses moments difficiles. (Pour une morale de l'ambiguïté) 3/ "On ne naît pas femme : on le devient" Cigarette : liberté, égalité... culpabilité. Souvenons-nous de cette époque où la cigarette était un symbole... Fumer était à la mode, ça donnait aux hommes un genre viril, séducteur voire dominateur. Envieux qu’ils étaient de ressembler au cowboy à cheval avec son chapeau, son jean et son lasso, l’air sérieux et sûr de lui.

Les femmes aussi ont aimé cette tendance à la fois chic, sensuelle et symbole d’émancipation et de libertés pour elles. Elle n’est pas si lointaine l’époque où l’on fumait avec insouciance. Si vous partagiez le même bureau que votre patron et qu’il se grillait ses trois paquets de Gitane par jour, il ne se préoccupait guère de savoir si vous appréciez ou non l’odeur. Un jour, j’ai réalisé que fumer n’était pas forcément perçu de la même façon en France qu’à l’étranger. Quel contraste quand je fus à Las Vegas ! Comme si fumer à l’intérieur aurait été plus nocif que le plat préparé par la maîtresse de maison ce soir-là ! En 2002, à destination du Sri Lanka, je faisais escale à Ryad (Arabie Saoudite). 2011. Les torches de la Liberté | Toutes ces choses dans l'image. L’actrice américaine Katherine Hepbrun, une cigarette à la main, années 30 Cette expression à la portée aussi concrète que symbolique a été formulée par le père (américain) de la propagande politique et des relations publiques, Edward Bernays.

Alors que son principal client – Lucky Strike – se plaint du mauvais état de ses ventes, Bernays décide de s’adresser à une nouvelle cible, les femmes, à qui l’industrie du tabac ne parle pas. Les torches de la liberté, sa définition on ne peut plus explicite de la cigarette, incarnera d’ailleurs un de ses premiers succès en terme de communication/manipulation des masses. Son idée, convaincre les femmes américaines que fumer est un acte glamour et libérateur.

En 1929, pour mettre en pratique cette idée, Bernays engage des mannequins pour parader dans des défilés très médiatisés. Publicité « Be Happy Go Lucky », 1950 Il est intéressant de noter que Edward Bernays était le neveu de Sigmund Freud. J'aime : J'aime chargement… Les atours féminins des hommes : quelques représentations du masculin-féminin dans le monde grec antique. Notes Pour la méthode et l’approche épistémologique : Sylvie Steinberg, La confusion des sexes. Le travestissement de la Renaissance à la Révolution, Paris, Fayard, 2001 ; Femmes travesties : un « mauvais » genre, Clio. Histoire, Femmes et sociétés, 10, 1999, et, dans une moindre mesure : Cross Dressing and Gender Confusion, dans Greece & Gender, Brit Berggreen et Nanno Marinatos éd., Bergren, Paul Åströms Förlag, 1995, p. 123-177. Nicole Loraux, Les expériences de Tirésias. Le féminin et l’homme grec, Paris, NRF-Gallimard, « Essais », 1989, p. 150. Hésiode, Théogonie, v. 572 et Travaux et Jours, v. 71 ; T.

Nicole Loraux, Ibid., p. 86. Cette tragédie a donné lieu à de nombreux commentaires, notamment ceux de Jean Labarbe, Le personnage de Penthée dans les Bacchantes, dans Mélanges J. Sur Dionysos et le dionysisme : Walter F. Euripide, Bacchantes, v. 39-42 et 47. Ibid., v. 53-54 ; v. 4 ; v. 353. Euripide, Bacch., v. 235-236. Voir Jeanne Roux, Les Bacchantes, II, op. cit., v. 455-456.

Cf. Cf. Une œuvre monumentale en post-it à Jussieu. Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 11/09/2012 à 16H07 Degrüm, un jeune artiste parisien présente une exposition d'un nouveau genre sur les murs de la faculté de Jussieu à Paris, dans le 5e arrondissement. 69 000 notes Post-­it pour une hauteur totale de 98 mètres recouvrent la tour Zamansky du bâtiment pour la métamorphoser en fresque monumentale La fresque de Post-it de Degrüm L'idée lui est sans doute venue de la vague récente des post-it war qui sévissent dans des entreprises plutôt jeunes où les salariés réalisent des motifs avec des petits papiers collants colorés. L'évènement couplé à la rentrée universitaire est une manière agréable et ludique pour accueillir les étudiants à Jussieu. L'exposition de « L’Atrium » propose une vingtaine d’œuvres (peintures et installations). Chacune d’entre elles est une fausse publicité pour un objet réel ou fictif et raconte une fable des temps modernes. Devenez un artiste du post-it - Alohaguik.

Depuis quelques années, des milliers d’images de création à base de post-it sont partagés sur les réseaux sociaux, on appelle cela du « post-it art » ou « pixel art ». Cela va de la création de personnages de jeux vidéo célèbre comme Mario, au recouvrage de maison entière en post-it. Ce phénomène est devenu une guerre pour certaines entreprises qui affiche sur leur grande baie vitrée de gigantesque fresque en post-it, pour qui aura le titre du meilleur collage de post-it. C’est de bonne guerre. Si cela vous donne envie d’en réaliser, je vais vous parler d’un site qui vous aidera certainement à commencer dans le milieu de la création artistique en post-it.

Le site internet postitartcreator.net vous propose de vous aider dans la création d’une maquette de votre dessin en post-it. Pour cela, le site vous propose de choisir entre 7 tailles différentes pour votre projet : 51×38, 76×76, 127×76, 51×76, 102×76, 102×152, 51×51 Sur le même thème Le générateur de QR code Parlons QR code, parlons bien. Xu Bing, Une histoire sans mots ou Le Livre de la Terre 徐冰 地书 : 从点到点 | ZDArt – 中国当代艺术.

