background preloader

Généralités sur le numérique

Facebook Twitter

Numérique : pas un outil miracle pour améliorer les notes des élèves. Quelques modèles d’intégration des TICE. Par Eric VEKOUT Professeur des Collèges d’Enseignement Secondaire en Informatique et TechnoPédagogue 1.

Quelques modèles d’intégration des TICE

Introduction La mise en place ou l’intégration des TIC dans le milieu éducatif est un problème complexe relevant de plusieurs facteurs. D’où le besoin de se servir de modèles théoriques pouvant servir de schéma directeur au processus d’intégration dans toutes ses dimensions. La pédagogie par le numérique, un nouvel enjeu pour les enseignants. Dans vos recherches, vous remettez en cause l'idée selon laquelle les jeunes, ceux qu'on appelle les "digital natives", sont naturellement à l'aise avec le numérique.

La pédagogie par le numérique, un nouvel enjeu pour les enseignants

Pourquoi ? La biologie montre qu'il n'existe pas d'aire dédiée au numérique dans le cerveau, comme il en existe pour la lecture ou les mathématiques, qui sont apparues progressivement au cours de l'évolution. Le cerveau se modifie au gré des progrès techniques mais le numérique fera-t-il partie de ce mouvement ? Nous n'en savons rien pour le moment. Les compétences numériques et les inégalités dans les usages d'internet. L’usage des TIC, particulièrement l’exploitation des contenus disponibles sur internet, place au centre la question des compétences et ressources cognitives dont disposent les individus pour s’approprier pleinement ces technologies et services dans un contexte social qui est le leur.

Les compétences numériques et les inégalités dans les usages d'internet

Considérer que l’abondance de l’information en ligne, offerte à tous sans filtre ni hiérarchie, donne à chacun une autonomie, voire une liberté absolue, c’est en effet oublier que le simple accès à « toute » l’information ne remplace en rien la compétence préalable pour savoir quelle information rechercher et quel usage en faire. Comme le souligne de manière pertinente Dominique Wolton, « l’accès direct ne supprime pas la hiérarchie du savoir et des connaissances. Et il y a quelque forfanterie à croire que l’on peut se cultiver seul pour peu que l’on ait accès aux réseaux ». (Wolton, 2000, p. 89). L'Agence nationale des Usages des TICE - Les fondamentaux au cycle 3. Aurélie Géhin est professeure des écoles à Givry-en-Argonne, département de la Marne dans l'académie de Reims. Dans sa classe de CM1-CM2, elle utilise des capsules vidéo pour l'apprentissage des notions du programme de cycle 3.

Elle expérimente la pédagogie inversée et propose des activités d'apprentissages autour d'un film qui aborde la reconnaissance de quelques solides usuels. Origine du projet Pratiquant la pédagogie inversée et l’évaluation autogérée dans ma classe, je construis régulièrement des capsules vidéos pour organiser mes séances d’apprentissage. La mobilité et le numérique à l'école. Nous vivons aujourd’hui à l’ère du numérique.

La mobilité et le numérique à l'école

Les élèves, eux, sont nés avec. L'avenir au présent. La classe numérique fournit des opportunités pour motiver et impliquer les élèves, explique Kjartan Moe Hustvedt.

L'avenir au présent

Kjartan enseigne à 22 élèves de quatrième année à la Skjold School dans le sud-ouest de la Norvège. Sa classe est équipée d'une connexion Internet et d'un tableau blanc interactif. En tant qu'utilisateur actif d'itslearning et défenseur de l'apprentissage en ligne, il constate chaque jour les avantages de l'apprentissage numérique. Dossier : Web 2.0 : Quels usages ? Décoder les enjeux du numérique à l'école. Education aux médias. Enseigner avec Android. Une étude montre les enjeux des usages des tablettes à l’école.

Alors que le gouvernement a décidé d’équiper tous les écoliers et collégiens de tablettes PC d’ici 2020, baptisée ExTaTe, l’étude dirigée par François Villemonteix ne prétend pas démontrer que les tablettes vont régler les problèmes de l’école ou les aggraver.

Une étude montre les enjeux des usages des tablettes à l’école

Du bon usage du « non-usage » des TICE. 1Notre contribution est une proposition de typologie du « non-usage des TICE ».

Du bon usage du « non-usage » des TICE

Elle s’articule autour de trois points. Dans une première partie nous proposons la construction d’une classification des non-usages qui repose sur une revue de questions basées sur la synthèse de résultats issus de la recherche et d’observations. Elle se situe à un niveau systémique (entre autres : Lê Than Koi, 1965 ; Brunswik, 1970 ; Chaptal, 2007 ; Liautard, Marquet et Wallet, 2005). Le plus souvent les approches, fussent-elles systémiques, insistent principalement sur les conditions nécessaires pour l’usage des TICE. Cependant, elles ne s’interrogent pas sur le fait de savoir qu’alors que ces conditions sont globalement réunies, pourquoi les technologies ne sont pas massivement utilisées comme on pouvait l’imaginer, ou plutôt si, une explication récurrente revient souvent : « c’est de la faute au conservatisme enseignant ».

La technologie proposée ne fonctionne pas La technologie est imposée Tableau 1. Point de vue de Serge Tisseron Plaisir et éducation numérique. Repères 3-6-9-12 pour apprivoiser les écrans. 10 pistes pour penser la culture numérique. Quand on croise des podcasts et des conférences autour de la question des liens entre culture et numérique de l’année écoulée, voilà ce qu’on peut en retenir avec comme fil rouge la problématique suivante : disposons-nous du recul nécessaire pour définir la culture ou les cultures numériques ?

10 pistes pour penser la culture numérique

1. La culture numérique serait générative et ouverte, elle n’est pas seulement reconnaissable à sa dimension patrimoniale. Elle co-construit avec d’autres cultures. Il s’agit d’une culture d’identités parallèles. Elle introduit de nouvelles pratiques en plus du lire, écrire, compter : il faut savoir créer, chercher et permettre la co-construction. 2. 3. 4. 5. TIC & Net. Débat : quelle place pour Internet à l’école ? L'école numérique. L'environnement numérique de l'élève. Le numérique en classe, pour quoi faire ? - Apel. Les outils numériques peuvent transformer les apprentissages.

Le numérique en classe, pour quoi faire ? - Apel

Dans les établissements de l'Enseignement catholique, de nombreux professeurs se sont déjà emparés des possibilités que les nouveaux outils, comme la tablette numérique, le tableau blanc interactif (TBI)... offrent. Le laboratoire numérique de langue Le collège du Sacré-Cœur, à Thonon-les-Bains (74), possède un logiciel de laboratoire numérique de langues. Fini l'antique magnétophone à bandes, remplacé par 32 ordinateurs, un pour chaque collégien, installés en réseau, sont un excellent moyen, selon le directeur, Olivier Rosset, " d'individualiser les apprentissages " et de répondre au cadre européen de référence, qui met l'accent sur la compréhension et l'expression orale. Les professeurs de langue proposent aux élèves des exercices qui portent sur des situations réelles, à partir de documents authentiques. Apprendre l’anglais grâce à son téléphone portable.