background preloader

Evaluations et Programmes

Facebook Twitter

« Un usage raisonné de la note » pour réduire les inégalités entre élèves (CNRS) Selon une étude du CNRS, la suppression partielle des notes réduit les inégalités de performances scolaires.

« Un usage raisonné de la note » pour réduire les inégalités entre élèves (CNRS)

Il s'agirait même d'un "ascenseur social". © Monkey Business – Fotolia Supprimer partiellement les notes à l’école permettrait de réduire de moitié les inégalités des performances scolaires entre les élèves des différentes classes sociales, selon une étude du CNRS (pas encore publiée, mais dont les conclusions des chercheurs sont déjà en ligne), intitulée « concilier l’évaluation par compétences et un usage raisonné de la note ». Une expérimentation a été menée durant l’année 2014-2015, sur 6000 élèves de l’académie d’Orléans-Tours, dans 70 collèges et lycées. Deux groupes d’élèves ont été évalués : le premier avec des notes, le second sans notes – avec à la place une évaluation par compétences. . « Inégalités fortement réduites » en maths © Christophe Fouquin – Fotolia La différence entre classe avec ou sans notes est, selon le CNRS, particulièrement visible en maths.

Fabien Soyez. Quand faire ses devoirs ? Durant les vacances scolaires, la question des devoirs est récurrente pour les élèves.

Quand faire ses devoirs ?

Quel est le moment idéal pour les faire ? © arsdigital – Fotolia.com « Ne faites pas vos devoirs à la dernière minute ! ». Si les enseignants martèlent cette phrase chaque année, est-ce une bonne solution ? En vacances, remplacer la grasse matinée par une sieste. Rapport Pisa : le nombre d’élèves français peu performants est supérieur à la moyenne. Selon Pisa 2012, le nombre d'élèves français de 15 ans peu performants augmente en maths et en compréhension écrite.

Rapport Pisa : le nombre d’élèves français peu performants est supérieur à la moyenne

Des chiffres supérieurs à la moyenne de l'OCDE. math problems © R MACKAY – Fotolia « Les mauvais résultats scolaires ont des conséquences à long terme pour les individus et pour les pays », écrit l’OCDE dans son nouveau rapport Pisa (2012) sur les élèves peu performants, diffusé le 10 février 2016. Dans son étude, intitulée « élèves en difficulté : pourquoi décrochent-ils et comment les aider à réussir ? », l’organisme analyse les facteurs qui influencent les mauvais résultats, et propose des idées de mesures. 13% d’élèves français peu performants. Publication des derniers textes d’application de la loi de refondation de l’École. Dans un communiqué, la ministre de l'Éducation nationale se "réjouit" de la publication des quatre derniers textes d’application de la loi de refondation de l’École. © Ministère de l’Éducation nationale – Mars 2014 La loi de refondation de l’École du 8 juillet 2013 sera pleinement mise en oeuvre à la rentrée 2016.

Publication des derniers textes d’application de la loi de refondation de l’École

C’est ce qu’affirme Najat Vallaud-Belkacem, qui dans un communiqué du 5 janvier 2016, se « réjouit » de la publication des quatre derniers textes réglementaires d’application de cette loi. Les compétences et le travail de groupe, pour une évaluation positive. Au collège Gérard Philipe de Niort, l’équipe pédagogique expérimente un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences - continue, différenciée et bienveillante.

Conférence nationale sur l’évaluation des élèves Réunis à l’initiative du gouvernement les 11 et 12 décembre, à Paris, lors de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, des inspecteurs de l’éducation nationale (IEN) et des enseignants se sont succédés pour présenter les projets d’établissements scolaires expérimentant de nouvelles formes d’évaluation. Au-delà du débat sur l’utilisation des notes, l’un des cas concret présentés concernait l’évaluation positive des élèves au collège. A Niort, au collège Gérard Philipe, l’équipe pédagogique expérimente depuis 2011 un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences. Rapport sur la refondation de l’école : « difficulté française à réformer l’école » Le comité de suivi de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013 vient de rendre son rapport.

Rapport sur la refondation de l’école : « difficulté française à réformer l’école »

Il est sévère. © johoo – Fotolia Présidé par Yves Durand, le comité de suivi de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école présente aujourd’hui à l’Assemblée nationale son rapport. « L’ambition éducative de cette loi est si importante que l’application en est nécessairement difficile, en particulier dans la phase de démarrage » lit-on en préambule. MENE1526553A. Article 1 - La durée hebdomadaire des enseignements à l'école maternelle et à l'école élémentaire est de vingt-quatre heures.

MENE1526553A

Article 2 - Sous réserve des dispositions prévues à l'article 5, les horaires d'enseignement à l'école élémentaire sont répartis par domaines disciplinaires comme suit : Cycle des apprentissages fondamentaux (CP-CE1-CE2) * 10 heures hebdomadaires sont consacrées à des activités quotidiennes d'oral, de lecture et d'écriture qui prennent appui sur l'ensemble des champs disciplinaires. ** Enseignement moral et civique : 36 heures annuelles, soit 1 heure hebdomadaire dont 0 h 30 est consacrée à des situations pratiques favorisant l'expression orale.

