background preloader

Transversal

Facebook Twitter

Remixons la culture scientifique avec le numérique ! (with image, tweet) · mysciencework. Design Power. Faites vos jus avec l’agent orange Mael Le Mée. Avec son installation interactive et comestible le «Bar à j’USB», le bio-artiste transmédia Mael Le Mée expérimente la communication entre une orange pressée et des fichiers musicaux : une « exfruiltration » juteuse ! Les amateurs de pléonasme et d’expériences de fooding numérique sirupeuses n’ont qu’à bien se tenir ! Avec son Bar à j’USB, l’artiste Mael Le Mée offre une plongée drôlatique dans un univers connecté loufoque où orange pressée et fichiers MP3 s’entrecroisent pour une expérience d’écoute immersive qui a du goût. Bande-annonce mitonnée par Mael Le Mée de sa performance « Bar à j’USB » : Pour mieux accompagner son public dans cette digression tendance cocktail 2.0, Mael Le Mée sait mettre les formes, comme en décembre 2014 au Mucem marseillais, ou en ouverture du festival Electrochoc à Bourgoin, du 14 au 28 mars.

Ce résultat est d’ailleurs étonnant. Le « Bar à j’USB », performance au MuCEM, décembre 2014 (vidéo Hadrien Bels) : La banane à 2 bits d’information. Les bruits de la ville - L'IL DE L'EXTREME. "Ceci n'est pas un bureau" - Découverte du tiers-lieu idéal. Sélection des drones 2015. La réalité virtuelle en six questions. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par William Audureau La Game Developper Conference (GDC) de San Francisco, le plus grand salon professionnel annuel du jeu vidéo, a ouvert ses portes, lundi 2 mars. L'édition 2015 devrait très largement porter sur les casques de réalité virtuelle en tous genres, du Morpheus de Sony à la gamme SteamVR de Valve, en passant par l'inévitable Oculus. C'est peu dire que ces dispositifs sont à la mode : l'industrie des nouvelles technologies ne jure plus que par eux et ce, paradoxalement, alors qu'aucun modèle n'est encore véritablement disponible pour le grand public.

La réalité virtuelle, qu'est-ce que c'est ? C'est l'ensemble des technologies permettant d'immerger complètement l'utilisateur dans un monde fictif (film, jeu vidéo, univers 3D virtuel...). Lire : Réalité virtuelle, réalité augmentée, holographie : quelles différences ? Mais... à quoi ça sert ? Potentiellement, à tout comme à rien. Lire : Ce que la réalité virtuelle peut changer dans les jeux vidéo. Villes intelligentes : jusqu'où le digital peut-il contribuer à la fluidité des transports et à la qualité de vie des habitants | L'Atelier : Accelerating Business. Recherche et création à l’ère numérique « école | média | art | fructidor :: Chalon sur Saône :: ema fructidor.

Rencontre avec Jean-Paul Fourmentraux23 octobre 2014 10h-12h — Nicéphore Citéouvert à tous Qu’est-ce que « créer » dans un contexte interdisciplinaire hybridant arts, sciences et technologies numériques ? Quelles catégories permettent de décrire ce type de création, quels critères permettent d’en évaluer le succès, quelles stratégies permettent de les pérenniser et de les diffuser ? Depuis une dizaine d’années le numérique bouscule les frontières entre des domaines jusque-là relativement cloisonnés : arts plastiques, spectacle vivant et audiovisuel, informatique, robotique et sciences physiques, notamment. La création artistique et la recherche technologique, qui constituaient autrefois des domaines nettement séparés et quasiment imperméables, apparaissent aujourd’hui à ce point intriqués que toute innovation au sein de l’un intéresse (et infléchit) le développement de l’autre.

Biographie. Esprit des labs, où es-tu ? Les réponses de quatre fondateurs. Ils étaient quatre créateurs de labs à dialoguer lors de Made With Fablab, une conférence de Futur en Seine, le 12 juin 2014. Des labs pour l’entreprise, l’éducation ou le grand public ? L’un parlait d’ex­pé­rience de fa­bri­ca­tion nu­mé­rique pour le grand public, l’autre de ter­ri­toire, le troi­sième d’in­no­va­tion et d’en­tre­pre­na­riat… Sé­bas­tien Leroy (Fabmake, Nantes), Gary Cige (l’Usine, Paris), Nicolas Lassabe (Ar­ti­lect Fablab, Tou­louse) et Antony Auffret (Fa­briques du Ponant, Brest) ont au moins une chose en commun : ils sont pas­sion­nés. Leurs ana­lyses du phé­no­mène « labs » sont ce­pen­dant très di­verses et très re­pré­sen­ta­tives des débats qui tra­versent la mou­vance maker. Esprit lab « Un fablab est un lieu ac­ces­sible d’ex­plo­ra­tion fondé sur le droit à l’er­reur. » Antony Auffret, Fa­briques du Ponant « Le Fabmake fonc­tionne comme une salle de fitness de la créa­ti­vité.

. « Avoir un bon fab­ma­na­ger et des ma­chines, c’est im­por­tant. Education et Labs. Un monde sans humains. Babel numérique. [T'as pas 2 balles ?] Des créateurs lancent une ligne de vêtements pour échapper à Big Brother. La chronique « T’as pas 2 balles ? » explore les sites de financement participatif pour vous faire découvrir les projets les plus innovants, originaux ou juste fous. The Affair, une marque de vêtements londonienne, vient de lancer une gamme de produits qui bloquent toutes sortes de signaux électromagnétiques. Un moyen de faire face à une société ultra-surveillée, explique le co-fondateur de la boîte sur Kickstarter, où le projet vient d’être financé avec succès La Unpocket brouille tous les signaux cellulaires. (The Affair/KickStarter) Si la plupart des individus semblent avoir accepté malgré eux de vivre dans un monde constamment sous surveillance, qui sacrifie une partie du droit à la vie privée au profit de la sécurité, il reste quelques réfractaires à cette société orwellienne.

C’est le cas de jeunes Londoniens, qui, avec leur marque The Affair, lancent une gamme de vêtements 100% « furtifs » . « Vous aussi faites un doigt d’honneur à Big Brother » (The Affair/Kickstarter) A Paris, un nouvel espace où « coopérer pour innover » : LeVillagebyCA. Avec Mappiness, vous pouvez cartographier votre bonheur. Microsoft se lance dans les accessoires vestimentaires connectés. L'appareil est vendu à 199 dollars. Microsoft a lancé parallèlement une nouvelle application compatible avec les smartphones fonctionnant avec son système d'exploitation Windows, mais aussi avec les logiciels concurrent iOS (Apple) et Android (Google). Microsoft Health permet de stocker en ligne dans le "cloud" et de combiner les données sur sa forme et sa santé collectées par plusieurs appareils, y compris fabriqués par des concurrents du groupe américain.

Le service inclut une fonction d'analyse baptisée "Intelligence Engine", capable par exemple d'indiquer à l'utilisateur avec quels exercices il a brûlé le plus de calories, ou de comparer combien de temps il a bien dormi par rapport aux périodes où son sommeil a été agité. Microsoft prévoit aussi, si l'utilisateur le désire, de pouvoir partager les données collectées avec un professionnel de santé. RTBF avec Belga. Mi-drone, mi-bracelet, "Nixie" vous suivra partout avec sa caméra. La vidéo de présentation du projet laisse rêveur. "Libérez votre caméra. Imaginez une caméra lancée depuis votre poignet, une caméra qui vous offre de nouvelles perspectives, une caméra qui vous suit, une caméra qui vous libère.

" Nixie n'est pas n'importe quel drone. Il s'agirait de la première caméra portable volante, suffisamment petite pour être portée comme un simple bracelet, et suffisamment autonome pour vous laisser les mains libres. Ses concepteurs annoncent en effet qu'il pourra s'orienter et définir un cadrage sans qu'une intervention de son propriétaire ne soit nécessaire. Une alternative à la caméra GoPro.

Reste à voir si cette idée folle pourra réellement voir le jour. T.M.