background preloader

Quelques modèles d’intégration des TICE

Quelques modèles d’intégration des TICE
Par Eric VEKOUT Professeur des Collèges d’Enseignement Secondaire en Informatique et TechnoPédagogue 1. Introduction La mise en place ou l’intégration des TIC dans le milieu éducatif est un problème complexe relevant de plusieurs facteurs. D’où le besoin de se servir de modèles théoriques pouvant servir de schéma directeur au processus d’intégration dans toutes ses dimensions. servir de canevas au processus d’intégration en décrivant les différentes étapes à suivre et les tâches à effectuer pour mener à bien le processus. Il existe plusieurs modèles théoriques dont les plus populaires sont : TPACK, SAMR, PST et le continuum d’approches. 2. 2.1 Le modèle TPACK (Technological Pedagocical Content Knowledge) TPACK est un modèle servant à décrire les différents types de connaissances à acquérir par un enseignant afin d’intégrer les technologies dans ses pratiques éducatives. Figure 1 : Modèle TPACK, source - www.tpack.org 2.1.1 La connaissance technologique (Technological Knowledge : TK) 3. 4.

http://www.adjectif.net/spip/spip.php?article231

Related:  Formation numériqueModèles d'intégration du numériqueIntégration des MITIC théorieIntégration du numériquebiodiversité projet TraAM

Travaux académiques mutualisés - Les travaux académiques mutualisés (TraAM) : des laboratoires de pratiques numériques Les travaux académiques mutualisés Co-pilotés par la DNE et l'inspection générale, les TaaAM permettent de construire une expertise qui doit contribuer aux actions de formation et d'accompagnement des enseignants dans le cadre de la stratégie pour le numérique et ses déclinaisons dans les académies. Fondés sur la mutualisation inter-académique, les TraAM s'appuient sur des expérimentations dans des classes, ils associent les équipes académiques du 1er et du 2nd degré à la réflexion et la production de scénarios partagés dans l'Édubase. Les synthèses élaborées en fin d'année par les groupes de travail mettent en évidence d'une part que le dispositif impulse une dynamique et d'autre part que les usages du numérique dans les pratiques pédagogiques disciplinaires sont source de développement à la fois de compétences disciplinaires mais aussi transdisciplinaires contribuant par là-même à la construction d'une culture numérique. Les TraAM : pourquoi ? Les TraAM : comment ?

Usages d’Internet à l’école selon le regard des élèves. Pratiques d’intégration, paradigmes pédagogiques et motivation scolaire Pierre-François COEN, Jeanne REY, Isabelle MONNARD, Laurent JAUQUIER (Service Recherche et Développement, Haute école pédagogique de Fribourg, Suisse) 1. Introduction L’enjeu de notre recherche se situe là et se donne pour mission d’analyser les pratiques d’intégration des TIC, et en particulier le recours à Internet, à partir d’une étude conduite dans les classes du canton de Fribourg (Suisse). Cette analyse comporte trois volets : une mesure des pratiques effectives d’intégration ; une analyse des paradigmes pédagogiques de leur intégration, ainsi qu’un modèle causal de la motivation des élèves dans le cadre de l’apprentissage avec les TIC.

Qu'est-ce que le modèle SAMR ? - Prim à bord De quoi parle-t-on ? Le modèle SAMR (Substitution, Augmentation, Modification, Redéfinition) est un modèle théorique qui décrit les différents paliers d’intégration des technologies dans une séance de classe selon plusieurs niveaux d’efficacité pédagogique. C’est un modèle de référence en matière d’intégration du numérique dans l’éducation. Quel est son origine ? Apprendre à apprendre, quelle place pour le numérique ? - Par Michèle Drechsler Le métier d'enseignant évolue dans une société en constant changement. L’arrivée du numérique bouleverse les modes de transmission et d'accès aux savoirs et modifient les pratiques de l'enseignement. Avec le numérique de nouvelles perspectives s'ouvrent à l'enseignant qui peut utiliser de nouveaux outils, des ressources numériques pour scénariser ses séances et créer des conditions et des situations d'apprentissage avec le numérique. Comme pour tout outil didactique, l'enseignant doit pouvoir tirer parti du numérique dans ses pratiques de classe, générer les occasions d'augmenter l'efficacité de sa pédagogie au quotidien dans les différents contextes de sa classe. L’intégration des sciences cognitives dans les pratiques pédagogiques ne peuvent pas faire l’impasse des outils numériques.

Causes de non-usage des TICE à l’Université : des changements ? 1Le concept d’usage connaît une pluralité d’acceptions, selon qu’il soit traité du point de vue de la sociologie des usages ou des psychologies cognitives. Les sociologues définissent les usages sociaux comme « des patterns d’usages d’individus ou de collectifs d’individus […] qui s’avèrent relativement stabilisés sur une période historique plus ou moins longue » (Proulx, 2005). Les psychologues cognitivistes voient dans l’usage des TIC ce qui incite les usagers à les utiliser. Pour cela, elles doivent être acceptées, utilisables et utiles (Tricot et al. 2003) et se prêter à une genèse instrumentale mettant en œuvre des processus concomitants d’instrumentalisation et d’instrumentation (Rabardel, 1995). Sociologues et psychologues cogniticiens s’accordent néanmoins sur l’idée que les TIC n’ont pas vocation à structurer les usages mais que ce sont plutôt les TIC qui sont modelées par les pratiques des usagers.