MENE1526483A. Volet 1 : les spécificités du cycle de consolidation (cycle 3) Le cycle 3 relie désormais les deux dernières années de l'école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages au service de l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

MENE1526483A

Ce cycle a une double responsabilité : consolider les apprentissages fondamentaux qui ont été engagés au cycle 2 et qui conditionnent les apprentissages ultérieurs ; permettre une meilleure transition entre l'école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années du cycle. MENE1526483A.

Volet 1 : Les spécificités du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) Apprendre à l'école, c'est interroger le monde.

MENE1526483A

C'est aussi acquérir des langages spécifiques, acquisitions pour lesquelles le simple fait de grandir ne suffit pas. Selon l’OCDE, les élèves français travaillent leurs fondamentaux plus que les autres. Dans son rapport "Regards sur l'éducation", l'OCDE indique que ce sont les écoliers et collégiens français qui suivent le plus d'heures de cours.

Selon l’OCDE, les élèves français travaillent leurs fondamentaux plus que les autres

Et ils consacrent l'essentiel de leur emploi du temps à l'apprentissage des fondamentaux. © Syda Productions – Fotolia.com. MENE1242368C. Le développement de l'accueil en école maternelle des enfants de moins de trois ans est un aspect essentiel de la priorité donnée au primaire dans le cadre de la refondation de l'école ; de nouveaux effectifs y seront consacrés dès la rentrée 2013.

MENE1242368C

La scolarisation d'un enfant avant ses trois ans est une chance pour lui et sa famille lorsqu'elle correspond à ses besoins et se déroule dans des conditions adaptées. Elle est la première étape de la scolarité et, pour beaucoup d'enfants, la première expérience éducative en collectivité. Il s'agit notamment d'un moyen efficace de favoriser sa réussite scolaire, en particulier lorsque, pour des raisons sociales, culturelles ou linguistiques, sa famille est éloignée de la culture scolaire.

Cette scolarisation précoce doit donc être développée en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales et de montagne ainsi que dans les départements et régions d'outre-mer. 1. 2. 3. 4. Les nouveaux programmes de l’école élémentaire et du collège publiés. Les nouveaux programmes scolaires des cycles 2, 3 et 4 ont été publiés au B.O. spécial ce 26 novembre 2015. © Unclesam – Fotolia Les nouveaux programmes scolaires pour les cycles 2 (du CP au CE2), 3 (du CM1 à la 6e) et 4 (de la 5e à la 3e), ont été publiés au Bulletin officiel spécial du 26 novembre 2015.

Prévus pour une entrée en vigueur à la rentrée 2016, ces programmes ont été réécrits après les résultats mitigés d’une consultation des enseignants sur la première mouture. Améliorer l’apprentissage du calcul en primaire en « donnant du sens aux nombres » (Cnesco) Alors que le Cnesco a remis ses recommandations sur l'apprentissage des nombres, retour sur la conférence qui s'est tenue les 12 et 13 novembre. Des experts s'étaient posé la question : comment mieux apprendre à calculer en primaire ? La Conférence du Cnesco sur les maths en primaire s’est tenue les 12-13 novembre / Photo DR Comment améliorer l’apprentissage des nombres et du calcul en primaire ? Pour répondre à cette question, le Cnesco avait réuni des dizaines d’experts, les 12 et 13 novembre, lors d’une conférence de consensus. Ce 26 novembre, le “jury” de cette conférence, composé de chercheurs, d’IEN et d’enseignants a produit des préconisations, en direction des profs des écoles (PE).

Charles Hadji : « L’évaluation peut être la meilleure ou la pire des choses » Spécialiste de l'évaluation scolaire, Charles Hadji revient avec un nouveau livre : "L'évaluation à l'école". Entretien autour d'une matière qui ne cesse de faire débat. Charles Hadji L’évaluation est un phénomène qui a concerné, tôt ou tard, tous les individus. Pourquoi lui avoir consacré un livre ? Ce n’est pas le premier livre que je consacre à cette matière, mais déjà le quatrième ! À quoi sert concrètement l’évaluation ? Elle sert à formuler un jugement d’acceptabilité. Projet de programmes pour les cycles 2, 3 et 4. Le président du Conseil supérieur des programmes a remis le projet de programmes pour les cycles d’enseignement 2, 3 et 4 à la ministre, le vendredi 18 septembre 2015 au ministère de l’Éducation nationale.

Les nouveaux programmes de la scolarité obligatoire reposent sur une conception nouvelle. Ils ne sont plus la simple juxtaposition de programmes disciplinaires annuels imposant aux professeurs les contenus, les démarches, les méthodes et les progressions, visant un élève abstrait. Ils s’inscrivent dans un projet global, s’adressant à tous les élèves, plus attentif à la diversité de leurs rythmes d’acquisition et faisant davantage confiance à la personnalité des enseignants.

Qu'apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ? Découvrez le socle commun de connaissances de compétences et de culture. Le socle commun de compétences, de connaissances et de culture est publié au bulletin officiel. Évaluation des élèves du CP à la 3e. Un livret scolaire plus simple, un brevet plus complet.

Évaluer est un geste professionnel des enseignants qui doit avant tout être compris des élèves. Mais dans la majorité des cas, les évaluations sont aussi le premier point d’entrée des parents dans la scolarité de leurs enfants. A ce titre, elles peuvent être sources d’incompréhensions.