background preloader

H1.1 - La Révolution française et l'Empire : une nouvelle conception de la nation

Facebook Twitter

Chronologie Les collections de L'Histoire N°25. Lexique Les collections de L'Histoire N°25. Lelivrescolaire.fr - Voir l'entrée numérique : un panorama des progrès scientifiques au temps des Lumières. L’Habeas Corpus et le Bill of rights, le refus de l’arbitraire royal - Vidéo Histoire. L'Habeas Corpus puis le Bill of Rights apparaissent dans l'histoire anglaise du XVIIe siècle comme deux étapes fondamentales du refus de l'arbitraire royal, en particulier aux yeux des philosophes des Lumières qui vivent en France dans une monarchie absolue.

L’Habeas Corpus et le Bill of rights, le refus de l’arbitraire royal - Vidéo Histoire

Retour avec Manon Bril sur deux textes fondateurs, non seulement de la monarchie britannique mais plus généralement, de l’État de droit et des libertés des citoyens dans le monde. L’Angleterre et la magna carta Jusqu’en 1640, l’Angleterre est régi par la Magna Carta. Cette « grande charte », adoptée en 1215, impose au roi de gouverner avec un parlement composé de deux chambres : celle des lords et celle des communes. Ce parlement a la possibilité de limiter le pouvoir royal, et notamment les augmentations d’impôts. 1679 : l’Habeas Corpus Les Anglais adoptent alors un nouveau régime : le Commonwealth d’Angleterre. Le Bill of Rights ou déclaration des droits. Voltaire et le modèle anglais - Vidéo Histoire. Quand l'esprit le plus brillant des Lumières rencontre la Glorieuse Révolution et la monarchie parlementaire anglaises, cela donne naissance à une œuvre majeure parmi celles des philosophes français du XVIIIe siècle.

Voltaire et le modèle anglais - Vidéo Histoire

Retour avec Manon Bril sur la genèse inattendue puis la parution en 1734 des Lettres philosophiques ou Lettres anglaises de Voltaire, ouvrage qui contient, une quinzaine d'années avant l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, une critique féroce de la France de Louis XV. Quand François-Marie Arouet devient Voltaire. Guerre d’indépendance américaine : Franklin, La Fayette et Louis XVI - Vidéo Histoire. « Le bonheur de l'Amérique est intimement lié au bonheur du monde » : voici ce qu'inspirait à La Fayette la guerre d’Indépendance américaine pour laquelle Benjamin Franklin était venu chercher de l'aide en France et que Louis XVI se résolut à soutenir.

Guerre d’indépendance américaine : Franklin, La Fayette et Louis XVI - Vidéo Histoire

Retour avec Manon Bril sur un improbable trio de la fin du XVIIIe siècle qui donna naissance à deux nations amies : Benjamin Franklin, La Fayette et Louis XVI. 1787, la constitution des Etats-Unis - Vidéo Histoire. Rédigée avec l'active collaboration des « pères fondateurs » des Etats-Unis Benjamin Franklin, Thomas Jefferson et George Washington, elle devait devenir la clef de voûte de la démocratie pour les Américains et un message de liberté puisé à la source des idées des Lumières.

1787, la constitution des Etats-Unis - Vidéo Histoire

Retour avec Manon Bril sur la portée de la Constitution américaine, toujours en vigueur depuis sa création en 1787. Comment se font les lois avant le XVIIIe siècle ? SECONDE : Tensions, mutations et crispations de la société d'ordres. Prendre le temps, prendre le pouvoir: Etats généraux, mai 1789. Le 30 mai 1789, à 6 heures du soir, ceux qui entrent à l’hôtel de la Chancellerie, à Versailles, savent qu’ils s’apprêtent à jouer une partie de l’avenir du royaume.

Prendre le temps, prendre le pouvoir: Etats généraux, mai 1789

Envoyés par le Tiers Etat, le clergé et la noblesse, qui sont alors réunis séparément à l’hôtel des Menus Plaisirs, ces commissaires sont censés débloquer une situation lourde de menaces. Et pourtant, malgré la gravité du moment, le comte d’Antraigues, se lance dans un extravagant point d’histoire : les Etats Généraux de « 1560, 1576, 1588 et 1614 portent le témoignage que la vérification des pouvoirs y fut faite par ordre », affirme-il. Remontant jusqu’à ceux de 1356, il rappelle que, je le cite encore, « dans les deux procès-verbaux de ces Etats, les principales séances furent tenues en trois lieux divers, pour chacun des trois ordres ». Sans vainqueur, les champions se séparent. Depuis le 6 mai, les 1177 députés convoqués par le roi s’opposent frontalement. Cela, les députés des ordres privilégiés le savent parfaitement. 161a173. Le serment du Jeu de paume (20 juin 1789)

Le 20 juin 1789 eut lieu le Serment du Jeu de Paume Le tableau de Jacques Louis David doit alors. Bailly et Mirabeau. Prise de la Bastille. Le monument la Bastille Karambolage. La question : la droite et la gauche - Karambolage - ARTE. Le grand départ du roi. Histoire et analyse d'images et oeuvres. Contexte historique Les bases du nouveau découpage administratif A différentes reprises au XVIIIe siècle, il avait été question de remédier à la multiplicité des chevauchements des anciennes divisions territoriales du royaume.

