background preloader

Louvre: La Liberté guidant le peuple

Louvre: La Liberté guidant le peuple
L'insurrection populaire du 27, 28 et 29 juillet 1830 à Paris, ou Les Trois Glorieuses, suscitée par les républicains libéraux contre la violation de la Constitution par le gouvernement de la seconde Restauration, renverse Charles X, dernier roi bourbon de France et met à sa place Louis Philippe, duc d'Orléans.Témoin de l'évènement, Delacroix, y trouve un sujet moderne qu'il traduit méthodiquement en peinture mais avec la même ferveur romantique que pour la Guerre d'Indépendance grecque. Un acte patriotique Tout, que ce soit dans la nature, dans une croisée d'ogive gothique, dans un félin, dans un voyage, dans une passion humaine, ou dans un événement qui change le cours de l'histoire et inverse les rapports de force artistiques, exalte l'imagination de Delacroix et le plonge dans une émotion profonde qui s'exprime aussitôt dans la peinture d'une manière personnelle et chaque fois renouvelée. Une Révolution parisienne Un sujet moderne Bibliographie

http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/le-28-juillet-la-liberte-guidant-le-peuple

Related:  4ème SEQUENCE 4: LES MISERABLES

Street art : « La Liberté guidant le peuple » revue et rhabillée à la mode « gilets jaunes » Drapeau tricolore d’une main, fusil à baïonnette de l’autre, le corps tendu vers l’avant dans l’axe médian de la composition : impossible de se méprendre sur la citation. La nouvelle réalisation murale du street-artiste Pboy, alias ­Pascal Boyart, intitulée La Liberté guidant le peuple 2019, est apparue, début janvier, rue d’Aubervilliers, dans le 19e arrondissement de Paris. Si elle a fait le tour des réseaux ­sociaux et des médias depuis, c’est que la reprise se veut une actualisation du célèbre tableau de Delacroix version « gilets jaunes » : une façon d’inscrire les événements de ces dernières semaines à la suite de la révolution de 1830 immortalisée par le peintre, et par extension de la révolution de 1789. Ainsi les protagonistes autour de l’allégorie de la « Liberté 2019 » ­arborent gilets haute visibilité, bonnets et masques de ­chantier, et brandissent, au choix, des pavés ou des barres de fer ; leurs silhouettes se détachant parmi les volutes de ­fumée et de gaz lacrymogènes.

La Dentellière Le livre posé en avant est très probablement une Bible, cela situe l'activité du modèle dans une traditionnelle ambiance morale teintée de religion, la femme (qui n'est pas l'épouse de Vermeer comme on l'a dit sans preuve) n'est d'ailleurs pas habillée en professionnelle. Le coussin à gauche, merveille de couleurs, est un coussin à couture où se rangeaient des accessoires de couture. Un chef-d'oeuvre de Vermeer par la concentration du modèle et le jeu des couleurs exaltées par le fond gris clair. Morale et quotidien Renoir considérait ce chef-d'oeuvre, entré au Louvre en 1870, comme le plus beau tableau du monde, avec le Pèlerinage à l'île de Cythère de Watteau, également conservé au Louvre.

Le Radeau de la Méduse Œuvre majeure dans la peinture française du XIXe siècle, Le Radeau de la Méduse fait figure de manifeste du Romantisme. Il représente un fait divers qui intéressa beaucoup Géricault pour ses aspects humains et politiques, le naufrage d’une frégate en 1816 près des côtes du Sénégal, avec à son bord plus de 150 soldats. Le peintre se documenta précisément puis réalisa de nombreuses esquisses avant de camper sa composition définitive qui illustre l’espoir d’un sauvetage. Un fait d'actualité Géricault s’inspira du récit de deux rescapés de La Méduse, frégate de la marine royale partie en 1816 pour coloniser le Sénégal.

Calais : Banksy critique la France dans une nouvelle oeuvre Une nouvelle oeuvre de Banksy a fait son apparition ce week-end face à l'ambassade française à Londres. Elle montre la jeune Cosette des "Misérables" de Victor Hugo, les yeux pleins de larmes, émergeant d'un nuage des gaz. Une critique claire de l'attitude des forces de l'ordre françaises face aux migrants de Calais. Code de Hammurabi Le Code de Hammmurabi est l'emblème de la civilisation mésopotamienne. La haute stèle de basalte érigée par le roi de Babylone au XVIIIe siècle av. J.-C. est une oeuvre d'art, un ouvrage historique et littéraire et le recueil juridique le plus complet de l'Antiquité, antérieur aux lois bibliques. Transporté par un prince du pays voisin d'Élam en Iran, au XIIe siècle av.

Le Scribe accroupi Qui ne connaît pas au moins une image du scribe accroupi ? Installé au Ier étage du département des Antiquités égyptiennes, il reste pourtant le plus célèbre des inconnus. On ne sait rien sur le personnage qu'il représente : ni son nom, ni ses titres, ni l'époque précise à laquelle il vivait. Malgré cela, sa statue frappe toujours les visiteurs qui le découvrent. Une posture spécifique Bibliothèque nationale France on Instagram: “Si les manuscrits et l’œuvre lit... Si les manuscrits et l’œuvre littéraire de Victor Hugo sont bien connus, c'est moins le cas pour son œuvre graphique. L'exemple le plus marquant peut être admiré dans les "Travailleurs de la mer". En voyageant dans les îles Anglo-Normandes, puis au cours de la rédaction des "Travailleurs de la mer", Victor Hugo esquisse de nombreux dessins en rapport plus ou moins étroit avec son sujet : des côtes, des marines, des tempêtes, des personnages comme ici ou des naufrages qui fixent autant qu'ils nourrissent l'imaginaire du poète. Ces expérimentations graphiques lui permettent de cerner son propos : ainsi Hugo dessine-t-il d'abord sa vision du roi des Auxcriniers pour en faire ensuite une description littéraire qui prendra place dans le roman. Après la publication des "Travailleurs de la mer" en 1866, Hugo fait relier le manuscrit à Guernesey en sélectionnant trente-six de ses dessins. Mais on ne peut pas à proprement parler d'illustrations.

Le Sacre Dans ce tableau commandé par Napoléon 1er, David met en scène le caractère fastueux du Sacre et son message politique et symbolique. Témoin oculaire de la cérémonie, il en rendra avec réalisme la foule chamarrée mais il devra aussi répondre aux intentions de l’Empereur. Une fois en atelier, il devra concilier valeur documentaire et solutions artistiques. Il relève ainsi le défi de réaliser un ouvrage monumental à la gloire de l’événement et de l’inscrire, comme une œuvre à part, dans l’histoire de la peinture. Un double couronnement

Related: