background preloader

Livia_groupe2_psy

Facebook Twitter

Livia

Les Comportements. Pas de réponses..... des questions.. Sitographie - Bibliographie - Commentaires. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer.

Une enquête sur les loisirs devant écran (Internet, jeux vidéo et télévision) a été menée auprès de 444 élèves de 3e scolarisés dans l'ensemble des collèges publics et privés d'une grande ville du Nord de la France53(*). En bref, s'il existe bien une cyberaddiction, plus puissante que la dépendance à la télévision, qui commence à prendre des proportions inquiétantes, la solution est connue : il s'agit du contrôle des parents, qui disposent des moyens pour couper la connexion ou pour maîtriser les horaires de navigation. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Accro au jeu vidéo ? Le jeu vidéo est aujourd’hui un loisir qui concerne toutes les tranches de la population. Une enquête montre que 53 % des Français1 jouent régulièrement et 68 % occasionnellement. Qui joue le plus ?

A quel type de jeu ? Pourquoi certaines personnes deviennent-elles addictes ? Qui joue ? Les derniers chiffres1 (octobre 2017) montrent que les plus gros joueurs se situent dans les tranches d’âge : 10-14 (95 %), 15-18 (92 %) et 19-24 (91 %). A quel type de jeu jouent les joueurs ? Dans le classement 2017 des 10 premiers jeux vendus en France toutes plateformes confondues1, on trouve : Les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs (Massively multiplayer online role-playing game- MMORPG) dont « World of Warcraft » (WOW) et les arènes de bataille en ligne multijoueur (Multiplayer online battle arena-MOBA) dont « League of legends » (LOL) sont des jeux présentant potentiellement un caractère addictif. Puis-je être « addict » au jeu vidéo ?

Les caractéristiques de l’addiction au jeu vidéo. Dépendance au smartphone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance ou l'addiction au smartphone est un phénomène qui apparaît entre 2000 et 2010 avec la large diffusion de l'IPhone puis d'autres types de smartphones. Il relève, au moins en partie, de la cyberaddiction (dépendance à Internet) qui peut se développer, notamment dans le cadre du nomadisme numérique, ou révèle souvent d'autres addictions[1].

Il peut ajouter à la dépendance au téléphone et à l'information disponible sur l'Internet une autre dépendance, à certains des réseaux sociaux qui se sont développés grâce à l'internet. Cette nouvelle addiction semble tendre, pour partie au moins, à se substituer à l'addiction à la télévision. §Histoire[modifier | modifier le code] Pour la plupart des gens sondés, le téléphone puis le smartphone sont d'abord un outil qui facilite la vie[8]. §Le cas de l'Asie[modifier | modifier le code] §Constats et enjeux[modifier | modifier le code] §Différences homme-femme[modifier | modifier le code] 1. 2.

Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog. C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici. Bonne lecture ! Selon une évaluation datant du mois d'août 2012, plus de 2,5 milliards de personnes à travers le monde sont connectées à Internet. En 2007, ce chiffre s'élevait à 1,25 milliard. En Belgique (et oui, je suis belge et donc mon travail portait sur les chiffres de ce territoire), on recense à l'heure actuelle plus de 2.892.226 foyers (20.959.000 pour la France en 2013) possédant une liaison au web (contre 2.833.714 en 2011, pour la France, 18.909.000 en 2011).

Vanessa Lalo est psychologue clinicienne chercheuse, spécialisée dans les nouveaux médias numériques. Types de cyberdépendance. L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes. A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique. Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis.

Ils passent en moyenne 38 minutes par session sur Facebook, soit presque deux fois plus que les Américains, selon la société Experian.En France, les dernières études menées établissent à 40 % le pourcentage de Français qui utilisent l'internet mobile, c'est-à-dire depuis leurs smartphones et tablettes*. Chez les jeunes de 15 à 29 ans, ce taux grimpe à 79 % ! Cyberdépendance : la dépendance à l'ordinateur et à Internet, e-sante.fr. La cyberdépendance ou netaholisme désigne une dépendance à l'ordinateur et à Internet. Les jeunes sont les plus susceptibles de tomber dans ce piège (mais de nombreux adultes aussi). Comment savoir si mon enfant est véritablement cyberdépendant ? Quelles sont les solutions ? Comment savoir si mon enfant est cyberdépendant ? Le temps passé devant l'ordinateur témoigne évidemment du niveau de dépendance. Mais plus encore, c'est la rupture sociale qui indique le degré de cyberdépendance.

Questionnaire pour déterminer le degré de cyberdépendance 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. De 0 à 3 réponses positives : petite tendance à devenir cyberdépendant. De 4 à 6 réponses positives : risque de développer une dépendance. De 7 à 10 : forte tendance à devenir dépendant. Initialement publié le 18/02/2008 - 01h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 22/07/2013 - 16h36 Impact médecine, 14 février 2008. Les règles du jeu… Information et Prévention sur l'usage des jeux vidéo à la maison by IFAC CRJE. Des cures de désintox pour les accros d'Internet.

En Californie, un camp propose à tous les cyberdépendants des séjours pour revenir aux joies de l'enfance, loin des connexions et des réseaux. New York À chaque addiction son remède. En Californie, un camp de «digital detox» propose aux cyberdépendants de smartphones, tablettes et ordinateurs de retrouver un peu d'«humanité» pendant quatre jours, en se déconnectant.