Histoire et analyse d'images et oeuvres

Mais il n’avait pas été possible d’envisager une réforme qui ne bouleverse pas les institutions.Après la nuit du 4 août 1789 et l’abolition des privilèges particuliers des provinces, deux idées priment : diviser les provinces au particularisme trop affirmé et croissant, et donner la même division territoriale à tous les services publics et à la représentation nationale. Mirabeau fit valoir les inconvénients de cette division artificielle, étant quant à lui partisan de 120 départements sans subdivisions intermédiaires, « pour rapprocher l’administration des hommes et des choses ». En vain. Analyse des images Comment inscrire dans l’espace une nouvelle organisation ? Interprétation. Timothy Tackett - Anatomie de la Terreur : le processus révolutionnaire : 1787-1793.

Fête de la Fédération. Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Pour ou contre la guerre. Tuileries 10 aout. Valmy et republique 1792. Histoire et analyse d'images et oeuvres. Contexte historique Moment capital dans l’histoire de la Révolution française, la journée du 10 août 1792 marque, de fait, la fin de la monarchie et le début de la seconde Révolution.

Histoire et analyse d'images et oeuvres

Trois pouvoirs occupent le devant de la scène au lendemain de la prise des Tuileries : la Commune insurrectionnelle de Paris, désormais dominée par Robespierre ; l’Assemblée législative issue des élections de septembre 1791 ; le Conseil exécutif provisoire, à la tête duquel se trouve Danton, ministre de la Justice, Premier ministre de fait, secondé par Roland à l’Intérieur, Servan à la Guerre, Clavière aux Finances, Lebrun-Tondu aux Affaires étrangères et le savant mathématicien Monge à la Marine. Dans l’attente de l’élection d’une Convention nationale, la Commune de Paris impose sa prééminence, sourdement contestée par l’Assemblée législative et le Conseil exécutif provisoire. Cette « compétition » avec la Commune amène l’Assemblée à radicaliser sa politique. Analyse des images Interprétation Bibliographie.

Proces du roi. 21 janvier 1793 : le roi Louis XVI est guillotiné. Hors de Paris, il faut se défier des exagérations des journaux militants comme l’écrit le Journal de Marseille le 29 janvier.

21 janvier 1793 : le roi Louis XVI est guillotiné

Les réactions demeurent largement méconnues dans tout le pays. A l’étranger, les journaux dénoncent l’événement comme le cite le Courrier de Strasbourg le 2 février à partir d’une gazette allemande. La décision est alors prise de faire entrer Le Pelletier au Panthéon, en même temps qu’il faudrait faire sortir Mirabeau – expulsion qui n’aura lieu qu’en septembre 1794. Il faut entendre Barère réclamer une fraternité qui n’existe déjà plus du tout au sein de la Convention… Il reste difficile d’évaluer les retombées de la journée du 21 janvier. Quelle signification faut-il donc assigner à l’exécution du roi ?

5 septembre 1793, La Convention met la terreur à l'ordre du jour. Karambolage - Guillotine. CRepublicain. Abolition de lesclavage de 1794. Histoire de l'abolition de l'esclavage - 2 - LA LIBERTÉ GÉNÉRALE 1794-1802. Julie Duprat. À l’occasion des commémorations du 10 mai pour le souvenir de l’esclavage et de son abolition et du partenariat de la BnF avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, le carnet L’Histoire à la BnF a proposé à Julie Duprat du carnet Noire Métropole d’aborder le sujet de son choix à la lumière des collections de la BnF.

Julie Duprat

Depuis 2006, le 10 mai, et plus généralement le mois de mai, ont été choisis afin de commémorer l’abolition de l’esclavage. Si ces célébrations se réfèrent à la deuxième abolition de l’esclavage survenue en 1848, il est important de rappeler que la France a aussi connu une première abolition de l’esclavage dès la Révolution française. Plus important encore : alors que l’on s’arrête souvent sur les grandes figures d’abolitionnistes blancs, les récents travaux des historiens soulignent au contraire la part active prise par les Afro-descendants pour impulser ce changement législatif, et ce dès 1789. Jean-Baptiste Belley, ancien esclave et député oublié. 26-27 juillet 1794, Mise en accusation et mort de Robespierre. Madame Roland et l'engagement politique des femmes sous la Révolution. Les salons féminins au XVIIIe siècle Nés au XVIIe siècle, les salons particuliers tenus par des femmes se multiplient au siècle suivant à Paris et l’on compte de plus en plus de grands salons comme ceux de Madame Geoffrin, Madame du Deffand, Julie de l’Espinasse ou Madame Necker.