Comment utiliser des œuvres dans un cadre pédagogique ? La notion d'exception pédagogique correspond essentiellement à des accords sectoriels négociés contre une rémunération forfaitaire. Ces accords permettent d'utiliser des œuvres dans un cadre pédagogique, c'est-à-dire à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à destination d'un public majoritairement composé d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés. Le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et la conférence des présidents d'université (CPU) ont ainsi conclu des accords

Hattie pensé aux TIC Faire preuve d'esprit critique Se donner une compréhension commune Rehausser ses pratiques avec la pédagogie numérique Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe Le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentedura, est une référence théorique très importante pour les éducateurs qui souhaitent réfléchir à l’intégration efficace et réellement pédagogique des technologies en classe. En voici un résumé. Le modèle SAMR offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Savoir compter sur l’effet enseignant *Cet article a été publié sur le site du réseau EdCan le 2 mars 2018. Il a été co-écrit avec mon collègue et ami Normand Brodeur. Qu’on se le dise une fois pour toutes : l’innovation, bien que souhaitée par plusieurs administrateurs et gestionnaires scolaires, ne saurait se réaliser à grande échelle sans l’engagement des enseignants comme acteurs principaux de transformation des pratiques en classe.

Former les formateurs. Nouveaux outils, nouvelles problématiques ? - archive-EduTice - Education et technologies de l'information et de la communication Résumé : Comme le soulignent bien Pouts-Lajus et Riché-Magnier « la formation des enseignants se présente à la fois comme une condition impérieuse et, vu l'immensité de la tâche, comme l'obstacle le plus sérieux pour l'usage des technologies dans l'éducation ». Vaste problème, en effet. Les points d'entrée possibles sont multiples, le public à former très divers, de par son statut, son cadre de travail, ses attentes, ses inquiétudes ou ses enthousiasmes. Les solutions proposées fluctuent parfois (trop souvent) au gré des changements de gouvernements ou de ministres, chacun voulant imprimer sa marque dans un domaine évidemment sensible vis-à-vis de l'opinion publique. La définition du statut des formateurs de formateurs n'est pas simple non plus. Qui va, peut, doit former qui ?

Développer la culture numérique des collégiens Comment aborder le thème de l’enseignement de la culture numérique dans les établissements scolaires ? Un exemple de problématisation de cette question est proposé par le mémoire présenté en septembre 2020 par Jonathan Tessé, sous la direction de Christine Michel (Université de Poitiers) pour l’obtention du grade de Master Mention « Information Communication » et ayant pour titre : « Développer la culture numérique des collégiens : entre commande institutionnelle et compréhension de la notion par les enseignants » (nous en publions ici une version mise à jour par l’auteur en octobre 2020). Jonathan Tessé est conseiller en numérique pour l’éducation à la délégation régionale du numérique pour l’éducation (région académique Bourgogne – Franche-Comté), après avoir été professeur des écoles, animateur TICE puis DAN adjoint pour le premier degré. Document à télécharger Prim à bord. (2016, mai 4). Qu’est-ce que la littératie numérique ?

Intégrer la technologie à l'école : un exercice d'équilibriste Le numérique en classe semble une chose acquise et qui va de soi. Après tout, ces jeunes générations qui sont nées avec Internet à portée de la main devraient voir du bon œil l’usage de technologies à l’école, non? Si, en général, il y a effectivement un enthousiasme à l’utilisation de TICE par les élèves, il peut aussi y avoir une fatigue. Scepticisme jeunesse Ce très intéressant billet de François Jourde qu’il a écrit durant l’été 2016 explique comment il se retrouve par moment avec des critiques. Il lui serait reproché un temps trop élevé passé sur l’usage du numérique au détriment, selon l’avis des apprenants, de la matière apprise.

Where is Brian ? He’s speaking with his cellular phone L’insertion des technologies numériques dans les processus d’apprentissage est désormais une réalité, il me semble que le question ne fait plus débat. Ce sont les modalités d’utilisation, la façon dont les formes scolaires évoluent qui sont au centre des débats et réflexions. Les analyses sur les technologies sont avant tout un paravent qui abritent nos questionnements sur l’évolution de nos formes sociales. Dans cette somme technologique qui imprègne notre vie, l’intelligence artificielle semble prendre ses marques et irise des pans de plus en plus large de notre éco-système technologique. J’évite, de façon générale, de me livrer à l’exercice de la prédiction car il est à risque et pour tout dire vain et inutile. Cependant on peut essayer de se poser des questions sur le champ des possibles à l’aune de signaux faibles que l’on relève dans sa veille.

Évaluer avec son téléphone portable - CREG Un changement de paradigme nécessaire De l’usage des appareils numériques mobiles en classe L’usage des appareils numériques mobiles dans l’enseignement est un sujet à la fois polémique et passionnant. Il est parfois considéré comme une intrusion, une faille vers le monde extérieur par certains, ou comme un outil incontournable par d’autres. S’il ouvre une brèche vers le monde des connaissances et des relations extérieures à l’environnement de la classe, il ouvre également le champ de nouveaux possibles et celui d’une continuité de l’apprentissage pour l’élève.

Site super intéressant pour donner quelques exemples et quelques modèles d'utilisation des TIC dans le domaine de l'enseignement. Ce site est d'autant plus pertinent puisqu'il tient compte des différentes compétences énoncées par Tony Wagner et de la taxonimie de Bloom visant à developper de nouvelles approches afin de permettre aux étudiants de comprendre davantage. by anneclaudebrochu Jan 30

Related: