background preloader

Avoir raison avec... Olympe de Gouges – série de podcasts à écouter – France Culture

Avoir raison avec... Olympe de Gouges – série de podcasts à écouter – France Culture
Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois.

https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec/avoir-raison-avec-olympe-de-gouges

Related:  Olympe de Gougesressources à consulter (prof)

« Chère Ijeawele » : pourquoi faut-il (re)lire le manifeste féministe de Chimamanda Ngozi Adichie en 2018 L’année 2017 a été marquée par une importante série de revendications féministes et anti-sexistes à travers le monde. Une voix notamment devrait trouver encore plus d’écho en ce début d’année 2018, de par son universalité et les débats qu’elle suscite : celle de l’écrivaine et commentatrice sociopolitique nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. L’auteure qui sera présente à Paris le 25 janvier lors de la 3ᵉ édition de la Nuit des Idées a en effet particulièrement marqué les débats autour des inégalités de genre ces derniers temps, aussi bien par ses romans que par ses essais. Paru en mars 2017, son dernier ouvrage, Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe est une lettre en réponse à son amie Ijeawele, qui lui demandait conseil afin d’offrir à sa nouvelle-née une éducation féministe. Chimamanda Ngozi Adichie lui (et nous) propose quinze suggestions pour éduquer des filles féministes, qui font de sa lettre un véritable manifeste. Questionner le féminisme Assumer son corps

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne | BNF ESSENTIELS Femme de lettres et femme politique, Olympe de Gouges est considérée comme une pionnière du féminisme. Très investie dans la révolution française, elle rédige en 1791 une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, qu'elle adresse à la reine Marie-Antoinette, en écho à celle de 1789. Elle lutte pour l'émancipation de la femme, pour la reconnaissance de sa place sociale et politique. Elle milite également pour l'abolition de l'esclavage. Proche de Condorcet, elle rejoint les Girondins en 1792. À décréter par l'Assemblée nationale dans ses dernières séances ou dans celle de la prochaine législature. Serment du Jeu de Paume - Jacques-Louis David - Le Serment du Jeu de paume

Olympe de Gouges, pionnière du féminisme (4 émissions de France Culture) Recalée en 2014 au Panthéon, la féministe Olympe de Gouges a fait son entrée à l'Assemblée nationale par le biais de son buste de marbre blanc, en 2016. Petite revanche symbolique : c'est la première statue d'un personnage historique féminin à prendre place au milieu des figures d'hommes et autres allégories. Visonnaire et pionnière du féminisme, Olympe de Gouge a éaloboré La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, premier manifeste à oser revendiquer l’égalité entre les hommes et les femmes, qu’elle rédigea en 1791 Mais comment démêler la légende et l'histoire ? Pour répondre à cette question, nous reçevons Benoîte Groult, journaliste, écrivaine et militante féministe, auteur notamment d’une biographie sur Olympe de Gouges Ainsi soit Olympe de Gouges aux éditions Grasset. En 2014, le nom d'Olympe de Gouges circulait pour une panthéonisation possible. Olympe de Gouges n'a pas été à l'école. Les premières femmes qui ont écrit ont été mises à l'écart.

Les droits de l’homme en question… Deux livres qui s’interrogent sur le devenir contemporain des droits humains. Dans La Loi naturelle et les droits de l’homme, aux Presses universitaires de France, le philosophe Pierre Manent attaque la question sur son versant théorique. Il s’interroge, en philosophe, sur ce que deviennent la loi, le bien et le mal, le normal et l’anormal quand la nature humaine est reléguée au nom du droit. Dans Croire à l’incroyable : un sociologue à la Cour nationale du Droit d’asile le sociologue Smaïn Laacher propose lui une vision très concrète, l’application positive des droits de l’homme en revenant sur son expérience de juge assesseur à la Cour Nationale du Droit d’asile. Pour une ethnographie de l’univers de l’asile. Nous serons en compagnie de Catherine Portevin et de Jean-Marie Durand pour en parler. Pierre Manent - La loi naturelle et les droits de l’homme Cet essai offre une véritable porte d’entrée dans sa pensée. J’ai lu ce livre avec beaucoup d’intérêt une oeuvre dense, puissante.

Chère Olympe! par prof1lyceemonnet15 sur Genially Portrait attribué à Alexandre KucharskiVers 1788 La déclaration des droits de la femmeOlympe de Gouges1791 Genially créé par Marlène ICHER Les lectures linéaires Vers la dissertation Culturez-vous Tout aussi basiques (ou complexes) que soient les exercices proposés, qu'ils soient réalisés en salle info ou en travail à la maison, vous devez penser à prendre des notes pour garder une trace de l'essentiel! Faire connaissance avec l'auteur Découvrir l'oeuvre Vérifier sa maîtrise de l'oeuvre Entrons dans le vif du sujet!!! Et oui... Visionnez cette petite biographie de l'auteur et répondez correctement aux questions de la page suivante! Ecrire siècle en chiffre romainOrigine socialeMariage d'amour ou de raisonNom de son fils (Pierre)Mariage = "tombeau de l'amour"1ères peuvres litt = théâtreDéfense noirs / pauvres / Olympe de Gouges a vécu au ème siècle. Pour compléter! Et mémoriser! Olympe de Gouges, quelques pages de la BD"le Féminisme" d'A.C. Quelle audace! Non sans blague! Article I Article XI Article X

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.

