background preloader

Quelques exemples de formes de développement durable

Facebook Twitter

Yves Rocher fondu d’or vert. Difficile de trouver un point commun entre une mère de famille française et un fantassin de l’armée indienne.

Yves Rocher fondu d’or vert

Et pourtant… Il existe une baie d’argousier du Tibet dont certains acides gras stimulent la régénérescence des cellules de la peau. Les soldats indiens opérant dans l’Himalaya en reçoivent dans leurs rations quotidiennes pour se protéger des rayons solaires. Et à partir d’octobre, les millions de clientes Yves Rocher y auront droit, elles aussi. Les Johnson : un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans. La famille Johnson - @ Thomas J.

Les Johnson : un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans

Story Béa Johnson et sa famille sont connus Outre Atlantique pour un défi qu’ils relèvent depuis trois ans : vivre sans générer de déchets. Pourquoi ce choix ? Comment s’organise leur quotidien ? Les clés pour comprendre le débat pollué sur la « taxe carbone. Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, vient d’annoncer que la décision de créer une « contribution climat énergie » (CCE) a été prise par le Premier ministre, avant de préciser qu’il y aurait « débat sur le montant et le rythme » de cette contribution à la rentrée.

Les clés pour comprendre le débat pollué sur la « taxe carbone

La promesse d’un débat très agité. Il suffit de se rappeler de l’âpreté du débat sur la taxe carbone en 2009 pour comprendre celui qui va suivre dans les prochains jours. En 2009, dès que la décision du Président de la République d’inscrire une contribution carbone dans le projet de loi de finances pour 2010 a été connue, un tir de barrage nourri a eu lieu. Les étapes du front des « antis » contribution climat énergie qui va se développer peuvent d’ores et déjà être anticipées. Première étape : la communication. Deuxième étape : réduire la contribution climat énergie à un cadeau de la gauche aux écologistes.

La décision de créer une contribution climat énergie est-elle une bonne décision ? « Le commerce équitable trouble davantage les esprits qu'il ne convainc. « Répondre aux besoins des producteurs et augmenter significativement les volumes de ventes du secteur ».

« Le commerce équitable trouble davantage les esprits qu'il ne convainc

Ce double objectif de l’association Max Havelaar semble louable et limpide. Le commerce équitable en France ne concerne « que » 346 millions d’euros par an (2012) et il faut bien trouver le moyen de faire décoller les chiffres. L’association a donc lancé un nouveau label. L'économie collaborative s'invente en France : gardons notre avance.

Consommation collaborative, production distribuée, finance participative, éducation et savoir ouverts. Ces mouvements nés de la rencontre de l'innovation numérique et sociale sont les piliers d'une nouvelle économie : l'économie collaborative. La France est un pays pionnier en la matière. « Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde », prophétisait le philosophe Michel Serres. Cela fait plus de cinq ans que dure la crise, et l'économie française ne semble montrer aucun signe d'amélioration.

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné.

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui”

La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Aujourd'hui, le capitalisme est un champion usé par la crise, miné par les contradictions et politiquement à bout de souffle. Mais qu'est-ce qu'une "Givebox" ? Crédit DR Tout a commencé entre un grillage et le mur d’un immeuble.

Mais qu'est-ce qu'une "Givebox" ?

Andreas Richter, un styliste berlinois, voyait au fil du temps s’accumuler dans les endroits poussiéreux de son appartement de plus en plus d’objets dont il ne se servait plus, voire dont il ne s’était jamais servi. Dans ces cas là il nous reste d'habitude l’ultime espoir de pouvoir revendre dans un vide grenier pour trois fois rien cette vieille lampe que nous a donné notre grand-mère pour notre premier studio, puis qui finalement nous reste sur les bras. Conscient de l’énergie que cela prendrait pour se débarrasser de tout, et las de voir son appartement crouler sous ses babioles, le jeune allemand a donc décidé de donner vie à ce qu’il a appelé la « Givebox ». Le principe est simple. L'économie du partage, une alternative au capitalisme ?

Du covoiturage à la colocation, du crowdfunding au coworking, l’économie de partage est en plein boom.

L'économie du partage, une alternative au capitalisme ?

Serait-elle en train de révolutionner les bases de l’économie pour promouvoir un mode de développement plus convivial et écologique ? L’économie de partage ? En première approche, c’est le fait de partager un bien ou un service à plusieurs. Le covoiturage, la colocation, le coworking (collectif de travail), crowdfunding*, les groupements d’achats (Amap*) : tout cela en fait partie. Économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on ? L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.

Économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on ?

Donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits, elles sont organisées autour d’une solidarité collective, d’un partage du pouvoir dans l’entreprise, et réinvestissent leur résultat dans les projets et au service des personnes.