background preloader

Coworking

Facebook Twitter

Le tiers-lieu, nouvelle recette du développement territorial ? L’attractivité change car les entrepreneurs ont changé.

Le tiers-lieu, nouvelle recette du développement territorial ?

Les entrepreneurs changent et avec eux les territoires doivent profondément modifier leurs stratégies d’attractivité. Essai de recette d’un bon projet de tiers lieux. La matière « tiers-lieu » étant très sensible, il reste encore à saisir les bonnes pratiques en la matière et les fausses bonnes idées qui remplacent la mise en place d’une stratégie par la simple création d’un lieu… Qui risque fort de rester vide. Les territoires en comptent déjà beaucoup, de ces lieux colorés qui ne rencontrent jamais leur public. Mutinerie, espace de coworking, de travail collaboratif. Gmail - Free Storage and Email from Google. Coworking 2.0. Le baromètre réalisé en juin 2016 par LBMG-Worklabs, société de conseil spécialisée dans le télétravail, a constaté un quadruplement des espaces de coworking en trois ans.

Coworking 2.0

Ils sont actuellement plus de 400 sur toute la France. Cet essor trouve son origine dans les mutations profondes du travail liées aux nouvelles technologies, qui permettent de travailler en tous lieux, et aux politiques urbaines visant à la rentabilité des lieux inoccupés. Les tiers lieux 2.0, une nouvelle façon d’appréhender le monde ? Pourquoi parle-t-on de tiers lieux ?

Les tiers lieux 2.0, une nouvelle façon d’appréhender le monde ?

Dans le premier chapitre de son ouvrage The Great Good Place, paru en 1989 le sociologue américain Ray Oldenburg souligne ce qu’il nomme le « problème de lieux » aux États-Unis (« problem of place in America ») ; la vie des Américains est fragmentée et partagée entre le lieu de travail (second place) et celui de résidence (first place).

Il n’existe pas de lieux intermédiaires, des lieux de socialisation informelle permettant de vivre en communauté. Ceci a, selon Oldenburg, des répercussions sur la démocratie mais aussi la santé publique et la productivité des travailleurs américains. Les tiers lieux : de quoi parle-t-on ? Il manque donc un lieu informel d’exercice de vie publique à savoir un lieu se situant entre le lieu de travail et celui de résidence, un troisième lieu, un tiers lieu (third place). Pourquoi avons-nous décidé de ne plus avoir de bureau fixe ? — Part 1 : Les cafés cowoking. C’est arrivé par la force des choses pour une bonne partie d’entre nous : une démission, le chômage post-diplôme, début du freelance ou un stage de fin d’étude dans une startup un peu fauchée…Nous étions en 2014.

Pourquoi avons-nous décidé de ne plus avoir de bureau fixe ? — Part 1 : Les cafés cowoking

Tout était à (re)faire mais ne nous voulions pas le faire seul-es. Un café coworking pour commencer Notre choix s’est vite porté vers les cafés coworking, et ce, pour plusieurs raisons : Nous étions fauchés : le café coworking permettait d’avoir un bureau hors de chez soi, sans engagement de durée. Il reste le meilleur rapport qualité-prix en terme de bureau nomade.Nous voulions rencontrer des gens nouveaux régulièrement : sans engagement nous pouvions aller d’un espace à un autre, participer à des événements différents pour rencontrer des professionnels aux compétences aussi variées qu’atypiques.Nous aimons le café et grignoter à volonté.

Theconversation. Pourquoi parle-t-on de tiers lieux ?

theconversation

Dans le premier chapitre de son ouvrage The Great Good Place, paru en 1989 le sociologue américain Ray Oldenburg souligne ce qu’il nomme le « problème de lieux » aux États-Unis (« problem of place in America ») ; la vie des Américains est fragmentée et partagée entre le lieu de travail (second place) et celui de résidence (first place). Il n’existe pas de lieux intermédiaires, des lieux de socialisation informelle permettant de vivre en communauté. Ceci a, selon Oldenburg, des répercussions sur la démocratie mais aussi la santé publique et la productivité des travailleurs américains.

Anticafés veut réinventer le coworking. Travail : la révolution Remote – WillBe Group – Medium. Pourquoi l’heure du remote a sonné Dans une société où l’on se plaint de plus en plus de la culture du présentéisme, ça n’est pas toujours au bureau que l’essentiel du travail se fait.

