background preloader

Analyse fin mois

Facebook Twitter

Instagram’s strategy of stealing Snapchat features is paying off beautifully – BGR. For as much as some pundits like to believe that Snapchat poses a serious threat to Instagram, the popular photo-sharing site owned by Facebook is as popular as ever. Not only has Instagram seen its user base grow considerably over the past few years, the cumulative number of Instagram users continues to accelerate with each passing year. Instagram co-founder Kevin Systrom recently revealed that Instagram now boasts more than 700 million users, according to a new report from The New York Times. Of that subset, an estimated 400 million users check the website or the app on a daily basis.

Interestingly enough, approximately 560 million of Instagram’s total user base now resides outside of the United States, a data point which speaks to the site’s broad appeal across the globe. As a quick point of comparison, Snapchat currently boasts upwards of 160 million daily users. Le succès des stories permet à Instagram de viser le milliard d'utilisateurs en 2017 - Business. En plagiant les stories de Snapchat sur Instagram et Facebook, Mark Zuckerberg espérait augmenter le nombre d'utilisateurs des deux plateformes. Si le pari tourne à l'échec remarqué sur le premier réseau social, il est bien parti pour permettre au second d'atteindre la barre symbolique du milliard d'utilisateurs mensuels avant la fin de l'année.

Instagram poursuit son impressionnante progression : le parent de Facebook, intégralement tourné vers la vidéo et la photo, revendique désormais 700 millions d’utilisateurs mensuels, soit 100 millions de plus qu’en décembre 2016, il y a seulement 4 mois. Instagram s’en est réjoui sur son blog : « Avec de nouvelles fonctionnalités comme les stories, les vidéos en direct et les messages éphémères dans Direct, les [utilisateurs] disposent de plus de moyens que jamais de s’exprimer et de se sentir plus près de ce qui les concerne. » Les stories, meilleur outil de croissance ?

La conquête internationale, une stratégie payante. Twitter gagne des utilisateurs, mais toujours pas d’argent. Le réseau social américain a vu son chiffre d’affaires baisser de 8 % au premier trimestre. Une première depuis 2013. LE MONDE ECONOMIE | | Par Jérôme Marin (San Francisco, correspondance) La mission se complique pour Jack Dorsey, le cofondateur de Twitter redevenu directeur général en juillet 2015. Au premier trimestre, la plate-forme américaine aux 140 caractères a accusé un repli de son chiffre d’affaires. Une première depuis son introduction en Bourse, en novembre 2013. . « Pour le moment, nous n’entrevoyons pas d’amélioration », a prévenu, mercredi 26 avril, M. Cette première est le résultat d’un long déclin. Mauvaises performances aux Etats-Unis Lire aussi : Twitter taille dans ses effectifs et ferme l’application Vine Le tableau n’est pas entièrement négatif. Twitter est aussi parvenu à contrôler ses dépenses, qui ont reculé de 10 % sur le trimestre.

Lire aussi : Twitter : une cage en 140 caractères Miser sur le format vidéo La tâche s’annonce compliquée. Le chiffre d'affaires de Twitter sur 1 année en baisse pour la 1ère fois ? Et si Snapchat savait comment écraser Facebook? +593% pour la pub Snapchat en Q1 | Viuz. Malgré la concurrence acharnée de Facebook/Instagram, la publicité sur Snapchat a le vent en poupe. C'est en tout cas le constat d'une étude menée par 4Cinsights sur sa plateforme de publicité sociale. La demande en publicité Snapchat aurait aunsi progressé de 593% au premier trimestre 2017- chez les annonceurs 4Cinsights- contre 61% sur l’ensemble des autres réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest et Snapchat). Une demande boostée par le succès de l’IPO et l’introduction de “Search for stories” sur Snapchat. How to make Twitter profitable | TechCrunch. Bruce Judson is a bestselling author of books on business and public policy strategy in the evolving digital era.

He is a senior IoT adviser at Tern PLC. For better and sometimes worse, Twitter is one of the most powerful forces on the planet. Twitter has arguably played a critical role in at least two of the defining political upheavals of our era: The Arab Spring and the election of a political outsider, Donald Trump, as president of the United States. Every day, Twitter contributes to the political debate, the sharing of ideas and the widespread dissemination, via links, of news articles and the otherwise obscure findings of academics and nonprofit studies. And, each day, this activity on Twitter contributes to meaningful, ongoing political debate across societies and across the political spectrum. Of course, Twitter also is filled with conversations related to our everyday lives.

