background preloader

Ressources fems francophones

Facebook Twitter

Claiming 6 Personal Rights as a Vietnamese, Gender Non-Conforming Femme. Déconstruction/Déstruction des féminités et transféminisme. Incipit Textes parlant plus ou moins de féminité et de féminisme que j'ai aimé :Injonctions contradictoires, contraintes multiples et théorisation incomplèteFem & PouvoirBavardages insignifiantsTrans-féminisme à la française : enjeux & embûches ?

Déconstruction/Déstruction des féminités et transféminisme

Introduction. Tous les articles #fem du blog Choses Aléatoires. L’un des axes de lutte du féminisme consiste à repérer, notamment par la théorisation à partir de l’expérience, les injonctions faites aux femmes dans le régime du patriarcat pour correspondre à de « vraies femmes ».

Tous les articles #fem du blog Choses Aléatoires

De l’apparence physique aux traits de caractère, des aspirations les plus futiles aux plus profondes, ces injonctions sont mises à jour. L’adhésion à ces injonctions encadre, dans le patriarcat, la vie des femmes et crée des catégories entre bonnes et mauvaises, celles dignes d’être respectées et celles dont la vie ne vaut rien. Fempowerment. Koala est une MtoFem. Je suis une femme trans.

Koala est une MtoFem

Je pense que personne ne va venir me faire chier ici (sur mon blog) sur ce point là, que personne ne va venir me dire que je suis pas vraiment femme car j'ai une bite (surtout que moi j'ai une bite de femme, c'est pas pareil). Mais bon je préfère prévenir. Girl On Girl, un documentaire sur les lesbiennes féminines. Jodi Savitz est fem, et fière de l’être.

Girl On Girl, un documentaire sur les lesbiennes féminines

Cette jeune réalisatrice américaine prend pour cible les clichés sur les lesbiennes féminines dans son long-métrage Girl on girl, an original documentary. Son ambition : promouvoir la visibilité de toutes les lesbiennes et lutter contre les stéréotypes dégradants. Jodi a grandi en Floride et a fait son coming out à 14 ans sans se heurter au moindre problème.

C’est avec son déménagement à Evanston pour la fac, que les soucis ont commencé. Face aux critiques et à l’incompréhension de ses camarades de cours, la jeune femme a joué des coudes pendant quatre ans dans le département de gender studies, faisant l’expérience de l’ostracisme. Jodi Savitz BBX : Quelles sont les difficultés spécifiques des lesbiennes jugées « trop féminines » à l’intérieur de la communauté LGBTQI en terme d’acceptation, de relations, de crédibilité, de préjugés sur leur orientation sexuelle ? Jargon fem-iniste. Auteure : Adrienne Graf ouvrage : fanzine Femmes Unite !

Jargon fem-iniste

#2 (Portland, 2007) disponible en VO : ici Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fem. Je ne suis jamais passée par une période tomboy, je n’ai jamais été « une des mecs ». J’avais le look des filles de la Vallée avant même que la Vallée n’arrive au bord du Pacifique [le « look Vallée » fait référence à un style particulier attribué aux filles de la vallée de San Fernando, à Los Angeles, NDT], agrippant mon cartable orné de poneys et d’arcs-en-ciel, faisant tinter les bracelets lestant mes poignets, et faisant la gueule, ENTRE AUTRES, aux garçons de ma classe. J’ai grandi assez vite ─ je me suis débrouillée pour échapper à la fac en participant au mouvement riot grrrl et en vivant ma vie de bébé-gouine ─ mais maintenant, dans le monde adulte, j’ai découvert que certaines personnes se comportaient encore comme des enfants. J’avais en permanence l’impression d’être une grosse plaisanterie.

Ça ne s’est pas arrêté là. Fem & Pouvoir. Je suis pas fan des étiquettes, des petits mots qu’on s’appose sur la peau pour se réduire.

Fem & Pouvoir.

Mais je suis gouine et plutôt féminine. C’est-à-dire que je suis à l’intersection de la lesbophobie et du sexisme. Avec d’autres, on appelle ça la femphobie. Au départ, il y a la silenciation, le refus d’entendre et le refus de croire. Un bruit de grelot… » Femitude. Psychanalyse narcissique & Femitude trans Que ce soit bien clair.

un bruit de grelot… » Femitude

À l’heure actuelle, loin de moi l’idée de me revendiquer fem. Je ne suis pas spécialement à l’aise avec les avatars identitaires, car même si je comprends la pertinence de mettre des mots sur des situations/comportements/statuts, je suis assez frileuse à la course aux (auto-)définitions que cela peut entraîner. Par ailleurs, je n’ai pas non plus l’impression de me retrouver des masses dans les propos/attitudes/approches des quelques personnes se revendiquant fems que je connais ou que j’ai eu l’occasion de rencontrer.

Ceci dit, je suis pourtant obligée de constater deux éléments principaux dans ma construction de moi-même pouvant vaguement faire penser à quelque aspect couramment associé à la femitude. Resources. [infokiosques.net] - La question Fem. Ce texte est paru sous le titre original “The Femme Question” in Carole S.

[infokiosques.net] - La question Fem

Vance (ed.), Pleasure and danger : Exploring Female Sexuality, Boston, Routledge 1984, puis publié à nouveau dans Joan Nestle (ed.) The Persistent Desire, A Femme-Butch Reader, Boston, Alyson Publications, 1992. J’ai trouvé cette traduction dans le livre “Attirances - Lesbiennes butchs lesbiennes fems” sous la direction de C. Lemoine et I. Renard éditions Gaies et Lesbiennes.

Tout va mieux: Belles comme des camions. Vendredi 11 juillet 2014 Belles comme des camions Publié par Julie à 21:41 Envoyer par e-mailBlogThis!

Tout va mieux: Belles comme des camions

Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest 2 commentaires: Charger la suite... Article plus récentArticle plus ancienAccueil. Quatrième génération - Wendy Delorme.