Travail : la révolution Remote – WillBe Group – Medium

Comme l’écrivent Jason Fried et David Heinemeir Hansson dans Remote, “le bureau pendant la journée est le dernier lieu où les gens peuvent vraiment abattre du travail (…) car le bureau est devenu une usine à fabriquer des interruptions”. Il faut dire que leur livre s’adresse avant tout aux travailleurs de la “classe créative” qui font grandir l’économie numérique — développeurs informatiques, rédacteurs, designers, etc. Pourquoi le co-working doit déjà se réinventer - Les Echos. Le «coworking», un modèle qui continue son expansion. Il y a un peu plus de dix ans naissait le coworking, véritable révolution dans le monde du travail.

Le «coworking», un modèle qui continue son expansion

Loin d’être éphémère, le phénomène est en pleine explosion à Montréal, comme partout sur la planète. Au Québec comme ailleurs, il est devenu un propulseur de l’innovation. Bilan. Selon des études réalisées par l’entreprise californienne Intuit, plus d’un million de travailleurs dans le monde s’activeront dans des espaces de travail partagés d’ici 2018. Le corpoworking ou quand les entreprises se mettent au coworking. Le coworking, on connaît: ce sont des indépendants qui partagent un bureau pour limiter les frais et se retrouver entre professionnels.

Le corpoworking ou quand les entreprises se mettent au coworking

A priori, cela n'a rien à voir avec le monde de l'entreprise classique. Pourtant, les grandes boîtes se sont inspirées de ce modèle pour créer le corpoworking. Contraction des mots «corporate» et «coworking», le terme «corpoworking» est le dernier trend du monde professionnel. Theconversation. Je m'intéresse aux nouvelles pratiques de travail (nouvelles formes d'entrepreneuriat collaboratif, télétravail, travail mobile, coworking, corporate hacking, DIY...), leurs dimensions managériales et politiques.

theconversation

J'essaie en particulier de comprendre comment les nouvelles pratiques de travail sont légitimées ou délégitimées dans la société et les organisations contemporaines. Mes recherches en cours portent sur les nouvelles pratiques de travail académique, le coworking (corporate ou externe), les maker spaces, les nouvelles formes d'incubateurs-accélérateurs, les entreprises publiques et les universités. J'ai fondé fin 2014 un réseau académique indépendant (RGCS) qui traite du lien entre les nouveaux lieux d'entrepreneuriats et d'innovation, les nouvelles pratiques entrepreneuriales et les transformations du travail et de la société (pour plus d'information : Expérience 2009–2016 Professeur des Universités, PSL-Université Paris-Dauphine.

Les tiers-lieux : quelles opportunités pour comprendre et transformer les pratiques de travail ? Il y a bientôt trois ans, j’ai commencé à explorer le « nouveau monde » des tiers-lieux d’entrepreneuriat et d’innovation.

Les tiers-lieux : quelles opportunités pour comprendre et transformer les pratiques de travail ?

Après des années de recherches sur des grands groupes, des universités, des administrations, des grands projets digitaux, je découvrais alors un objet particulièrement enthousiasmant. De nouvelles formes d’incubation et d’intermédiation, des espaces de coworking indépendants et corporate, des fab labs, des maker spaces, des hacker spaces ont été et sont toujours l’occasion d’observations, d’entretiens, d’expériences de photographie et d’ateliers de co-création.

Travail indépendant : passer du parcours du combattant au parcours de croissance. A l’heure du numérique, le visage du travail se transforme. Il n’est plus le même qu’au siècle dernier, mais il n’est pas tout à fait autre non plus. Si nous ne savons ni quand, ni combien d’emplois sont amenés à disparaitre, nous savons que le salariat tel qu’il a prévalu depuis le XIXe siècle change de nature. 83 % des embauches se font sous une forme d’emploi atypique (hors CDI temps complet) et les CDI signés aujourd’hui durent en moyenne… deux ans seulement ! Article de revue : « Co-working in the city » (Tim Butcher, 2012) L’ethnographe Tim Butcher offre une remarquable chronique de son immersion dans un espace de coworking. Déjà en 2012, il esquissait les potentialités de ce tiers-lieu à faire émerger aussi bien des formes inédites de capital social qu’un esprit de communauté. Deux paramètres favorisant la qualité de vie du travailleur indépendant et éclairant les nouvelles façons de travailler et de faire collectif.

