background preloader

Lois

Facebook Twitter

Récapitulatif des textes de loi mentionnés dans l'Enseignement secondaire au quotidien. 22.

Récapitulatif des textes de loi mentionnés dans l'Enseignement secondaire au quotidien

Le professeur principal Rôle du professeur principal dans les collèges et les lycées Circulairen° 93-087 du 21 janvier 1993(Education nationale et Culture : bureau DLC 6) Rentrée 2016 : les textes. Avec la réforme du collège, la rentrée 2016 apporte son lot de nouveautés encadrées par des textes officiels qui permettent de clarifier les enseignements.

Rentrée 2016 : les textes

Les priorités de la rentrée scolaire 2016 Circulaire publiée au Bulletin officiel du 14 avril 2016 : entrée en vigueur des nouveaux programmes, de la réforme du collège et du déploiement du plan numérique en classe de cinquième. Tout savoir sur l’année scolaire 2016 - 2017 MEN Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a présenté l’année scolaire 2016-2017 lors d’une conférence de presse, le lundi 29 août 2016 à 9h30 au ministère de l’Éducation nationale. Textes officiels pour les enseignants Programmes, accompagnement organisation des enseignements Le collège 2016 : questions/réponses sur la nouvelle organisation du collège Sur EduScol nouvelles modalités pour le collège les textes, l’organisation, les points essentiels, questions/réponses.

Les missions. La circulaire de mission des documentalistes Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986Missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et d'information.

Les missions

Code de l'éducation, partie législative [extraits] Le code de l'éducation, partie législative, réunit l'ensemble des dispositions relatives au système éducatif français et se substitue à une centaine de lois et codes épars. Seuls des extraits liés à la fonction documentaire sont ici proposés. Décret n° 2014-940 du 20 août 2014 relatif aux obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public d'enseignement du second degré. Publics concernés : enseignants exerçant dans un établissement public d'enseignement du second degré.Objet : missions et obligations de service de ces personnels.Entrée en vigueur : le décret entre en vigueur à la rentrée scolaire 2015, à l'exception des dispositions relatives au décompte des maxima de service dans les établissements relevant de l'éducation prioritaire, qui entrent en vigueur à la rentrée 2014.Notice : le décret reconnaît l'ensemble des missions inhérentes au métier enseignant dans le second degré.

Décret n° 2014-940 du 20 août 2014 relatif aux obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public d'enseignement du second degré

Il met en place des dispositifs de pondération du service d'enseignement afin de reconnaître les charges particulières en matière de préparation des cours, d'évaluation et de suivi des élèves dans certaines classes ou niveaux d'enseignement. De même, il dispose que l'existence de conditions particulières d'exercice des fonctions justifie un allégement du service d'enseignement. . - un service d'information et documentation, d'un maximum de trente heures hebdomadaires. IMP. Les décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014 ouvrent la possibilité aux enseignants qui exercent dans un établissement public d'enseignement du second degré, à l'exception de ceux assurant un service complet dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) dont les obligations de service restent encadrées par les décrets n° 50-581 et n° 50-582 du 25 mai 1950, d'accomplir, avec leur accord et pour répondre à des besoins spécifiques, des missions particulières, soit au sein de leur établissement, soit à l'échelon académique sous l'autorité du recteur.

IMP

Ces missions ne relèvent ni du service d'enseignement proprement dit, ni des missions définies au II de l'article 2 du décret n° 2014-940 et au II de l'article 25 du décret n° 86-492 du 14 mars 1986. La reconnaissance de l'exercice de ces missions particulières, qui peuvent être nécessaires à l'accomplissement de l'ensemble des missions du service public de l'éducation, peut prendre deux formes : Contenu de la mission. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l’ensemble des enseignements dispensés.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Ce socle commun doit : permettre la poursuite d’études, la construction d’un avenir personnel et professionnel préparer à l’exercice de la citoyenneté À partir de la session 2017, le contrôle continu qui entre dans le calcul des points pour l’obtention du DNB prendra en compte exclusivement l’évaluation des huit composantes du socle commun de compétences, de connaissances et de culture évaluées grâce à une échelle de maîtrise sur quatre niveaux.

Une réforme pédagogique. Le socle commun et l'évaluation des acquis - Le socle commun. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture définit les compétences, basées sur des connaissances relevant des différents domaines d'enseignement, qu'un élève doit progressivement maîtriser pendant la scolarité obligatoire.

Le socle commun et l'évaluation des acquis - Le socle commun

Une culture scolaire commune est ainsi construite continûment pendant les cycles 2, 3 et 4 couvrant l'école élémentaire et le collège. L'évaluation de l'acquisition du socle a pour objectif d'établir un positionnement de niveau de maîtrise atteint par les élèves dans chacune de ses composantes, utile autant à ces derniers qu'aux familles et qu'aux enseignants. Ce positionnement se fait de façon continue et un bilan doit en être établi au moins à la fin de chaque cycle. La refonte de la circulaire de mission [APDEN] Démarche.

La refonte de la circulaire de mission [APDEN]

Plutôt que de référer le texte à la seule éducation aux médias et à l’information, dans la mesure où un consensus s’est fait autour du référentiel de compétences professionnelles, l’emploi de "culture de l’information et des médias" se justifie davantage. C’est une approche plus complète et plus complexe qui, pour ne pas en rester aux seules compétences, engloberait par ailleurs les connaissances déclaratives, procédurales, stratégiques et métacognitives, ainsi que les attitudes. Professeur documentaliste : La circulaire de mission en préparation. De nouvelles modalités d'évaluation et de titularisation des enseignants stagiaires de l'enseignement public. La formation des personnels enseignants et d'éducation par alternance proposée dans les Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) conjugue formation universitaire et mise en situation professionnelle.

De nouvelles modalités d'évaluation et de titularisation des enseignants stagiaires de l'enseignement public

Les ESPE sont habilitées à délivrer un master des Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF). Consultez les modalités d'évaluation du stage et de titularisation des stagiaires à compter de 2014-2015. De nouvelles règles d'évaluation et de titularisation des stagiaires Les modalités d'évaluation et de titularisation des stagiaires recrutés par concours, mises en place à compter de l'année 2014-2015, sont publiées au Bulletin officiel du jeudi 26 mars 2015. L'évaluation du stage se fonde désormais sur le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation rénové, qui détermine les compétences à acquérir tout au long de sa carrière et à un niveau suffisant au titre de l'année de stage. Fiche n° 12 - Grille d’évaluation du professeur documentaliste stagiaire.