Sometimes they are meaningful, sometimes they are not. A simple proposal The reality of value delivered. Facebook mise sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Durant les conférences F8, Facebook a eu l’occasion de présenter aux développeurs une batterie de nouvelles technologies logicielles et matérielles pour pousser à l’adoption des réalités virtuelle et augmentée. C’est à l’occasion de F8 que le réseau social a présenté un projet un peu fou, imaginé par la section Building 8, consistant à lire dans les pensées. En attendant que ce rêve (ou que ce cauchemar) prenne forme, Facebook a dévoilé plusieurs technologies en lien avec la réalité augmentée, la nouvelle passion de l’entreprise. Facebook lance tout d’abord une plateforme destinée aux développeurs, afin qu’ils mettent au point des filtres et des animations 3D qui accompagnent en temps réel les utilisateurs.

Baptisée Camera Effects, cette plateforme comprend une application, Frame Studio, un outil qui permet à tout un chacun de modifier une image et de la partager avec ses amis. Une plateforme AR pour les développeurs. The Death of LinkedIn – Jaakko Paalanen – Medium. A short while ago I was at a get-together with our investors and one of them mentioned how they are filled with Linkedin connection requests every day. Nothing special about that, right? I mean it’s bread and butter for a lot of us here on LinkedIn and it’s often hard to decide whom to accept and whom to ignore. If an introduction message is missing from a connection request it’s an instant turnoff for me — if it’s not somebody I really know.

I started to think about this and then I began to notice more and more that the people I’d consider the most advanced online networkers from generation X are using only Facebook for business connections instead of Linkedin. Sure, they have a presence on LinkedIn but their most important connections are in Facebook. Scrolling through my thousands of “friends” on Facebook I began to notice that I too have started to accumulate connections from the business world — people who’ve casually sent me a friend request. Carthago delenda est. About the author: Eight visions of Facebook's future from its F8 conference | Technology. As Apple has WWDC and Google has I/O, so Facebook has F8: the social network’s big annual conference has steadily grown, from a way to speak to developers about the upcoming changes to its platform to an event where the whole world hears about the exciting new products coming from the House of Zuckerberg.

Facebook’s chief executive may not quite have Steve Jobs’ infamous “reality distortion field” – the social network’s ideal world is more like an artificial reality where none of the outside world penetrates – but he can still wow when he wants to. Here’s the eight biggest things to take away from the San Jose event. 1) Augmented reality is Facebook’s big future bet Facebook wants you to use its camera for more than just taking pictures. If there’s one message from this year’s F8, it’s that.

Sure, you’ll still be able to snap pics and send them to friends. But the company also wants to paste more and more detail over the real world to create a second, “augmented” layer. Avec Workplace, Facebook a un plan pour défier Slack. Facebook continue d’améliorer sa messagerie pour entreprises. Jusqu’à présent, Slack est toujours considéré comme l’outil de collaboration ultime. Cependant, la concurrence commence à devenir intéressante. Microsoft a récemment lancé Teams qu’il inclut dans ses offres Office.

Google, quant à lui, veut transformer Hangouts en outil collaboratif. Et Facebook a Workplace. La version gratuite ou standard permet tout de même d’utiliser toutes les fonctionnalités basiques et d’avoir un stockage gratuit, mais pas illimité. Et ce n’est pas tout car jusqu’au mois de septembre, Workplace propose les fonctionnalités premium gratuitement. L’avantage de Workplace, en plus de ces offres, c’est qu’il s’agit d’une copie de Facebook, mais pour le milieu professionnel. Les bots s’invitent sur Workplace Autre nouveauté, Worplace bénéficie désormais d’une plateforme de bot similaire à celle de Messenger sur sa messagerie.

Facebook peut-il devenir le WeChat occidental ? | L'Atelier : Accelerating Innovation. Le modèle d’une super-application mobile permettant d’accéder à un large panel de services, développé en Chine par WeChat, pourrait, selon une étude de Gartner, bientôt se développer en Occident. Mais les acteurs souhaitant s’imposer sur ce créneau devront également offrir aux utilisateurs une expérience intuitive et sur-mesure. Lorsqu’il s’agit d’imaginer le futur du mobile, beaucoup de regards se tournent, à raison, vers l’Orient. En Chine, par exemple, il s’est développé avec une rapidité stupéfiante, en concomitance avec l’Internet, là où en Occident les deux vagues ont correspondu à deux périodes temporelles distinctes (Internet d’abord, mobile ensuite). Ainsi, un Chinois se connectant à Internet pour la première fois a de fortes chances de le faire depuis un mobile, et non depuis un ordinateur. Or, le marché des applications mobiles chinois est, depuis quelques années, marqué par la prédominance d’une super-application, baptisée WeChat.