Coworking : au travail pour un bail. Prenez un gigantesque immeuble art déco du IXe arrondissement de Paris, en partie classé monument historique. Oubliez qu’il a abrité une compagnie d’assurances au XIXe siècle, puis le siège d’Areva au XXe : c’est ringard. Signez un bail de quinze ans, faites une com d’enfer sur les réseaux sociaux, sans même de service marketing. Voilà le premier espace en France de WeWork, numéro 1 de la location d’espaces de travail partagés (ou coworking), présente dans trente-six villes dans le monde.

C’est ici, au 33, rue Lafayette, à deux pas de la Gare Saint-Lazare et au cœur du Paris des bureaux, des cantines bio et des grands magasins, que cette start-up basée sur une application et un réseau social va accueillir, à partir du 3 avril, 2 300 personnes sur une surface de 12 000 mètres carrés. L’inauguration d’un deuxième espace de 7 000 m² est d’ores et déjà prévue rue des Archives, en plein Marais, cette fois dans l’ancien siège des Galeries Lafayette. Quand le salarié devient chef… découvrez l’holacratie. “Mais, je ne comprends pas, dans tout ça, il y a bien un manager pour la prise de décision ? Non ?”. Bien installé dans son fauteuil, cet entrepreneur est sceptique.

Le smile-out, ou bien-être au travail : une culture à transmettre, Le Cercle. Un esprit nouveau souffle sur l’espace de travail. En plein essor, le coworking fait la part belle à l’esprit communautaire et à l’entraide entre entrepreneurs. L’adoption du « flex office » par les grandes entreprises va de pair avec un management par objectifs qui laisse libre court à l’autonomie des individus. Locaux ouverts sur la rue avec une agora en guise d’accueil, espaces de bureaux éphémères ou mobiles (pop-up desks), fablabs, espaces projet, « Pitch Theater » … Lorsqu’on les interroge sur leur vision du bureau de demain, les moins de 35 ans fourmillent d’imagination.

Freelances-qui-sont-ils. 10 raisons qui font du coworking l'espace de travail du futur. Les Imaginations Fertiles – Travailler et co-produire autrement. La tradition dans les espaces de coworking - Mutinerie. Isabelle Barth - L'open space est mort, vive le co-working de Xerfi Canal TV on Vimeo. [Exclusif] Pour se transformer, PwC repense l'aménagement de ses bureaux parisiens. Le rôle clé des DRH dans l'entreprise étendue.

Co-working : « le changement arrivera par les salariés » dixit La Cordée, Actualité des PME. Avec 400 centres de co-working, le secteur entre en mutation - Les Echos. Les pires fauteurs de troubles des espaces de coworking - Swabbl. Un espace de coworking avec plus de plantes vertes que d’ordinateurs ! – My Happy Job. Le "Village by CA" va accueillir de nouvelles startups à Rennes et à Brest. Comment s’inspirer de l’entreprise libérée en cinq points clés - Pour travailler autrement. Jean-Paul Viguier : « L’espace de travail est devenu un espace de créativité », Les Echos Week-end. L'espace de co-working 24h/24 le moins cher de Paris. The Bureau, espace de coworking chic à Paris. Bassin d’Arcachon : le coworking, un espace et une famille de travail - Sud Ouest.fr.

#Coworking : Envie de changer d'air en 2017 ? AirOffice vous invite à travailler dans les hôtels - Maddyness. Formation initiale. Territoires et tiers-lieux. Recherche Documentaire - Bibliothèque publique d'information. Notice bibliographique Coworking, réenchanter le travail : vers la collaboration créatrice / Geneviève Morand ; préface de Patrick Scherrer. Notice bibliographique Réinventer la ville : les (r)évolutions de Darwin à Bordeaux / Philippe Gagnebert. [VIDÉO] LA RELATION ENTRE L'ESPACE DE TRAVAIL ET LE BIEN-ÊTRE DES SALARIÉS, BAROMÈTRE 2016 OPINIONWAY POUR CD&B. Le réseau des espaces de coworking du Grand Lyon. #ACOW17 - 1ères assises du coworking - Vendredi 3 février 2017 - Lyon.