background preloader

Lou07

Facebook Twitter

Fardeau Lou

III : L’individu doit tenir compte de quoi pour être acteur de l. II : Comment l’individu communique t’il les informations ? I: Avec qui communique un acteur de l'organisation. PLAN de synthèse. Thème : DE L'INDIVIDU A L'ACTEUR - stmg. De l’individu à l’acteur..

Thème : DE L'INDIVIDU A L'ACTEUR - stmg

Présentation Michel VIGNOLLES et Fabienne KEROULAS Deux questions de gestion assez simples et pourtant ambitieuses. 1ère question comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Les caractéristiques des individus, leurs relations et leurs modes d’action. La psychologie sociale, analyse des comportements et la socialisation. La relation d'autorité employeur-employé. Notes On notera que, pour Coase, la relation d’autorité intrafirme se traduit par un commandement de l’employeur sur ses employés : l’employeur est celui qui donne des ordres à ses employés.

La relation d'autorité employeur-employé

Herbert Simon, en 1951, reprendra ce point de vue. La culture d’entreprise, épisode 1 / 2. La culture d’entreprise est un thème très à la mode dans le monde des affaires.

La culture d’entreprise, épisode 1 / 2.

Qu’est-ce que la culture d’entreprise ? Pourquoi et comment la renforcer ? C’est ce que nous allons voir dans ce premier épisode de notre série en deux volets. Sentiment d’appartenance - version imprimable. " L'être humain a besoin d'appartenir à un groupe, de s'associer à autrui, de sentir qu 'il est rattaché à un réseau relationnel.

Sentiment d’appartenance - version imprimable

Le sentiment d'appartenance nourrit l'estime de soi sociale (ou valeur que l'on se donne dans un groupe). L'estime de soi sociale se développe lorsque l'élève prend conscience qu'il est important pour son enseignant et pour les autres élèves de sa classe. Orientation Stmg. BTS Banque option A marché des particuliers. BTS Assurance.

Communication interpersonnelle. Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion. L'individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l'organisation par les relations formelles et informelles qu'il établit dans son activité de travail.

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion

Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant non seulement à affirmer son individualité mais également à s'inscrire dans l'action collective. C'est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations. 1. Les différents éléments influençant le comportement de l'individu La personnalité Il s'agit de l'ensemble des caractéristiques spécifiques d'un individu. Les émotions On distingue six émotions de base : la peur, la joie, le dégoût, la colère, la surprise et la tristesse. Qui sommes-nous ? - SMACL Assurances. SG_Q1.pdf. T1C1S1 Les elements qui influencent le comportement individuel.pdf. L'organisation, avant tout une histoire humaine. Toute entreprise, quelle que soit son activité, se doit de mettre en place une organisation.

L'organisation, avant tout une histoire humaine

Cette organisation est, non seulement indissociable de son fonctionnement, mais particulièrement cruciale dans la mesure où elle va déterminer de façon certaine l’avenir de l’entreprise – "l’organisation, c’est aussi le résultat", Jean-Pierre Richard. Une telle certitude peut d’ailleurs apparaître bien audacieuse dans un contexte aussi changeant que celui de l’entreprise et aussi soumis aux aléas de marchés. Organisation. Les émotions au travail: ennemies à combattre ou énergie à exploiter? [Express yourself]Joie, peur, tristesse, colère, surprise, dégoût...

Les émotions au travail: ennemies à combattre ou énergie à exploiter?

Les émotions ont-elles droit de cité dans nos entreprises? Guide des émotions. Schéma de la communication. Sciences économiques et sociales - Des individus aux groupes sociaux. Fiche-séance 2 : Les types de groupes sociaux - deux heures Activité 1 : Etude de document (objectif : distinguer groupes primaires et groupes secondaires) Document 1 Le sociologue américain Charles Horton Cooley a proposé en 1909 dans Social Organisation une distinction très importante entre groupes primaires et groupes secondaires.

sciences économiques et sociales - Des individus aux groupes sociaux

Les groupes primaires, qui sont généralement de petite taille, sontdéfinis comme des groupes de face à face ou dominent les rapports interpersonnels. L'identification des individus au collectif est forte et les rapports de sympathie, decoopération et d'aide mutuelle dominent au sein du groupe ; si l'existence de rapports de compétition au sein du groupen'est pas pour autant entièrement exclue, ces derniers restent toujours emprunts de loyauté, la satisfaction de l'intérêt personnel étant subordonnée à l'intérêt collectif [...] Dictionnaire de sociologie, Jean Etienne et alii, page 135, collection Initial, Hatier , 1995 Questions : Groupes-sociaux-ss.pdf (Objet application/pdf) La culture d’entreprise : facteur de compétitivité ? Ce rôle dépasse le simple objectif de création de richesses.

La culture d’entreprise : facteur de compétitivité ?

Parallèlement, jusqu’à l’émergence des grands groupes industriels au milieu du XXe siècle, et dans la continuité d’une époque dominée par la bourgeoisie commerçante, l’entreprise était animée par un "esprit maison". Celui-ci se résumait en quelques principes simples : le "client roi", l’honnêteté, la ponctualité, le goût de l’effort. Les temps ont changé, l’esprit maison a aujourd’hui évolué en culture d’entreprise, les principes en valeurs. Devenue un sujet d’intérêt et d’analyse, la culture d’entreprise apparaît comme un atout stratégique qui peut être exploité pour accroître les performances économiques. Pour Maurice Thévenet, professeur au CNAM et à l’Essec et auteur du "Que sais-je ? " Des études telles que celle menée au début des années 1990 par John P.

Une culture forte est facteur de compétitivité pour au moins 3 raisons. La culture d’entreprise, épisode 1 / 2. La culture d’entreprise : à quoi ça sert ? Si Carrefour peut être comparé à Auchan, H&M à Zara, ou encore la Macif à la Matmut, ces entreprises sont pourtant différentes et uniques par leur culture, et ce principe s’applique à toutes les organisations quel que soit leur secteur d’activité ou leur taille.

La culture d’entreprise : à quoi ça sert ?

Qu’appelle-t-on culture d’entreprise ? En quoi est-elle si importante ? Eléments de réponse.