File:A Versailles, à Versailles 5 octobre 1789.jpg Olympe de Gouges : "Je meurs, mon cher fils, victime de mon idolâtrie pour la patrie et pour le peuple" Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois.

Et l’Homme créa ses droits - Ép. 1/4 - Les droits de l'homme Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, 1789 Rousseau, Le contrat social John Locke, Second traité du gouvernement civil (édition GF ) La révolution française, film de Robert Enrico (1989) Les Misérables, film TV de Marcel Bluwal (1972) Pope, Doubt Gang of four, Natural's not in it Aphex Twin, Jynweythek Btoum Roumada John Adams, Fanfares Tromba Lontana Georg Jellinek, La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Émile Boutmy, « La déclaration des droits de l’homme et M. Luc Ferry et Alain Renault Philosophie Politique, IIIe partie, Des droits de l’homme à l’idée républicaine, Paris, PUF 1985 Antoine de Baecque, L ’an 1 des droits de l’homme, Paris, CNRS éd., 1988. Stéphane Rials, Présentation de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Paris, Hachette, 1988 Marcel Gauchet, La Révolution des droits de l’homme, NRF Gallimard, 1989 Lucien Jaume, Les Déclarations des droits de l’homme – 1789-1793-1848-1946, Paris, GF, 1989

Annie Leclerc, philosophe En 1974, avec Parole de femme, le féminisme faisait un pas de côté. Annie Leclerc s’y préoccupait davantage de revaloriser tout ce qui s’attache traditionnellement au féminin, et qui lui semblait précieux non seulement pour les femmes mais pour la société tout entière, que de s’emparer des prérogatives des hommes. Détestant les machos, elle revendiquait certes la liberté d’avoir accès, autant qu’un homme, à tout ce qui compte - la pensée, par exemple : elle est enseignante de philosophie. Mais elle se méfiait des bouffonneries vaines du carriérisme et du pouvoir, auxquelles elle préférait les joies obscures du quotidien. Récemment réédité, ce coup d’éclat d’une femme « entichée de vie » est plus que jamais d’actualité, au moment où le travail suscite des souffrances de plus en plus grandes et où le piège du carriérisme se referme sur les femmes comme sur les hommes. Sa perception des choses est toute différente. Oui, elle a raison. Au contraire, peut-être ? Et pourtant...

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne - Bac 2022 - Parcours « Écrire et combattre pour l'égalité » de Olympe de Gouges La participation active des femmes durant la Révolution, aux côtés de nombreux hommes, est aujourd’hui reconnue.Contre Marat, et surtout contre Robespierre, se dresse Olympe de Gouges. Elle gagne Paris au début des années 1770, commence à écrire et ne s’arrête plus. Roman épistolaire, pièces de théâtre, conte philosophique, lettres, brochures, affiches et sa célèbre Déclaration : elle s’essaie à tous les genres en une écriture engagée, aux allures de fuite en avant, prête à mourir pour ses idées modérées qui la conduiront à la guillotine.La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne reflète dans ses différentes parties la richesse saisissante de l’œuvre d’Olympe de Gouges et porte jusqu’à notre siècle la voix d’une révolutionnaire enthousiaste. Dossier1.

Olympe de Gouges, « celle qui voulut politiquer », par Olivier Blanc (Le Monde diplomatique, novembre 2008) Marie-Olympe de Gouges est une des très rares femmes de l’histoire ancienne a avoir été exécutée pour la publication d’écrits politiques (1). Pourtant cette femme engagée, belle figure humaniste de la fin du XVIIIe siècle, n’a été redécouverte que récemment au titre de précurseur dans l’histoire des idées. Elle demeure en effet une figure d’exception, non seulement pour son engagement politique dans la durée, mais surtout pour ses positions d’avant-garde, courageusement exprimées, sur la condition des Noirs et celle des femmes. Dans les dix années qui ont précédé sa mort, elle a composé une vingtaine de pièces de théâtre portant sur des sujets de société ou d’actualité politique et dont certaines, représentées, ont connu le succès ou l’échec. De Gouges, dont le nom apparaissait sur des affiches de propagande politique, se fit remarquer lors du procès de Louis XVI, où elle s’offrit de défendre le monarque déchu, faisant d’ailleurs connaître son aversion pour la peine de mort (3).

Olympe de Gouges: Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne Les femmes jouent un rôle important pendant la Révolution de 1789. Elles participent aux journées révolutionnaires (comme celle du 5 octobre 1789) et certaines d’entre elles sont des figures influentes (Madame Roland, Claire Lacombe, Théroigne de Méricourt, Madame Necker, Etta Palm d’Aelders, etc.). Cependant, les femmes sont exclues de la participation directe à la vie politique. Olympe de Gouges (1749 – 1793), écrivaine polygraphe, réclame l’égalité politique des femmes et des hommes dans une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (DDFC) qu’elle adresse à la reine, Marie-Antoinette (de 1774 à 1792). Article premier de la DDFCLa Femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. Article premier de la DDHCLes hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. La DDFC est remarquable pour son originalité. Article II.Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de la Femme et de l’Homme. Compléter la Révolution

Related:  Olympe