background preloader

Legova

Facebook Twitter

Guerant

Bonjour, nous somme étudiante en BTS Support a l'Action Managériale

Les mesures en faveur de l'égalité femmes-hommes. Engagement8 mars 2012A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, François Hollande, candidat à l'élection présidentielle, présente ses 40 engagements pour l'égalité femmes-hommes. Ils sont regroupés en 8 thématiques : la création d’un ministère des Droits des femmes, l’égalité professionnelle, la lutte contre la précarité, l’éducation et la sensibilisation contre le sexisme, la mise en place d’un service public de la petite enfance, le renforcement de la parité, la lutte contre les violences, l’accès à la contraception et à l’avortement.

Harcèlement 7 août 2012La loi relative au harcèlement sexuel du 7 août 2012 apporte une protection renforcée des victimes, une définition plus précise du délit et une sécurité juridique. Comité30 nov. 2012Le Comité interministériel aux droits des femmes se réunit. Cela faisait douze ans qu’un comité interministériel autour de la problématique du droit des femmes ne s’était pas réuni. Égalité professionnelle.

Alors que les femmes ont massivement investi le marché du travail et que leur niveau d’éducation a rejoint voire dépassé celui des hommes, les inégalités professionnelles persistent entre les femmes et les hommes. Or, l’amélioration de la situation des femmes constitue un impératif démocratique qui doit conduire à une plus grande justice sociale pour les femmes et une nécessité économique dans une conjoncture démographique défavorable. Compte tenu du vieillissement de la population et des tensions qui vont en résulter sur le marché du travail, les femmes représentent un vivier de compétences dont les entreprises ont besoin d’une exigence sociétale qui doit permettre aux femmes et aux hommes de concilier dans les mêmes conditions leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

La promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, qui bénéficie aux salariés, aux entreprises et à la société tout entière, s’appuie sur 2 principes : Les inégalités femmes-hommes en 12 chiffres et 6 graphiques. Pour promouvoir l’égalité entre les sexes, rien de tel que de l’afficher dans l’espace public. Pourtant, au niveau politique, culturel ou sportif, la parité est loin d’être effective. 26,2 % de femmes à l’Assemblée nationale La Constitution affirme que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux », et de nombreux textes tentent d’instaurer la parité en politique.

Pourtant, lors des législatives de 2012, seules 26,2 % de femmes députées ont été élues. Les règles plus strictes (panachage de listes ou binômes aux départementales) ont accéléré la représentation des femmes dans les conseils départementaux et régionaux aux dernières élections, mais les fonctions exécutives restent réservées aux hommes : sur cent départements, seuls huit sont présidés par des femmes. Le sport professionnel, un monde d’homme 21,5 % d’interlocutrices dans les journaux Dans les médias aussi, la parité reste un chantier inachevé.

Cinéma et littérature : palme du machisme ? La loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Texte fondateur et emblématique du quinquennat de François Hollande, la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes aborde le sujet des inégalités dans toutes ses dimensions. Elle comprend des mesures fortes pour améliorer le quotidien des femmes, faire progresser leurs droits et changer les mentalités (voir infra). Parce que les inégalités que connaissent les femmes sont innombrables, cette première loi-cadre pour les droits des femmes était indispensable. Ses mesures constituent un levier formidable pour améliorer le quotidien des femmes. Mais il ne suffit pas de faire voter des lois. Il faut aussi que chaque citoyenne, chaque citoyen, connaisse ses droits et puisse en bénéficier dans la vie de tous les jours. C’est pourquoi la mise en œuvre concrète de la loi du 4 août 2014 devait être rapide.

Twitter (cards) est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité. ✓ Autoriser La loi du 4 août s’articule autour de cinq priorités. "La Domination masculine" de Pierre Bourdieu, lue par Pierre Tissot. La domination masculine, plus longue injustice de l'histoire de l'humanité.

Premières sanctions contre les inégalités salariales. La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que les deux premières sanctions étaient tombées sur deux entreprises n’ayant pas respecté l’égalité salariale hommes/femmes. «On a prononcé 135 mises en demeure en quatre mois. Et surtout les deux premières sanctions sont tombées. Ces entreprises ont été averties mais sont passées outre la mise en demeure», déclare la ministre interrogée dans l’édition de jeudi du Parisien/Aujourd’hui en Franceà l’occasion de la Journée internationale pour l’égalité des salaires.

