background preloader

Eugène Delacroix - 28 juillet 1830 La liberté guidant le peuple

Facebook Twitter

26 juillet 1830 - Maudites ordonnances - Herodote.net. Le 26 juillet 1830, le «Moniteur», journal officiel du gouvernement français, publie cinq ordonnances du roi Charles X qui mettent en émoi l'opinion publique, c'est-à-dire les 60.000 bourgeois habilités à voter.

26 juillet 1830 - Maudites ordonnances - Herodote.net

Il s'ensuit trois journées d'émeutes que les auteurs romantiques qualifient de «Trois Glorieuses», au terme desquelles l'héritier des Bourbons devra s'enfuir et laisser le trône à son cousin, le duc d'Orléans, futur Louis-Philippe 1er, qui sera à son tour chassé par une Révolution, dix-huit ans plus tard. Fabienne Manière La Liberté guidant le Peuple Dès 1831, Eugène Delacroix (1798-1863) a tiré un chef-d'oeuvre romantique de la Révolution de 1830 avec cette peinture allégorique : La Liberté guidant le Peuple (1831, musée du Louvre). L'allégorie de la Liberté, sous la forme d'une femme du peuple, entraîne derrière elle toutes les classes sociales, de l'étudiant au gamin des rues.

Royales maladresses Charles X doit principalement sa chute à lui-même. Le génie de la Bastille. La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix. Contexte historique Charles X, et son impopulaire ministre, le prince de Polignac, remettent en cause les acquis de la Révolution.

La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix

L’opposition libérale, par le biais du journal Le National, prépare son remplacement par le duc Louis-Philippe d’Orléans. A la session de la Chambre le 2 mars 1830, Charles X menace de sévir. Les députés, par l’“ adresse des 221 ”, refusent de collaborer. Le roi signe et publie dans Le Moniteur quatre ordonnances tendant à supprimer la liberté de la presse et à modifier la loi électorale. Analyse de l'image Achevé en décembre, le tableau est exposé au Salon de mai 1831. Le 28 Juillet : La Liberté guidant le peuple. L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830 à Paris, ou Les Trois Glorieuses, suscitée par les républicains libéraux contre la violation de la Constitution par le gouvernement de la seconde Restauration, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France et met à sa place Louis Philippe, duc d'Orléans.Témoin de l'évènement, Delacroix, y trouve un sujet moderne qu'il traduit méthodiquement en peinture mais avec la même ferveur romantique que pour la Guerre d'Indépendance grecque.

Le 28 Juillet : La Liberté guidant le peuple

Un acte patriotique Tout, que ce soit dans la nature, dans une croisée d'ogive gothique, dans un félin, dans un voyage, dans une passion humaine, ou dans un événement qui change le cours de l'histoire et inverse les rapports de force artistiques, exalte l'imagination de Delacroix et le plonge dans une émotion profonde qui s'exprime aussitôt dans la peinture d'une manière personnelle et chaque fois renouvelée.

Une Révolution parisienne Un sujet moderne Bibliographie. La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix. Le tableau : La Liberté guidant le peuple de E. Delacroix. Regardez ces images.

le tableau : La Liberté guidant le peuple de E. Delacroix

Il y en a tellement ! Des timbres, des unes de journaux, de magazines qu’ils soient français ou étrangers, des caricatures, des publicités, une pochette de disque et symbole des symboles, le fameux billet de 100 francs qui aura marqué toute une génération. Ce motif, le monde entier le connaît même si tous ne mettent peut-être pas un nom sur le tableau et son auteur.

Peut-on dire que c’est le tableau français le plus célèbre ? Il s’agit donc de la Liberté guidant le peuple peint à l’automne 1830 par Eugène Delacroix. En 1830, Eugène Delacroix a 32 ans et il a déjà acquis une grande renommée. Delacroix : La Liberté guidant le peuple - Icône malgré elle ? (27 min) Soutenez la production et la diffusion de cette nouvelle série.

Delacroix : La Liberté guidant le peuple - Icône malgré elle ? (27 min)

En savoir plus.Objectif: Qui l’aime la suive. C’est l’histoire d’un malentendu.

Qui l’aime la suive

La Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix, est pour nous le symbole de la République, une icône nationale et l’incarnation de la lutte des peuples. Pour son auteur, elle ne fut rien de tout cela. L’insurrection de Paris, qui lui fournit son sujet en 1830, le peintre l’observe de loin, n’ayant que peu de penchants révolutionnaires. Et qui se souvient que le chef-d’œuvre fut esquissé sous le regard bienveillant d’un monarque ? Tel est le paradoxe de la Liberté…, guide pourtant consacré vers les valeurs républicaines d’aujourd’hui. A s’en tenir à ses origines, la glorieuse épopée de la Liberté laisse perplexe. Mais quel symbole est donc allée chercher la République dans cette insurrection qui démit un roi pour en établir un autre ?

De révolution, Eugène Delacroix n’envisage que celle de la peinture, alors dominée par les néoclassiques. «Femme des rues» Octobre_2012_liberte.pdf. LA_LIBERTE_GUIDANT_LE_PEUPLE_d_-_Copie.pdf.

La liberté guidant le peuple - Détournement/citation

Delacroix - La liberté guidant le peuple dégradée.