background preloader

Creative commons

Facebook Twitter

Licences Creative Commons by formations.bib (Bibliothèque de l'EPFL) on Prezi. Les licences creative commons : excellente introduction par l'EPFL sur prezi. Juste pour partager avec vous cet excellent support de présentation via Prezi sur les licences creative commons, par les bibliothécaires de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne).

Les licences creative commons : excellente introduction par l'EPFL sur prezi

Comment utiliser les licences creative commons pour diffuser les archives sonores des bibliothèques. Alors que beaucoup de bibliothécaires enregistrent (en audio et/ou en vidéo) des évènements qui ont eu lieu dans les bibliothèques, se pose l’épineuse question des droits associés.

Comment utiliser les licences creative commons pour diffuser les archives sonores des bibliothèques

A cet égard, il m’a semblé intéressant de mettre en avant les pratiques de la Bibliothèque Publique d’Information, la Bpi (où je travaille). J’ai donc proposé une interview à Nathalie Nosny responsable des archives sonores de la Bpi. Depliant cc. Quand bibliothèques et éditeurs financent des contenus sous licence Creative Commons - En janvier 2013, j’avais signalé l’initiative Knowledge Unlachted.

Quand bibliothèques et éditeurs financent des contenus sous licence Creative Commons -

J’écrivais alors que, comme le projet Unglue-it qui permet aux internautes de financer la libération juridique d’un titre avec une viabilité économique pour l’éditeur, KU se lançait dans un projet proche, mais pour des corpus scientifiques et avec des bibliothèques! Cette fois ce ne sont plus les internautes mais les bibliothèques qui, par l’achat de corpus, financent la libération pour TOUS de contenus scientifiques.

Un programme pilote de 3 ans est lancé, il permettra de déterminer le juste prix et d’affiner le modèle économique. L’idée est bien de trouver un modèle de financement d’un Open Access qui ne soit pas qu’un accès libre mais qui s’appuie sur des droits de réutilisation des contenus tels que le proposent les licences Creative Commons. Flickr: Creative Commons. Many Flickr users have chosen to offer their work under a Creative Commons license, and you can browse or search through content under each type of license.

Flickr: Creative Commons

Here are some recently added bits and pieces: Attribution License » 70,211,461 photos (See more) Attribution-NoDerivs License » 21,258,669 photos (See more) Attribution-NonCommercial-NoDerivs License » 97,974,517 photos (See more) Attribution-NonCommercial License » 50,742,858 photos (See more) Attribution-NonCommercial-ShareAlike License » 104,238,594 photos (See more) Maurel dcb15. 40232 creative commons en bibliotheque. Que signifie exactement le fait de diffuser un document sur internet, comme le fait l'Enssib, en spécifiant la relation à la loi "creative common" ...

Que signifie exactement le fait de diffuser un document sur internet, comme le fait l'Enssib, en spécifiant la relation à la loi "creative common" (trouvée par exemple sur les thèses d'étudiants Enssib disponibles en ressources) ?

Que signifie exactement le fait de diffuser un document sur internet, comme le fait l'Enssib, en spécifiant la relation à la loi "creative common" ...

J'ai lu le texte auquel le lecteur est renvoyé, cela s'apparente à une sorte de droit d'auteur. Je prépare le concours d'assistant (seule et sans formation spécifique, je souhaite comprendre cet usage. Certains documents numérisés et disponibles en ligne font référence aux "creative commons" alors que les cours en ligne de Mediadix ne le font pas. Cette notion se retrouve dans un autre contexte, sur flick.fr, relié à la publication par la LOC d'une partie de sa collection photo, mais pour moi cela reste flou. merci d'avance Réponse: Un article du même auteur viendra également compléter l’approche de cette notion juridique en bibliothèque: MAUREL, Lionel.

Creative Commons – – S.I.Lex – A la fin du mois dernier, Creative Commons France a publié sur son blog un très intéressant billet pour rendre compte des premiers résultats d’un projet pilote conduit avec le service Ascribe.io pour permettre aux créateurs d’enregistrer leurs oeuvres sous licence Creative Commons via le protocole Blockchain.

