background preloader

Migrants

Facebook Twitter

Crise migratoire : la rupture historique qui pourrait emporter l'Europe. FIGAROVOX/TRIBUNE - Face à la crise migratoire, il n'est pas impossible que l'on assiste à un événement historique qui marque la fin de l'Europe comme construction politique et la déstabilisation durable des sociétés européennes, estime le Groupe Plessis. Groupe Plessis est le pseudonyme d'un groupe de hauts fonctionnaires. Les migrations posent désormais à l'Europe un défi existentiel. Ne soyons pas naïfs, la déferlante migratoire, si rien de sérieux n'est fait, n'est pas près de s'arrêter. Ce mouvement massif de populations, engagé depuis des décennies, s'est brusquement accéléré avec la crise libyenne qui a ouvert l'accès de la Méditerranée centrale aux migrants africains. Il s'est encore amplifié avec la crise syrienne, ouvrant les routes des Balkans et de la Méditerranée orientale à un nouveau flux massif en provenance du Proche et du Moyen-Orient, mais également d'Afghanistan et du Pakistan.

Préoccupante également la proportion d'hommes jeunes parmi ces migrants. Crise des migrants. Cartographie. Murs, barrières, clôtures : comment le monde se referme. Agir / Agissez avec la Cimade - Jeu Parcours de migrants, édition 2014. 10 préjugés sur les migrants et comment y répondre. Par Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International Cette histoire est si terrible qu’elle défie toute logique. En juillet 2012, Rosaura Almonte, 16 ans, connue sous le nom d’Esperancita dans les médias, a été admise à l’hôpital de Saint-Domingue, capitale de la République dominicaine. Après avoir diagnostiqué une leucémie, les médecins ont préconisé de toute urgence des soins pouvant lui sauver la vie.

Toutefois, il fallait faire face à un problème : Esperancita était enceinte de sept semaines à ce moment-là et la chimiothérapie qui devait lui être prodiguée allait affecter le fœtus qu’elle portait. Parce que l’avortement est puni par la loi en République dominicaine, les médecins ont débattu pendant 20 jours avant de prendre une décision et de prodiguer à Esperancita le traitement dont elle avait désespérément besoin et auquel elle avait droit. Cependant, les Amériques ne sont pas un cas isolé. Toutefois, il reste une lueur d’espoir. En Hongrie, des barbelés sur la route des migrants. Elles scintillent aux rayons du soleil levant. Des lames de rasoir tranchantes, fixées à de longs fils de fer barbelé. Au volant de sa Jeep, Zoltan Saringer passe sans même leur jeter un regard : son œil est trop occupé à débusquer dans les buissons une silhouette approchant la frontière.

Le garde, membre de la "patrouille de défense" municipale, porte pistolet, jumelles et menottes pour livrer les migrants aux autorités. Ce jour-là, le jeune homme de 24 ans est aux aguets : le mur voulu par le Premier ministre conservateur, Viktor Orbán, a été sectionné par un groupe de 17 réfugiés. Deux campagnes d'affichage pour dissuader les migrants Jusqu'à la mi-juillet, des poteaux blancs fatigués se contentaient de marquer, tous les trois mètres, la délimitation entre la Hongrie et la Serbie : une "frontière verte", comme on l'appelle dans la bourgade d'Asotthalom, avec ses langues de forêt, ses champs à perte de vue et ses fermes fleuries. Cliquez sur cette carte pour l'agrandir : Migrants : l'UE débloque 2,4 milliards d'euros - Les Echos. Marchés Financiers Les attentats à Bangkok menacent le baht et la Bourse thaïlandaise L’attentat du lundi 17 août fait chuter la bourse et la monnaie thaïlandaises.

Asie - Pacifique Thaïlande : nouvelle explosion mardi à Bangkok, pas de victime + VIDEO Au lendemain de l’attentat qui a fait 22 morts, un petit engin explosif a été lancé sur des passants dans le centre de la ville sans faire de victimes. Dernière Bangkok frappée en plein coeur par un attentat Un attentat a tué au moins 19 personnes dans un quartier touristique de la capitale. Migrants: les Etats se sentent-ils encore concernés? Des migrants essayant d'accéder au tunnel sous la manche, près de Calais © REUTERS Résumé plutôt efficace des échanges, et des déclarations pour le moins tendues d'élus français et britanniques ces dernières semaines, par presse interposées. Un jour la dirigeante du parti travailliste Harriet Harman va jusqu'à demander à la France, un versement de compensations pour les f chauffeurs routier anglais, bloquée dans le tunnel sous la manche.