Tout d’abord, je voudrais vous dire, chers lecteurs, que je suis désolée de ne pas avoir publié plus tôt mais entre mon emploi, un article scientifique que je devais rendre à mon ancien directeur de recherche et mon apprentissage du cantonais, je n’ai pas eu une seconde pour mes recherches pour ZDArt. Néanmoins en flânant sur le net pour voir quel ouvrage d’art chinois contemporain allait bientôt faire son entrée dans ma bibliothèque, je suis tombée sur un drôle de livre, si intéressant que j’ai eu envie d’en faire un article : Une histoire sans mots de Xu Bing. Couverture de l’édition chinoise广西师范大学出版社Avril 2012© Xu BingSource : Douban Couverture de l’édition françaiseÉditions GrassetNovembre 2013© Xu BingSource : photographie personnelle N.B : La couverture française témoigne d’une certaine maladresse des éditions Grasset qui ont quelque peu « gâché » le concept d’un ouvrage « sans mots ».

Dans ce Livre de la terre, l’artiste chinois contemporain Xu Bing nous narre la journée de M. Rustha Luna Pozzi-Escot. L’artiste Rustha Luna Pozzi-Escot est née à Lima au Pérou en 1973. Elle vit et travaille à Bordeaux. Interrogeant la question de l’identité et du genre, sa démarche artistique est tournée vers la sculpture, la création textile, la photographie et l’installation. Se présentant comme observatrice des codes sociaux, cette artiste cherche à montrer des rapports déjà existant, notamment le rapport masculin/féminin, sans aucune arrière pensée politique. Sa série « Les Femmes Armées » est constituée de 10 photographies de 190cm sur 100cm. Rustha Luna Pozzi-Escot se met en scène dans des représentations archétypales de la femme à travers le monde, réutilisant une iconographie nourrie par une perception occidentale.

Elle incarne ces dix individualités qui semblent ne faire qu’une, se matérialisant dans l’artiste elle-même. « Je me présente comme actrice dans certaines de mes pièces, en m’appropriant des gestes et des clichés qui introduisent le spectateur dans un espace-temps connu. Stéréotypes hommes - femmes : 6 clichés démontés - 30 janvier 2014.

"ABCD". En février 2012, Sciences et Avenir faisait sa une sur les différences entre hommes et femmes. Un sujet plus que jamais d'actualité du fait des récentes polémiques sur l'expérimentation ABCD de l'égalité à l'école. L'occasion de revenir sur un certain nombre de clichés encore trop couramment entendus : 1) "Les femmes ne savent pas lire les cartes routières" Les garçons réussiraient mieux les tests d’aptitudes spatiales (Kimura, 1999 MIT Press, Voyer, Voyer & Bryden, Psychological Bulletin, 1995), et emploieraient des stratégies différentes pour établir un itinéraire (Choi & Silverman, 1996) clament ces deux études.

D’où l’idée que les femmes ne savent pas lire les cartes routières. Et pour expliquer cela, ont été invoquées des explications fumeuses : l’origine remonterait à la préhistoire, les femmes cueillant des plantes (localisation) tandis que les hommes chassaient (navigation spatiale). 2) "Les hommes sont monotâche" 3) "Les femmes sont plus intuitives" LE CORPS DANS L’ŒUVRE. Dossiers pédagogiques – Collections du Musée Parcours REPRÉSENTER LE CORPS Défigurer Fragmenter Hybrider LE CORPS À L'ŒUVRE Le corps en action Traces et empreintes Le trait et la pulsion Un espace du toucher LE CORPS SUPPORT DE L'ŒUVRE Le Body-art Changement d’identités CORPS ET EXPERIENCE DE L'ESPACE-TEMPS Traverser la couleur Éprouver la durée La menace d’effondrement au centre de la perception de l’œuvre L’expérience du labyrinthe Dépasser les limites apparentes de la perception Introduction La représentation du corps est intimement liée à l’art occidental, à tel point que certains critiques n’hésitent pas à soutenir que, même sous sa forme la plus abstraite, la peinture ne serait que représentation du corps.

Les mystères du Verbe qui se fait chair, dogme catholique de l’Incarnation, ayant alimenté pendant des siècles la question de la Figure et de son corrélat, l’infigurable. ReprÉsenter le corps DÉfigurer Pablo Picasso (1881-1973) Jean Dubuffet (1901-1985) Cette œuvre dérange. Fragmenter. Violences dans l’œuvre de Kara Walker. 1 L’exposition fut présentée par la suite au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, au Whitney Mu (...) 2 Museum of Modern Art, Metropolitan Museum, Whitney Museum, Walker Art Center, Art Institute of Chi (...) 1Née en 1968 à Stockton, en Californie, Kara Walker a été propulsée sur le devant de la scène artistique contemporaine américaine dès le début de sa carrière (1994) grâce à ses installations grandeur nature de silhouettes découpées dans du papier noir qui représentent des scènes horrifiques où s’ébattent et se débattent des maîtres et des esclaves.

La progression fulgurante de Walker culmine en 2006-2007, avec sa rétrospective de milieu de carrière (Walker Art Center, Minneapolis1). Walker a été invitée par deux fois à représenter les États-Unis dans le cadre de biennales internationales (Sao Paulo en 2002, Venise en 2007). Elle figure sur la liste des 100 personnes les plus influentes au monde de Times Magazine en 2007. 3 Putain d’enfer. [N.d.l.r. 32 « Je te plais comme ça ? Le menu. Stéréotypes hommes - femmes : 6 clichés démontés- 30 janvier 2014.