Creative Commons – – S.I.Lex –

Pour faire simple et sans m’étendre trop longuement, Blockchain (ou « chaîne de blocs » en français) correspond à la technologique utilisée à l’origine pour développer des cryptomonnaies comme le Bitcoin. Wikipedia la définit comme : une base de données distribuée qui gère une liste d’enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage. À proprement parler, une blockchain est un historique décentralisé des transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti.

Mais on commence aujourd’hui à apercevoir bien d’autres applications possibles et les expérimentations foisonnent littéralement. Une LL (Library Licence) inspirée des CC (Creative Commons) pour les ressources numériques en bibliothèque ? – – S.I.Lex – Il y a des jours où l’on tombe sur des idées qui vous mettent le cerveau en feu et c’est ce qui m’est arrivé récemment lorsque j’ai découvert cette proposition d’une Library Licence (LL) inspirée des Creative Commons (CC), conçue pour donner aux éditeurs la possibilité de conférer aux bibliothèques des autorisations d’une manière simple et souple, pour certains types d’usages des contenus numériques.

Une LL (Library Licence) inspirée des CC (Creative Commons) pour les ressources numériques en bibliothèque ? – – S.I.Lex –

Ce concept a germé aux Etats-Unis dans le cerveau de Jeff Goldenson, qui l’a proposé sur le Harvard Library Innovation Laboratory, un site relevant de la Harvard Law School dont je vous recommande vivement la consultation (à quand la même chose en France ?). La Library Licence s’inspire du mode de fonctionnement des licences Creative Commons, avec leur aspect visuel et leur modularité. Library Licence : Comment ça marche ? La seconde restriction possible consisterait à mentionner par le biais de la licence que les droits conférés sont limités à un seul établissement, nommément désigné.

Comprendre Creative Commons en 2 minutes : Vidéo didactique. En mai 2014, le Ministère de la Culture et de la Communication en partenariat Creative Commons France a réalisé une vidéo de 2 minutes pour comprendre ce que sont les licences Creative Commons et leur intérêt d’utilisation (voir la vidéo ci-dessous).

Comprendre Creative Commons en 2 minutes : Vidéo didactique

Creative Commons propose gratuitement 6 licences qui permettent aux titulaires de droits d’auteur de mettre leurs oeuvres à disposition des internautes et mobinautes à des conditions prédéfinies. Les licences CC viennent en complément du droit applicable et ne se substituent donc pas au droit d’auteur. Qu’est-ce que Creative Commons ? Ces autorisations non exclusives permettent aux titulaires de droits d’autoriser le public à effectuer certaines utilisations, tout en ayant la possibilité de réserver les exploitations commerciales, les oeuvres dérivées et les conditions de redistribution. Archives ouvertes et licences Creative Commons : des synergies à conforter – – S.I.Lex –

En décembre dernier, une journée d’étude a eu lieu au CNRS à Paris pour célébrer les 10 ans de l’archive ouverte HAL-SHS.

Archives ouvertes et licences Creative Commons : des synergies à conforter – – S.I.Lex –

On m’avait demandé d’intervenir à la table-ronde juridique de la matinée pour faire une présentation sur l’utilisation des licences Creative Commons dans le cadre des archives ouvertes. J’avais déjà eu l’occasion d’écrire sur ce blog à propos des liens entre licences libres et Open Access, mais cette invitation au CNRS m’a permis de refaire un point sur la question. A la demande des organisateurs de la journée, je publie ci-dessous une synthèse de mon allocution, remise en forme et détaillée à partir de mes notes. Les licences créatives commons. Une question Qu'est ce que les licences creative commons ?

Les licences créatives commons

Dans quelles conditions les documentalistes des ENT peuvent-ils les utiliser ? L'auteur d'une œuvre peut transmettre ses droits patrimoniaux. La cession doit être faite par écrit (art. L131-2 CPI) et indiquer les mentions obligatoires prévues par la loi (art. L 131-3 CPI). 6 LICENCES gratuites.