Le lendemain, le député les républicains de l'Aisne Xavier Bertrand voudrait que les autorités françaises laissent passer des migrants jusqu'au Royaume Uni. Et derrière ces querelles politique de part et d'autres de la Manche, et bien Il y a 3000 personnes qui viennent de Syrie, de Libye, d'Erytrée, et qui vivent dans des camps de fortune à Calais et alentour, en attendant de passer ce tunnel pour gagner l'Angleterre, souvent au péril de leur vie. 3000 personnes ce n'est qu'une toute petite partie de la problématique. Migrants : hausse dramatique du nombre de réfugiés aux frontières de l’UE. Un nombre record de migrants sont arrivés dans l’UE au mois de juillet, touchant en premier lieu les côtes grecques, alors que les pays de l’Union européenne n’arrivent pas à s’accorder sur une réponse à la plus grave crise migratoire depuis la Deuxième guerre mondiale.

Le nombre de migrants arrivés aux frontières extérieures de l’Union européenne a triplé en juillet par rapport au même mois de l’an dernier, à 107 500, a annoncé mardi l’agence européenne Frontex, chargée d’organiser la coopération des pays membres dans ce domaine. Dans les îles grecques, près de 21 000 migrants sont arrivés par la mer la semaine dernière, fuyant la guerre, la violence et la misère en Syrie, Irak ou en Afghanistan, a de son côté averti l’ONU, demandant aux autorités grecques de leur venir en aide en urgence malgré la grave crise économique que traverse le pays. En une semaine, indique le Haut-commissariat pour les réfugiés, il y a eu autant d’arrivées en Grèce que sur 6 mois en 2014. «Quelques efforts»

Crise des migrants : Europe, réveille-toi ! Editorial du « Monde ». La chancelière Merkel et le président Hollande ont été bien inspirés d’ajouter la question des réfugiés à celle de l’Ukraine au menu de leurs entretiens, lundi 24 août à Berlin. Il n’est pas aujourd’hui de crise plus pressante, plus dramatique ni plus lourde de menaces pour la stabilité de l’Europe que celle qui se déroule à nos frontières depuis près de deux ans. Sous nos yeux, mais sans que nous ayons voulu voir qu’elle s’aggravait de mois en mois. Angela Merkel et François Hollande ne vont pas, bien sûr, résoudre cette crise à eux deux, pas plus que les quelques mesures annoncées par les ministres de l’intérieur britannique et français, le 20 août, n’apportent une solution à la « jungle » de Calais. Mais ils peuvent, et doivent, ensemble, lancer enfin l’appel à la mobilisation générale dont l’Union européenne a cruellement besoin pour comprendre qu’il faut d’urgence changer de paradigme sur ce dossier.

L’Europe risque de perdre son âme. Europe. Débordée, la Macédoine laisse entrer les migrants. Face à l’afflux de migrants à la frontière avec la Grèce, la Macédoine les a tous laissés entrer. Dans un édito, le journal serbe Politika estime que l’Union européenne, par égoïsme, finit par perdre son humanité. Les heurts entre les migrants originaires de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan et les forces de police macédoniennes ont continué une bonne partie de samedi pour se calmer dans la soirée. Durant cette journée, les policiers macédoniens ont fait usage de matraques et ont tiré des grenades assourdissantes pour contenir le flux. Au moins quatre personnes ont été légèrement blessées. “Les migrants ont enfoncé le cordon de police macédonien”, titre le quotidien serbe Politika. Etat d’urgence Débordées par la vague migratoire, les autorités de Skopje ont renoncé samedi soir à empêcher les migrants de passer la frontière. Chaque jour, 2 000 migrants passent de la Grèce à la Macédoine.

Migrants et réfugiés : des mots aux frontières bien définies. «Pourquoi je meurs en mer, quand d’autres sont tranquilles chez eux ?» Au moins 111 corps ont été récupérés et 198 personnes sauvées au large de la ville de Zouara, à près de 160 kilomètres à l’ouest de Tripoli, en Libye, après le naufrage jeudi d’un bateau qui transportait environ 300 migrants. Mais le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) redoute un bilan plus lourd, car 200 personnes seraient encore portées disparues après le naufrage de cette embarcation de fortune et celui d’un autre bateau dans le même secteur des côtes libyennes. Selon le chef de cette opération du Croissant rouge libyen, Seddik Saïd, des survivants ont indiqué aux équipes de sauvetage qu’il y avait environ 400 personnes sur le bateau secouru jeudi matin au large de Zouara, mais qu’une autre petite embarcation avait fait naufrage la veille avec environ 60 personnes à bord. Parmi les rescapés figure un jeune Pakistanais de 17 ans, Shefaz Hamza, qui a passé neuf heures sur un morceau de bois avant d'être secouru.

Sa mère et sa petite sœur ont, elles, sombré sous ses yeux. « Gazelle », le poignant texte de rap retrouvé parmi les corps de migrants. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Salvatore Aloïse (Rome, correspondance) Jusqu’ici, ils n’étaient connus qu’à travers un chiffre et une date : les 49 cadavres du 15 août. Un parmi les nombreux naufrages de cet été, le long de la route des migrants, dans le canal de Sicile. Mais ce chiffre commence à « parler » : on sait à présent comment certains de ces hommes, enfermés dans la cale de l’embarcation qui devait les mener vers l’Italie, ont passé les derniers moments de leur vie. L’un écrivait une chanson de rap, un autre écoutait de la musique sur son iPod, avec ses écouteurs. Parmi les objets retrouvés, en vrac : des dinars libyens, un téléphone portable de fabrication chinoise, un collier en cuir, un porte-monnaie vide… La Repubblica a publié, jeudi 27 août, les photos des pièces à conviction à la disposition de la police criminelle de Catane, en Sicile, qui mène l’enquête pour « homicides ».

L’Union européenne au défi de l’immigration. Edito. Face à la poussée migratoire dont l’Europe est le théâtre, Angela Merkel a convoqué « les droits civils universels » pour appeler à un sursaut commun de « solidarité », requis par une situation exceptionnelle, mais durable. Editorial du « Monde ». L’Allemagne donne l’exemple, et le bon exemple. Face à la poussée migratoire dont l’Europe est le théâtre, Angela Merkel a eu, lundi 31 août, les mots les plus justes. Lire aussi Merkel met en garde l’Europe sur les réfugiés Dans l’UE, tout se passe comme si ni les opinions ni nombre de gouvernants n’avaient encore pris la mesure du drame en cours.

En attendant, les gens fuient – hommes, femmes, enfants. Schengen doit être réformé L’UE aurait pu décider un effort massif, exceptionnel, d’aide aux réfugiés du Liban, de Jordanie ou de Turquie. Mais Schengen doit être réformé. Tout cela n’a de sens qu’au niveau européen, dit-on, avec raison, à Berlin et à Paris. Petit guide de tout ce que vous pouvez faire pour venir en aide aux réfugiés. Des dons au volontariat, en passant par le crowdfunding, il existe de nombreux moyens de soutenir les migrants et leurs familles restées au pays. La photo du cadavre d'Aylan Kurdi, cet enfant syrien venu s'échouer sur une plage après le naufrage de son embarcation dans la Méditerranée, a fait l'effet d'un électrochoc. La crise des migrants a désormais un visage. Alors que les responsables européens ont promis de lancer dès aujourd'hui des propositions pour l'accueil des migrants, que peut-on faire en tant que citoyen? Comment transformer cette vague d'émotion en aide concrète?

Il ne suffit pas de se laisser aller aléatoirement à sa bonne volonté, mais de donner de la bonne manière et au bon endroit. Dans une ville allemande, par exemple, la police a dû demander au public d'arrêter d'apporter de la nourriture, des vêtements et des jouets aux réfugiés, car ils étaient submergés. 1.Donner de l'argent On cherche souvent à donner des fournitures, des vêtements, des médicaments.

Leïla Marchand. Migrants : «Nous sommes exaspérés par l’inertie de nos décideurs politiques»