Madame Roland et l'engagement politique des femmes sous la Révolution

Lieux de sociabilité et de vie intellectuelle, où l’art de la conversation à la française est roi et où s’épanouit la philosophie des Lumières, ces salons réunissent artistes, savants, écrivains. Ils sont pour les femmes cultivées l’occasion de s’exprimer et de débattre avec les hommes de sujets politiques, religieux ou sociaux, à une époque où les philosophes soulèvent la question de la subordination des femmes et où la société s’interroge sur leurs droits naturels. Twitter. Un portrait de Napoléon Bonaparte - Série Nap / 3 min, épisode 1. Vidéo > Le coup d’État de Brumaire (9-10 novembre 1799). 1 : Origines (3 min. 46) Vidéo > Le coup d’État de Brumaire (9-10 novembre 1799). 2 : Déroulement, acteurs (5 min. 18) Quel est le bilan de la campagne d'Égypte ? [QdH#9] Le tableau « Le Sacre de Napoléon » de J L David Karambolag 1. 20 mai 1802 : Napoléon légalise à nouveau l'esclavage.

1802 : la résistance contre le rétablissement de l'esclavage. 1802 : la "guerre de Guadeloupe" L'histoire méconnue de la défaite de Napoléon en Haïti. Vidéo > Un Concordat pour la paix religieuse 1801 (3 min 46) Vidéo et infographie-résumé > Le Code civil (21 mars 1804). 1 : Origines (3 min. 24) À l’école, Au collège, Au lycée Révolution / Consulat / 1er Empire Conçue, réalisée et produite par la Fondation Napoléon, dans une perspective pédagogique, cette vidéo explique les origines de la conception et la réalisation du Code civil sous l’impulsion du Premier Consul Bonaparte. Vidéo et infographie-résumé > Le Code civil (21 mars 1804). 2 : cinq grands principes (5 min. 03) La Grande Armée de Napoléon, tortionnaire ou héroïque ? Sans frontières - Napoléon, les secrets de la campagne de Russie. Tema Napoléon : la chute de l’empereur.

Jean-Clément Martin, professeur émérite, Université Paris-1, Panthéon-Sorbonne.

Un peuple et son roi. Septembre 1792 : de la rumeur au massacre. Le 2 septembre 1792, vers 14 heures, tandis que les cloches des églises de Paris sonnaient le tocsin, une foule considérable rencontra un groupe de prisonniers qu'on transférait à la prison de l'Abbaye, près de Saint-Germain-des-Prés. Presque immédiatement, la foule tomba sur eux et les tua tous. Elle pénétra ensuite dans la prison de l'Abbaye puis dans celle, proche, des Carmes, y exécutant systématiquement les détenus, qu'ils soient prisonniers politiques (nobles, prêtres réfractaires et anciens gardes-suisses) ou criminels de droit commun. Les femmes pendant la Révolution française. Le premier cliché concernant cette période renvoie à une supposée liberté des femmes du XVIIIe siècle que les révolutionnaires auraient cherché à réduire : « Il est courant, voire banal, […] d’affirmer qu’au XVIIIe siècle les femmes étaient libres, pour ne pas dire libérées.

La Révolution française les aurait privées de leurs droits, de leurs acquis et des avancées dont elles pouvaient se prévaloir […]. » Ces femmes indépendantes tiennent des salons où se succèdent savants, artistes, intellectuels et philosophes. Or, elles ne sont pas représentatives de la condition féminine dans son ensemble, constituant plus l’exception que la règle. Le Bozec C., 2019, Les femmes et la Révolution, Paris : Passés Composés.

Cet article est mis en ligne conjointement par Mondes Sociaux et L'Histoire dans le cadre d’un partenariat de co-publication. Émission La fabrique de l'histoire - Les femmes pendant la Révolution. Cinq femmes actrices de la Révolution française. Comment sont-elles intervenues dans le débat public ? Furent-elles "féministes", au sens contemporain du terme ? Peut-on à la fois affirmer que les femmes ont été exclues du processus révolutionnaire, et convoquer des figures féminines très actives pendant cette période ? Elles ont pour nom Louise de Kéralio (1758-1821), Rosalie Jullien (1745-1824), Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt (1762-1817), Pauline Léon (1768-1838), et bien sûr la plus connue, la seule à finir sur l'échafaud, Olympe de Gouges (1748-1793).

La femme a le droit de monter à l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la tribune. (Olympe de Gouges) Une conférence enregistrée en mars 2017. Olympe de Gouges, le courage tous azimuts – Libération. La Révolution dans son siècle – série de podcasts à écouter – France Culture. Histoire de la Révolution française – série de podcasts à écouter – France Culture. Emission "Concordance des temps" La Terreur et sa trace (1794-2018) Emission La Fabrique de l'histoire - Débat - La figure de Robespierre. Anatomie de la Terreur.

La RF dans les arts contemporains