Vers de super-applications holistiques. Lots of people are saying that Instagram just officially ‘killed Snapchat’ Here’s why they’re wrong… Last week, Facebook announced that Instagram Stories had reached 200 million daily active users (DAUs). People were quick to pounce on that significant number and declare that finally, Mark Zuckerberg had ‘killed’ Snapchat and Facebook and Instagram were winning some imaginary war. Many tweeted things like, “RIP Snap,” “Is Snapchat already dead? ,” “Snapchat is dead fam. Instagram stories came and ended her,” “Instagram just destroyed Snapchat.” But to compare Instagram Stories’ 200M DAUs with Snapchat’s total 161M daily active users is to equate apples with oranges.

First, it’s worth noting that Instagram Stories is not its own app. Second, when Instagram talks about Instagram Stories “daily active users”, the company seems to mean “anyone who checks Instagram Stories on a daily basis.” Facebook has previously faced criticism over lowering the threshold of what is considered engagement. On Snapchat, there is no incentive to get followers or build an overly curated persona. Why Mark Zuckerberg Is Excited About an Augmented Reality Future. When Facebook founder Mark Zuckerberg took the stage today to open F8, the social giant’s annual developer conference, he wanted to address the elephant in the room. Another big tentpole event named F8 had already kind of stolen his thunder: the recent premiere of his buddy Vin Diesel’s latest movie, the eight installment of the Fast and the Furious franchise. Moving on to his main focus, Zuckerberg shared with the crowd Facebook’s mission going forward, riffing quite literally on the comprehensive treatise he published in February (he held up a sizable stack of paper that may or may not have been the printed open letter).

The Facebook founder said the company's next steps would be to bring the digital and physical together and to “work on building common ground.” To that end, Facebook’s next technological leap, now that it is the owner of four out of the five most downloaded apps in the world, is to step into the world of augmented reality.

Cartographie des médias sociaux en 2017. Le Blog du Modérateur fête ses 10 ans. Le panorama des médias sociaux de Fred Cavazza aussi. Depuis 2008, cette cartographie permet de faire le point sur les réseaux sociaux dominants, leurs particularités et leurs similarités. Le panorama n’a pas fondamentalement changé en 2017 : voici les principaux médias sociaux, classifiés selon leur fonction première (messagerie, collaboration, networking…). Facebook, Twitter et Google restent au centre de la cartographie. Cette année, Facebook a renforcé sa position grâce à sa stratégie d’imitation, consistant à implémenter dans ses applications (Facebook, Instagram, WhatsApp…) toutes les fonctionnalités qui fonctionnent ailleurs.

Les statistiques parlent d’elles-mêmes : l’usage des services de l’écosystème Facebook a grandement augmenté en 2017. Les réseaux sociaux peuvent être classés selon leurs usages : Pour accéder à l’analyse complète de Fred Cavazza sur les usages et les tendances des médias sociaux en 2017, rendez-vous sur son blog. Snapchat aurait un problème avec les pays « pauvres » Snapchat est accusé de gonfler ses statistiques et de ne pas aimer les pays pauvres. Snap (le propriétaire de l’appli Snapchat) est en train de passer un sale quart d’heure. Alors qu’Instagram annonce que sa fonctionnalité Stories (copiée sur celle Snapchat) compte désormais 200 millions d’utilisateurs, la société d’Evan Spiegel fait également face à colère d’internautes en Inde, où une campagne #UninstallSnapchat a été lancée la semaine dernière.

La raison de cette colère : des propos qui auraient été tenus par le PDG de l’entreprise en 2015 concernant les pays comme l’Inde et l’Espagne. Selon un ancien employé qui a été licencié par Snap et qui poursuit aujourd’hui la société en justice aux USA, Evan Spiegel aurait indiqué que son application est « uniquement pour les riches » et qu’il n’a pas envie de se développer dans les « pays pauvres comme l’Inde et l’Espagne ». Il veut prouver qu’il avait raison L’ancien employé devait se charger de la croissance de l’application. Twitter Shareholders Will Vote on Turning the Company Into a Cooperative Owned by its Users. Stories : Instagram passe devant Snapchat - ZDNet. Instagram Stories a désormais plus d'utilisateurs que Snapchat. Snap can prove that Snapchat ads drive foot traffic - L.A. Biz. Pourquoi Facebook gagne la guerre de la pub online - Les Echos. Snap to store : un nouvel indicateur pour mesurer l'efficacité des publicités Snapchat. Snap prepares to sell its soul as it attempts to turn a profit.

Facebook’s business model for Messenger won’t be payments and commerce after all - Recode. Twitter fights to protect anonymous users more often than you’d think - Recode. Facebook préfère la publicité aux paiements pour monétiser Messenger. Messenger et WhatsApp au même niveau. Les fantômes des stories Facebook révèlent les limites du plagiat de Snapchat - Tech. Publicité : Twitter annonce plusieurs partenariats - Tokster. Here’s why Facebook’s $1 billion Instagram acquisition was such a great deal - Recode. Infographie : les perspectives du live en chiffres.