«Depuis le début de l’année, 1 500 plans ou accords d’entreprise nous ont été déposés. «Pour la première entreprise épinglée, située en Ile-de-France, c’est une pénalité de 5 000 euros par mois jusqu’à ce qu’elle se mette en conformité avec la loi. Pour la ministre des Droits des femmes : «La sanction, c’est le dernier recours, mais pour être efficace elle doit être dissuasive. «Equal Pay day» Partage des tâches et cheminement vers l’égalité : comment j’ai bidouillé mon petit coin de parité. J’ai lu avec intérêt le dernier article de Valérie concernant les tâches ménagères et l’appropriation du travail des femmes.

Et les commentaires sous l’article m’ont également paru très intéressants. J’ai un peu hésité à apporter un témoignage personnel au sujet de cette fameuse répartition des tâches et plus globalement de la vision de la parité et de l’économie domestique, car je ne pense pas détenir une solution générale et universellement applicable. Mais sur les encouragements de Valérie, qui estime que toute proposition et retour d’expérience (y compris en termes de difficultés rencontrées) peut être utile et éventuellement répondre à des interrogations, je me lance.

Situons le contexte dans lequel j’évolue : concrètement, je suis une espèce de « cliché de normalité ». Quand j’ai emménagé avec mon compagnon, j’avais une très forte envie de nid. MAIS COMMENT FAIT-ELLE, CETTE SALOPE, te dis-tu, écoeuré-e ? Et pourtant, la femme que je suis adore faire le ménage. A lire aussi : Etre une des seules femmes au bureau : « Le premier jour, on te fait des blagues de cul » « Je peux voir le dossier ? – Ça dépend, combien tu prends ? » Voilà un échange que ni Sophie ni Gwen ne sont plus étonnées d’entendre au bureau. Elles font partie des rares femmes à travailler dans un milieu traditionnellement masculin. Gwen est technicienne de support, Sophie est développeuse web. Elles témoignent toutes les deux d’une ambiance « potache » où familiarités et blagues salaces font partie du quotidien. . « Dès le premier jour, on te fait des blagues de cul.

Les dossiers ? Pour Sophie ça va plus loin. Cette atmosphère est pesante pour celles qui la subissent et pour ceux qui en sont témoins. Certaines changent de branche pour ne plus subir ces comportements. . « Pourquoi on s’emmerderait à rester dans un milieu qui veut pas de nous ? La rabat-joie de l’équipe Si elle tient pour l’instant, c’est grâce à son fort tempérament. Gwen a pris le parti d’être la rabat-joie de l’équipe. « Quand on est une femme et qu’on veut se faire respecter, ça passe mal. » L’effet mâle dominant.

Salaire

Le programme d'Emmanuel Macron pour l'égalité entre les femmes et les hommes. La loi a changé, maintenant la vie doit changer. Le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes n’est plus uniquement législatif : la loi a sanctuarisé les grands progrès obtenus jusqu'à présent. Aujourd’hui, le combat est culturel. Il concerne tous les domaines de l’existence (la vie à la maison, dans la rue et au travail), tous les milieux et toutes les générations. Plus que faire évoluer la loi, nous voulons transformer les mentalités pour faire changer les comportements.

Une grande cause nationale sera mise au coeur de l'action du quinquennat : l'égalité entre les femmes et les hommes. Je m’engage avec #JamaisSansElles pour donner aux femmes toute leur place : c'est-à-dire la même que celle des hommes ! En matière d’égalité entre les femmes et les hommes, changer la loi ne suffit pas ! Nous devons faire changer les mentalités, et ce dans tous les domaines de l’existence, tous les milieux, toutes les générations. Nous lutterons pour l’émancipation des femmes.

Chiffres cles égalité hommes femmes. Egalité homme-femme : index, salaires, fonction publique... Les entreprises de plus de 250 salariés doivent publier un index relatif à la mesure d'égalité homme-femme au travail. Notamment en termes de salaires. [Mise à jour du 1er septembre 2019 09h06] Depuis le 1er septembre 2019, les entreprises de plus de 250 salariés doivent rendre public leur index en matière d'égalité homme-femme. Cet index mesure la parité en fonction de cinq critères comme les salaires, les chances d'obtenir une promotion ou une augmentation. Les entreprises avec des scores trop faibles devront mettre en place des mesures pour réduire ces inégalités sous peine de sanctions financières.

Cet index était déjà obligatoire depuis le 1er mars 2019 pour les entreprises de 1000 salariés. L'égalité homme-femme au travail La loi du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les hommes et les femmes a mis en place plusieurs mesures dans le monde du travail : La loi relative au dialogue social du 17 août 2015 a également permis plusieurs réformes : Egalité homme-femme : les salaires. Inégalité des sexes : « Liberté, Égalité, Adelphité » #DATAGUEULE 71.