Aucun gadget, ni Internet, donc, mais des activités censées les replonger en enfance. Les adultes sont invités à se livrer, par exemple, à des batailles de polochons, à des concours de rire, ou encore à participer à des ateliers de cuisine pieds nus. Une manière pour le moins originale de traiter la dépendance à Internet, classée officiellement en 2009 au rang des désordres de comportement mental outre-Atlantique. «Redevenir humain» Camp Grounded propose déjà des soirées «déconnectées» (sans smartphone) qui font un tabac en Californie. Position du GREA sur l’hyperconnectivité | GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions. Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière.

Les médias électroniques ont intégré le champ des addictions sans substance, appelé aussi «nouvelles addictions» ou «addictions comportementales». Au cours de ces dernières années sont apparues des offres de prévention et de traitement, et des spécialistes ont développé des compétences solides sur la question. C’est notamment le cas en Suisse romande, où se trouvent plusieurs centres spécialisés. Par le positionnement représenté dans ce document, les professionnels des addictions entendent participer à ce débat. Terminologie et définition Le GREA recommande d’utiliser les termes suivants: Hyperconnectivité pour aborder la problématique dans son ensemble.

Compréhension de la problématique Le domaine des médias électroniques est en évolution constante. Sitographie - Bibliographie - Commentaires. Internet-addiction.jpg (JPEG Image, 640 × 400 pixels) Se você é daqueles que até quando estão deitados antes de dormir fica pensando no que está rolando na net e se arrepende por não poder estar online, parabéns.

Você é um viciado em internet! Essa droga da era moderna que deixam entorpecidos crianças, jovens, adultos e anciãos. Fonte: Willtirando. Engraçado que viciado em fazer o bem, viciado em trabalhar e viciado em ser útil ninguém encontra por aí. Por que será? Quem nunca já pensou que em uma drogaria pode-se encontrar certos… “artigos”? Post em parceria com o Bem-Humorado! Você já parou pra pensar em como fica a cabeça dos cães da polícia obrigados a farejar cocaína e outras drogas? Reconozco que esto de internet es un vicio. Tengo pocos, pero este es uno de ellos. Un amigo me hablaba de la nieve, de lo fantástico que es esquiar y yo, que procuro no dejarme atrapar por las malas tentaciones nunca he esquiado; solamente faltaba que me gustase y ya estábamos liados. Pero con internet es distinto.

Es algo en lo que tarde o temprano acabas cayendo y más si estás en el mundo laboral o estudiantil.Pues bien, ahora que soy un viciado me tengo que privar de ello. Si es que no somos nada y mucho menos sin tecnología. P.D. Debbie Woodbury: Are You Mindlessly Addicted to Technology? I have to start out by saying that I love technology. I'm old enough to remember the huge black-and-white televisions and rotary telephones of my youth. Today's gadgets -- smart phones, tablets, MP3 players, computers and flat-screen televisions -- are more useful, productive and a lot more fun. They are also a lot more addictive. Remember the yoga teacher who shot a dirty look at a student who wouldn't stop fiddling with her cellphone in the middle of class? I get the addiction. I take a "stress management yoga" class twice a week and it's lovely.

One day, a young woman came into the class. I didn't want to complain, because I was supposed to be relaxed and blissfully unaware of outside annoyances, but I was losing the fight. Which reminds me of an ancient memory, long before cellphones even existed. One day, we had to go to the law library to do research. Watching her struggle with her addiction was illuminating. When I get too plugged in, I'm going to remember my long-ago colleague. Internet addiction affects over 400 million people globally, study finds. We’ve probably all experienced it at some point – you really have no reason to stay online… but you do so nonetheless. But six percent of the global population actually suffers from internet addiction (IA).

Internet addiction affects over 400 million people, study finds. Addiction is defined as a substance or activity which is initially pleasurable, but the continued use/act of which becomes compulsive and interferes with ordinary life responsibilities, such as work, relationships, or health. Does that sound familiar? If yes, then you just might have a case of internet addiction.

“The IA prevalence rate was more than threefold higher than that of pathological gambling (0.2% to 2.1%), another impulse control disorder”, researchers explain. Upon reading this study, you either be shocked that over 400 million people in the world are addicted to the internet, or be surprised that only six percent are. Journal Reference. If you’re worried you’re losing too much of your life to the internet, there’s good news. A Pennsylvania hospital will be the first in the country to offer inpatient treatment for internet addicts. And it’ll only set you back $14,000! From Fox News: “Treatment facilities have sprung up in recent years, but a psychiatric hospital in central Pennsylvania is now set to become the country’s first facility of its kind to offer an inpatient treatment program for people it diagnoses with severe Internet addiction.The voluntary, 10-day program is set to open on Sept. 9 at the Behavioral Health Services at Bradford Regional Medical Center.

This all comes on the tail-end of a news story out of Japan, where the government is sponsoring “fasting camps” for over 500,00 children to combat their dependence on the internet and gadgets. The Fox News story focuses on 44-year-old Kevin Roberts who, 10 years ago, beat his internet addiction with the help of “therapy and spiritual retreats.”